arcwave Objets connectés

Arcwave dépoussière les idées reçues sur le sexe de l’homme !


Les mythes autour du sexe de l’homme pullulent depuis la nuit des temps.

Entre les on-dit et la vérité, l’urologue et expert sexuel Volker Wittkamp nous dévoile toutes ces idées reçues sur la plateforme Arcwave.

Les hommes n’ont pas de point G

Chez la femme, le point G est synonyme de plaisir insoupçonné. Volker Wittkamp affirme cependant que l’homme aussi dispose d’un point similaire, à savoir la prostate. Bien stimulée, cette zone érogène provoquerait un orgasme intense.

Une enquête représentative en mai 2022 indique que 33 % des hommes seraient au courant, mais peu osent franchir le pas. Pour les plus aventureux, le site d’Arcwave propose des jouets à ces fins.

Des douleurs lors d’une longue abstinence

Une abstinence trop longtemps causerait des douleurs au niveau du pénis à cause du sperme accumulé. Qui n’a pas entendu ces rumeurs ? L’urologue affirme cependant qu’il s’agit seulement d’une fausse idée répandue.

Le corps possède un système d’élimination naturel des éjaculats. Si vous n’avez pas eu de sexe depuis longtemps, un rêve mouillé vous soulagera instinctivement durant votre sommeil. Tout cela est évidemment un processus naturel.

L’érection, c’est l’excitation

L’expert d’Arcwave indique qu’il y a une nuance. Un jeune homme en parfaite santé pourra réagir rapidement à des stimulations, contrairement à un homme âgé. Il faut aussi prendre en compte les habitudes et le contexte.

Une personne stressée et fatiguée peut avoir des dysfonctionnements érectiles tout en étant excitée. L’inverse est tout aussi possible, une érection ne signifie pas être excitée, comme l’érection du matin.

Fin du sexe en cas de vasectomie

Il s’agit d’une idée complètement fausse. Le scientifique confirme que la vasectomie ne vous empêchera pas d’éprouver des désirs et du plaisir charnel. Votre libido sera toujours active et vous pourrez toujours avoir une érection, éjaculer et avoir un orgasme. Le professionnel indique même que le sexe sera plus profitable, car une vasectomie est aussi une méthode de contraception 100 % efficace.

La fracture du pénis

Ce mythe est faux en raison de la nature même du pénis. Ce dernier est un muscle qui grossit grâce à l’irrigation du corps caverneux par le sang. Il est tout de même possible d’avoir son membre brisé, mais il s’agit plutôt d’une déchirure du corps caverneux. En cas d’accident, l’expert d’Arcwave recommande fortement l’hôpital pour traiter rapidement la blessure.

La chaleur rend impuissant

Pour mieux comprendre ce point de vue, il faudra d’abord bien saisir le mot « impuissance ». Ce terme indique clairement un dysfonctionnement érectile qui vous empêche d’avoir ou de continuer un rapport sexuel avec pénétration. Ce qui rend un peu crédible ce mythe concerne l’effet de la chaleur sur le corps et sur les spermatozoïdes. Ils seront en nombre réduit et de piètre qualité dans votre sperme.

Conclusion

Arcwave répond aux idées reçues sur le sexe de l’homme avec son expert et urologue Volker Wittkamp. Et vous, quels idées ou mythes voulez-vous résoudre ?