Test

Test de la manette Playstation 4 Razer Raiju


Fiche produit

  • Distributeur:Razer
  • Fabricant:Razer
  • Poids:286.5 g
  • Dimensions:168 x 105 x 65 mm
  • Prix:170
  • Date de sortie:Disponible

Le marché des manettes existe depuis que les consoles ont débarqué dans nos salons. C’est Razer qui nous propose aujourd’hui de découvrir la Razer Raiju, une manette filaire pour les professionnels de l’e-sport sur Playstation 4, sous licence officielle. Si la concurrence fait rage, Razer se positionne nettement au dessus des autres en matière de prix. Ce tarif est il en adéquation avec les prestations de la Raiju?

Des finitions irréprochables pour la Razer Raiju

Nous avons plaisir de découvrir une boîte rigide « bleu playstation » renfermant notre manette. Ce coffret présente la manette filaire Razer Raiju sous toutes ses coutures. Son utilisation E-Sport y est directement indiquée. Au dos nous retrouvons les principaux atouts de ce contrôleur. Avec 4 boutons additionnels programmables, une forme ergonomique, un poids optimisé et enfin des boutons d’accès rapide. Les promesses sont lancées malgré son prix élevé car il vous faudra débourser pas moins de 170 € pour en profiter. Cela place cette manette largement au dessus de ses concurrents dans la même gamme.

Écrin, câble, tournevis et manette

Nous ouvrons ce boîtier et découvrons une notice et une housse semi rigide renfermant la Razer Raiju. Cet écrin renferme un câble micro USB / USB tressé de trois mètres avec des fiches protégées. Ce câble peut être rangé et fixé avec une lanière en caoutchouc estampillé par la marque Razer. Le câble inspire la solidité. Nous trouvons aussi un tournevis Torx dont nous expliquerons la fonction plus tard. Enfin il est temps de contempler cette manette.

Le premier élément marquant est son poids. Avec près de 290 g, elle en impose mais nous obligera à reposer nos poignets sur un support pour ne pas trop se fatiguer lors des longues sessions de jeux. Ce qui nous saute aussi aux yeux, ce sont ses dimensions plus imposantes que la DualShock 4. Les grandes mains seront ravies. La Raiju dispose d’un design assez proche d’une manette Xbox One tout en respectant la symétrie des sticks des manettes Playstation. Nous retrouvons aussi la zone tactile mais notons l’absence du haut parleur utilisé dans certains jeux. Nous trouvons une surface de grip au dos de la manette très agréable au touché et vraiment bien adhérente. La manette est vraiment bien finie et robuste en main.

 

Plein de boutons

Observons maintenant en détail les différents boutons, gâchettes et sticks. La croix directionnelle originale a été remplacée par 4 boutons indépendants. Ces derniers sont très complexes à activer. Il est donc un peu difficile de réaliser les diagonales car il faut vraiment appuyer sur les 2 boutons de manière simultanée. L’utilisation de la manette sera tout du moins plus optimisée pour les jeux de tir qui utilisent la croix directionnelle pour la sélection des armes, mais beaucoup moins optimisée pour un jeu de combat nécessitant des quarts de ronds.

 

Les boutons croix, carré, rond et triangle disposent de la technologie hyperesponse. Nous trouvons ici la réelle force de la manette. La course de ces boutons est vraiment plus courte et plus précise que les boutons originaux. Nous pouvons apparenter leur activation au clic de souris. La précision est sans faille et la réactivité vraiment au rendez-vous. Cela place aussi, par la même occasion, leur sensibilité au maximum. Il faudra donc bien veiller à ne pas laisser traîner ses doigts n’importe où pour éviter un « clic » malencontreux.

Sticks et capuchons

Nous découvrons ensuite les sticks. La forme bombée de la DS4 est remplacée par une forme concave un peu glissante. Fort heureusement Razer fourni des capuchons antidérapants bleus en caoutchouc à placer sur les sticks. En plus d’offrir une adhérence beaucoup plus importante, nous évitons par la même occasion d’user le stick au profit du capuchon qui est remplaçable. Les sticks sont agréables et glissent bien sur les bords malgré leur tige en plastique. Le clic est ferme et net.

Sur le dessus de la manette Razer Raiju nous trouvons les boutons L1 et R1 ainsi que les gâchettes L2 et R2. Ces dernières sont plus larges que sur la manette originale et donc plus accessibles. La course des gâchettes peut être réduite au tiers grâce à deux interrupteurs. C’est une fonction idéale pour les jeux de tir nécessitant de spammer le bouton pour canarder les ennemis.

Du natif amélioré

Nous retrouvons aussi les fonctions natives de la manette DS4 avec les boutons Playstation, Partage et Options. Mais aussi le pad tactile avec un clic beaucoup plus prononcé et un port Jack au dessous pour brancher un micro casque directement sur la manette.

Mapping de boutons et déports d’actions

Razer à ajouté d’autres fonctions à sa manette. Ce sont quatre boutons d’accès rapides que nous trouvons sur la base de la manette. Si les boutons mute du micro et réglage du volume sont utiles, nous nous intéressons plus particulièrement aux 2 autres boutons. Un bouton sert à switcher entre les 2 profils disponibles. Ces profils permettent de programmer les 4 boutons spéciaux de manette. Ils sont identifiables par 2 petites LED sous le pad tactile. Le dernier bouton permet d’affecter les touches programmables. Nous trouvons 2 boutons au dessus de la manette et 2 à l’arrière, en forme de gâchette. Ces positions sont idéales pour, par exemple, assigner une touche de saut et profiter pleinement de l’utilisation des 2 sticks analogiques tout en enclenchant une autre action sans quitter les pouces des sticks (ce qui n’est pas possible avec les croix, carré, triangle et rond originaux à moins de se contorsionner). Enfin les 2 boutons à l’arrière peuvent être démontés à l’aide du tournevis si nous n’en trouvons pas l’utilité dans un jeu ou si nous sentons une gêne avec la position des doigts à l’arrière de la manette.

Ça marche sur PC aussi !

Par contre, la manette ne dispose pas de logiciel permettant par exemple de régler la sensibilité des sticks. C’est assez dommage pour une manette pro. Il est néanmoins possible de connecter et d’utiliser la manette en XInput sur PC (moyennant l’installation du driver) et de profiter de cette dernière sur nos jeux Steam.

Points positifs

  • Le câble tressé robuste de 3 m...
  • La qualité des matériaux
  • Son assemblage
  • Son poids
  • Les boutons programmables
  • Sa bonne prise en main
  • Utilisable sur PC
  • Les profils intégrés
  • Les boutons Hyperesponse
  • Les boutons de racourcis

Points négatifs

  • ... court pour les grands salons
  • Filaire uniquement
  • Les sitcks non paramétrables
  • Pas de haut parleur intégré
  • Son prix élevé

Note

Prise en Main
Poids
Réactivité
Qualtité des finitions
Rapport qualité/prix
Conclusion

Si cette Razer Raiju sait séduire par sa qualité de finition et ses matériaux associés à des fonctionnalités complémentaires comme les boutons programmables elle trouve ses limites en sa croix directionnelle peu utilisable dans les jeux de combat. Néanmoins elle trouvera sans nul doute sa force dans les jeux de tir avec ses sticks précis (bien que non configurables au niveau sensibilité), ses gâchettes pouvant être raccourcies au dessus et ses boutons programmables. Son ergonomie est un point fort et son poids donne une bonne prise en main bien que nous devrons reposer nos poignets sur un support lors des longues sessions de jeu. La Razer Raiju est définitivement une valeur sure en terme de qualité surtout avec ses boutons hyperesponse, mais il faudra payer le prix fort pour un profiter…

Note finale 4.2 Une bonne manette pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *