Test

Test de la souris Corsair Glaive RGB


Fiche produit

  • Distributeur:Corsair
  • Fabricant:Corsair
  • Poids:122g
  • Dimensions:125.8mm x 91.5mm x 44.6mm
  • Prix:79.90€
  • Date de sortie:18/05/2017

Corsair est un acteur majeur en terme d’accessoires PC. Que ce soit en Hardware avec ses barrettes de mémoire RAM, ses SSD, alimentations, systèmes de refroidissement et boîtiers. Mais Corsair sait aussi très bien se faire une place parmi les constructeurs de périphériques de jeux souris et claviers. Nous avons déjà eu la chance de tester un clavier Corsair k95 rgb qui rempli pleinement ses fonctions en plus de disposer d’une qualité exceptionnelle en terme de switch Cherry MX et de matériaux au top. C’est aujourd’hui la Souris Gaming Corsair Glaive RGB que nous vous proposons de découvrir.

La Corsair Glaive RGB, la souris qui s’adapte au joueur.

Côté packaging rien à redire , le coffret est sobre et présente la souris sous toutes ses facettes. Sont annoncés directement, un capteur optique de 16000 DPI, des supports de pouces interchangeables et un système de rétroéclairage LED. En plus de ces éléments, elle dispose de 6 boutons programmables et d’un espace de stockage pour enregistrer ses profils de jeu. En retournant la boîte nous recevons plus de précisions sur les composants de la souris, que nous détaillerons dans ce test.

En ouvrant le capot supérieur, nous découvrons une souris présentée dans un écrin plastifié. En déballant nous trouvons une notice, un jeu de support de pouce (2 + 1 déjà monté sur la souris) et un manuel d’utilisation.

 

Des matériaux de qualité

La Corsair Glaive RGB est de très bonne facture, avec un poids assez agréable calibré a 122 grammes sans le câble. Elle est équipée d’un câble tressé de 1,8 mètre sur lequel les extrémités sont protégées par des « ressorts » en plastique empêchant la pliure nette du câble, que ce soit au niveau de la souris ou de la fiche USB.

La souris dispose d’un carter en aluminium à l’avant pour un look plus moderne et agressif tout en offrant une certaine rigidité et solidité. Nous trouvons aussi 2 boutons latéraux paramétrables assez proéminents, pour une meilleure accessibilité, sans risque de les actionner accidentellement. Les boutons de la souris sont des switchs haute performance fabriqués par Omron et pouvant accepter pas moins de 50 millions d’actions. Leur course est réduite pour une meilleure réactivité et le clic est net, bien qu’un peu bruyant. La molette dispose d’un clic. Le revêtement de cette dernière pourrait s’apparenter aux stries d’un pneu pour une adhérence sans défaut en partie. Elle est réactive et précise. Le clic est un peu dur mais on s’y fait avec le temps.

En dessous de la Corsair Glaive RGB nous trouvons des coussinets en téflon pour une glisse parfaite sur votre tapis de souris. Nous pouvons en compter 4 de base et un cinquième est ajouté sur le support pouce large, pour améliorer la glisse avec les déports du socle inférieur.

  

Un dernier bouton permet de sélectionner la sensibilité de la souris sur 5 niveaux. Sans paramétrage, ils échelonnent la précision entre 100 et 16000 DPi pour être adaptés à toutes les situations de jeu.

Une souris pour droitier, mais optimisée

Cette souris est spécifiquement développée pour les droitiers. Cela est dû au support de pouce amovible. A ce niveau Corsair frappe fort, le joueur peut vraiment choisir la position qu’il préfère avec les 3 socles qui se fixent très facilement via une attache magnétique. Changer de support de pouce se fait en un éclair et sans outil. C’est vraiment appréciable. De plus le maintien de ce support est optimal et très ferme. Il ne se décroche pas durant la partie et reste figé (pas de jeu ressenti). Il est important de noter que la Corsair Glaive RGB est assez imposante. Son revêtement soft touch est vraiment exceptionnel et très agréable au touché. Ainsi, nous n’avons pas cette impression de caoutchouc gomme que laissent d’autres souris. La main se pose très bien sur sa forme arrondie et le support de pouce (si installé) réalise très bien le maintien. Ce maintien est aussi en parti assuré par les bandes adhérentes situées de chaque côté de la souris. Au niveau du rétroéclairage, la souris est équipée de 3 zones totalement indépendantes qui peuvent être configurées avec le logiciel fourni par Corsair.

L’outil Corsair Utility Engine est vraiment simple et rapide

La Corsair Glaive RGB se configure à l’aide de l’outil Corsair Utility Engine (CUE). Ce dernier est un programme Windows unique pour configurer l’ensemble de la gamme de périphériques Corsair. C’est donc le seul à installer pour tout paramétrer. Au niveau de l’ergonomie c’est très bien fait. Après avoir installé la souris sur l’ordinateur, le logiciel la reconnait automatiquement. Vous avez alors plusieurs options qui s’offrent à vous. Nous notons par ailleurs la possibilité de créer des profils. Ces derniers peuvent être directement sauvegardés dans la mémoire interne de 8Mo de la souris. Vous n’aurez donc pas besoin d’installer le logiciel sur tous vos postes. En effet la mémoire intégrée charge directement votre profil depuis la souris sans aucune opération à réaliser sur l’ordinateur.

Créez des macros pour gagner en efficacité

Revenons en aux options offertes par le Corsair Utility Engine. Le menu Action permet d’associer des macros aux différents boutons de la souris. Il suffit alors de lancer l’enregistrement de la macro. Chaque touche du clavier, clic de souris, est alors enregistré et cette macro peut être associée à un des 6 boutons de la Corsair Glaive. Une fois associée, le clic sur un bouton exécute automatiquement la séquence de touches enregistrée.

 

Un rétro éclairage 3 zones totalement paramétrable

Le menu éclairage permet d’ajouter différents effets sur les zones rétroéclairées. On peut alors paramétrer un effet par zone, l’appliquer sur toutes les zones ou sur les zones choisies. Pour les effets de lumière nous retrouvons la couleur statique qui affecte une couleur parmi les 16 millions disponibles à une ou plusieurs zones. Le mode Arc en Ciel permet de faire varier la couleur de la ou les zones avec les couleurs de l’arc en ciel. Le changement de couleur fait varier aléatoirement la teinte de la souris, soit entre 2 couleurs définies. Enfin, « Impulsion de Couleurs » fera vaciller les couleurs en passant par l’extinction des LEDs avec toujours un mode aléatoire ou entre 2 couleurs. Ce sont là les modes prédéfinis de la Corsair Glaive. Vous pouvez néanmoins vous amuser avec le mode personnalisé à créer votre effet en ajoutant des points de transitions sur une timeline.

 

Un paramétrage ultra fin des DPI en X et en Y

Passée la cosmétique nous nous trouvons dans le menu DPI qui permet d’étalonner la sensibilité du capteur sur plusieurs niveaux. Ces niveaux sont sélectionnables sur la face supérieure de la souris et identifiables par des LEDs. Des niveaux peuvent être désactivés pour ne switcher qu’entre 2, 3 ou 4 modes au lieu de 5 voire, même, de figer sur un seul mode et utiliser le bouton supérieur comme bouton personnalisé avec une macro, par exemple. Le réglage des DPI peut se faire au « DPI unitaire » en utilisant les réglettes ou le champ texte situé à côté. Notons aussi qu’il est possible de dissocier la vitesse de défilement X et Y. Cela permet d’avoir potentiellement plus de débattement ou de vitesse à l’horizontale qu’à la verticale et inversement.

 

On peut encore affiner un peu plus la personnalisation

L’onglet performance permet encore d’affiner un peu plus le paramétrage en accentuant ou non le niveau de détection de déplacement si la souris est soulevée. La coche prédiction va calculer au mieux l’accélération du mouvement pour ne pas créer de déplacements hors contrôle de la part du joueur. Il est aussi possible d’augmenter ou diminuer la vitesse du pointeur et d’en améliorer sa précision.

La calibration aux petits oignons

Le dernier onglet vous offre la possibilité de calibrer la souris par rapport à la surface de glisse (tapis de souris ou autre). Cela vous demandera alors de réaliser des mouvements circulaires jusqu’à l’étalonnage complet du capteur. Utilisez cette fonction pour optimiser parfaitement la détection des déplacements de la souris sur une surface en particulier et éviter les interférences du laser avec cette dernière.

La Corsair Glaive RGB n’est pas bon marché mais son prix est totalement justifié par la technicité qu’elle propose. Elle se place dans un milieu de gamme inférieur à 80€ (prix public conseillé à sa sortie).

Points positifs

  • Le support pouce amovible et interchangeable
  • La qualité du revêtement soft touch
  • Les clics précis et nets
  • La coque en aluminium à l'avant
  • Le rétroéclairage à 3 zones indépendantes
  • L'ergonomie générale
  • La mémoire interne pour transporter ses profils partout
  • La facilité de paramétrage du logiciel Corsair Utility Engine

Points négatifs

  • Un peu grande pour les petites mains
  • Clic un poil bruyant
  • Pas de lestage et délestage possible

Note

Prise en Main
Poids
Réactivité
Qualité des finitions
Rapport qualité/prix
Conclusion

Cette souris Gaming Corsair Glaive RGB nous a réservé une belle surprise. Tant au niveau de l’esthétique que de son ergonomie. Elle est au top! Tout cela est appuyé par les supports de pouces fournis avec la souris qui sont interchangeables à la préférence de l’utilisateur. Son touché est vraiment très agréable et son adhérence est améliorée par 2 bandes antidérapantes sur les côtés de la souris. Le logiciel Corsair Utility Engine permet d’affiner pas mal de réglages. Certains, esthétiques, avec les LEDs RGB disposant de 16 millions de couleurs et totalement paramétrables sur 3 zones indépendantes. D’autres, plus techniques, avec des macros associables sur les 6 boutons personnalisables de la souris et le réglage au DPI près de la sensibilité sur 5 niveaux totalement paramétrables. Tous ces paramétrages peuvent ensuite être embarqués dans la mémoire interne de la souris, la rendant autonome au logiciel. Vous l’aurez compris, cette souris gaming offre réellement le meilleur de toute part pour un prix la plaçant dans le milieu de gamme des souris Gaming.

Note finale 4.4 Du très bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *