Test

Test : Injustice 2, la ligue des justiciers dans toute sa splendeur


Fiche jeu

  • Editeur:Warner Bros.
  • Developpeur:NetherRealm
  • Supports:Playstation 4, Xbox One
  • Genres:Combat
  • Nombre de joueurs:2 simultanément local et en ligne
  • Date de sortie:18 mai 2017

Après un premier opus fortement apprécié par une partie de la communauté des joueurs épousant la cause des DC Comics, Injustice nous revient, enfin, sur consoles PS4 et Xbox One. Injustice 2 ne modifie pas fondamentalement son principe de base mais tente, plutôt, de l’améliorer. Reste que le casting s’étoffe encore pour nous proposer tous les principaux personnages issus de la ligue des justiciers et leurs adversaires. La question reste de savoir si ces améliorations seront suffisantes pour captiver, une nouvelle fois, les amateurs de jeux de baston mettant en scène des super-héros. Réponse, dans le test d’ Injustice 2.

Injustice 2 : les dieux sont-ils toujours parmi nous ?

Injustice 2 sélection des personnages

Avec Injustice 2, NetherRealm continue de surfer sur un gameplay d’origine Mortal Kombat, mais adapté à l’univers des DC Comics. Concrètement, en matière de prise en main, ceux ayant parcouru en long et en large le premier opus ne seront pas dépaysés, bien que quelques -rares- techniques inédites soient au programme. Combos, attaques spéciales, parades diverses et variées, super-attaques, la palette dont dispose chaque personnage reste variée et accessible à la fois aux débutants et aux gamers d’avantage en quête de technique. Rassurez-vous de suite, les super-attaques ont été revues et corrigées, en vue d’offrir des séquences cinématiques inédites, pour l’ensemble des personnages. Notons, d’ailleurs, l’arrivée de quatre petits nouveaux et quelques versions alternatives.

Par contre, deux personnages présents dans la sélection « de base » ne sont déverrouillables que moyennant finance. En réalité, l’un d’eux, Brainiac en l’occurrence, peut être débloqué en progressant dans le mode aventure. Concernant les arènes, l’inspiration du premier opus est là mais les décors ont été largement redessinés sachant que de nouveaux terrains de jeux font leur apparition. Les objets du décor à balancer sur son adversaire sont toujours là aussi, de même que les possibilités de passer sur un autre environnement en plein combat, à l’aide d’une attaque « smash ». En clair, les nouveautés sont suffisamment nombreuses pour avoir l’impression d’être dans une véritable suite et non une simple évolution.


Injustice 2 : Catwoman vs Wonder Woman gameplay par magjeuxhightech

Injustice 2 : contenu pléthorique

Injustice 2 XP

Côté mode histoire, les choses ont bien changé depuis la capture et la mise hors d’état de nuire de Superman. Mais de nouveaux adversaires ont fait leur apparition, incitant d’ex-super vilains à se joindre à la cause de Bruce Wayne, alias Batman. Notons, par exemple, l’arrivée de la très sexy Harley Queen, désormais adepte de pyjamas party avec Wonder Woman et Super Girl, la cousine attentionnée de Kal El (Clark Kent). Bon, évidemment, afin de produire des combats mythiques entre super-héros du même bord, diverses trahisons et autres retournements de veste (quoi de plus normal, en cette période électorale ?) auront lieu au cours des 6 petites heures que comporte la campagne solo. Un peu juste, oui, mais rassurez-vous car, pour apprécier la véritable fin, il faudra refaire ce mode histoire plusieurs fois, afin de choisir tous les « chemins » possibles.

Injustice 2

Oui car, dans Injustice 2, le scénario vous laisse parfois le choix entre plusieurs combattants. De quoi ralentir la progression vers le « happy end » ultime. Pas idiot, même si cela pourrait en lasser certains. Néanmoins, NetherEalm a réussi, une fois encore, à produire une histoire plutôt captivante, agrémentée de nombreuses séquences cinématiques et de textes, parfois un peu longs il est vrai. Reste la possibilité de zapper à volonté ces séquences…

De plus, le fait de progresser permet de débloquer pas mal de petites choses. Armes plus puissantes, tenues alternatives, personnage (Brainiac) mais, aussi et surtout, des compétences. Car, un peu à la manière d’un RPG, les combattants sont appelés à évoluer. Mais pour progresser, ces derniers devront préalablement atteindre différents paliers. En clair, il ne suffit pas de débloquer des compétences, encore faut-il disposer d’un combattant ayant suffisamment évolué pour en profiter. Concrètement, il existe quatre compétences pour chaque super-héros à savoir, Force, Capacité, Défense et Points de Vie. Des éléments que vous pourrez voir évoluer, aussi, en enchaînant les combats en versus. Pratique, pour le coup.

Dans le registre des modes de jeux, justement, en plus des différentes possibilités offertes par le jeu en ligne, le mode Multiverse met sur la table une alternative plus ou moins attrayante selon les cas. Des missions totalement farfelues parfois (du moins, en comparaison avec le scénario original) et assez variées s’enchaînent avec, en point de mire, de nouveaux gains pour les joueurs. Les fans de Loot l’apprécieront d’ailleurs, en raison des différents bonus et améliorations à débloquer en y évoluant. Car en la matière, il y a vraiment de quoi faire…

Voilà qui boucle une valise de contenu pour le moins consistante.


Injustice 2 : Poison Ivy vs Robin DC Comics par magjeuxhightech

Techniquement au point, mais peut mieux faire

Injustice 2 Joker

Côté technique enfin, si l’évolution est nette, par rapport au précédent opus, il n’y a pas de quoi, non plus, s’extasier. Les textures des visages sont réussies mais risquent de faire grincer quelques dents auprès de certains fans de DC Comics. Certains manquent de relief, de personnalité, rendant presque insipides des personnages clés.  Néanmoins, les combattants ont été modélisés avec soin, du moins en règle générale. Par ailleurs, les arènes et leurs environnements s’avèrent particulièrement jolis et invitent clairement à y retourner pour en découdre. Les décors sont généralement assez sombres et s’inscrivent, pour le coup, parfaitement dans l’esprit et l’atmosphère des derniers films DC Comics. On LIKE ! Reste une légère raideur dans les mouvements de nos super-héros, rien de véritablement gênant toutefois, mais tout de même.  Globalement, les combats sont très dynamiques avec peu de temps morts, les objets du décor à balancer à volonté contribuant grandement à rendre cette action ultra-intense. Les adorateurs du camping sont prévenus…Bien sûr, les affrontements peuvent parfois mettre en avant les déséquilibres qui existent entre les différents justiciers/vilains. Si cela ne posera pas problème aux joueurs expérimentés (avec une maîtrise complète du gameplay), les gamers plus occasionnels ou moins habitués à ce style de jeu de fight pourraient en subir les conséquences…

Côté bruitages, dans leur globalité, les voix des différents protagonistes sont réussies. On aurait peut-être souhaité, toutefois, qu’elles se calent systématiquement sur celles des belligérants des derniers films cinématographiques. Avis personnel auquel tous les fans n’adhéreront pas, précisons-le. Niveau musiques, pas de doute, nous sommes bien dans une production mettant en scène les DC Comics. Ni trop présentes, ni trop discrètes, elles contribuent à leur manière à cette ambiance générale de « super-héros », parfaitement de bon ton, donc.

Acheter Injustice 2 : Injustice 2 – Edition Deluxe


Injustice 2, Flash vs Bane gameplay (PS4) par magjeuxhightech

Points positifs

  • 28 personnages
  • Gros contenu à débloquer
  • L'évolution des compétences des combattants
  • Adapté aux novices comme aux experts
  • Des "super-attaques" toujours aussi jouissives à admirer
  • Le scénario

Points négatifs

  • Animations des personnages encore un peu rigides
  • Mode histoire trop court
  • Textures des combattants pas toujours réussies

Note

Graphismes 80%
Bande-son 81%
Prise en main 91%
Plaisir de jeu 86%
Durée de vie 81%
Conclusion

Avec ses 28 personnages, la notion d’évolution des combattants et l’important contenu à débloquer, Injustice 2 vaut clairement le détour. Même si vous possédez déjà le premier opus, cette suite apporte suffisamment de nouveautés pour vous captiver une nouvelle fois. Si l’on regrettera la durée de vie très limitée du mode histoire « en ligne droite », les différents modes de jeux et possibilités de customisation permettent d’accroître considérablement cette notion de longévité.

Et manette en main, le plaisir est total, notamment à deux joueurs, comme chacun l’imagine. Les super-attaques sont toujours aussi impressionnantes et plaisantes à regarder, d’autant que les développeurs ont pris soin de les renouveler, pour chaque super-héros. En clair, si vous avez apprécié Injustice premier du nom, aucune raison qu’ Injustice 2 ne vous plaise pas. Une véritable valeur sûre, bien que la claque graphique/technique que nous attendions n’ait pas eu lieu.

Note finale 84%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *