Test

Test d’ Ever Oasis, un havre idyllique dans le désert [3DS]


Fiche jeu

  • Editeur:Nindendo
  • Developpeur:Grezzo
  • Supports:3DS
  • Genres:action-rpg, gestion
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:Disponible

Ever Oasis est disponible depuis juin 2017. Développé par Grezzo, il nous propose une aventure assez bucolique sur trame de gestion et d’Action/Rpg. Jouable sur Nintendo 3Ds, nous découvrons avec plaisir l’univers du jeu. Vous êtes le dernier Granéen et devez fonder votre oasis au milieu du désert, aidé par la dernière génie de l’eau. Mais l’aventure ne sera pas de tout repos car le monde qui vous entoure est envahi par les plantes du chaos. Il vous faudra alors renforcer votre oasis en accueillant les voyageurs du désert que vous rencontrerez au cours de votre périples. Dans un mélange entre Animal Crossing avec un zest de Zelda, que nous réserve réellement ce Ever Oasis ? Réponse dans notre test.

Ever Oasis, be Fruit…

L’Oasis gérée par votre frère se fait rapidement attaquer par les fameuses plantes du chaos. Après sa destruction, vous vous retrouvez projeté dans une nouvelle zone du désert, non loin d’une génie de l’eau. Elle vous convainc de créer votre oasis. Le but d’Ever Oasis saute rapidement aux yeux. Il vous faudra en effet faire prospérer ce nouveau lieu de vie en accueillant les passants et en les incitant à y vivre. Pour cela, quoi de mieux que quelques quêtes pour tenter de les séduire et de prouver votre bonne foi. Ceux qui acceptent le nouveau challenge qui se présente à eux pourront ouvrir une « boutifleur » dans votre havre de paix, moyennant une petite taxe locale qui servira à améliorer votre équipement (et celui de vos coéquipiers). De la même façon cet argent servira à décorer les lieux afin d’augmenter les profits des boutiques adjacentes.

Nous remarquons très rapidement que ce côté gestion est omniprésent. Ni trop poussé ni trop simple, il vous faudra veiller à ce que les marchands ne manquent de rien si vous espérez récolter quelques deniers. L’humeur globale de votre population influera aussi sur le nombre de visiteurs temporaires qui achètent dans les boutiques. C’est à partir de ce moment que vous pouvez segmenter les différents « PNJ » du jeu. Les « Manchouettes », sont les visiteurs communs qui viendront dans l’oasis uniquement pour dépenser leur argent. Les autres voyageurs disposent d’un petit background et vous proposent des quêtes à réaliser. Sur une base de une ou plusieurs résolution d’objectifs, ces derniers peuvent décider de venir vivre dans votre village.

C’est au fur et à mesure que nous distinguons l’ampleur du travail à réaliser. Il faudra partir en expédition pour récolter des ingrédients afin de fournir les boutiques. Cet aspect influe sur l’humeur de vos marchands. Une bonne relation garantira une barre d’humeur pleine. Et dieu sait que c’est important. En effet si vous disposez d’une humeur suffisante, vos points de vie en phase d’exploration sont augmentés et de manière considérable. La bonne humeur vous permet aussi d’être ressuscité (une fois) si vous tombez au combat. Mais vous pouvez réinitialiser cette résurrection en retournant à l’oasis. Vous pourrez aussi recruter vos villageois pour que 2 d’entre eux vous accompagnent dans vos quêtes.  Ces derniers disposent de pouvoirs spéciaux permettant la résolution des énigmes qui se trouvent dans les différents donjon de Ever Oasis. Il faudra donc veiller à bien choisir ses coéquipiers pour arriver à vos objectifs. Néanmoins en cas d’erreur on peut très facilement se téléporter et retourner à l’oasis de différentes manières. Soit en utilisant les stèles disponibles dans les donjons soit en utilisant l’aquasphère (genre de portail de ville) pour réaliser un aller retour.

Vos personnages disposent aussi d’armes spécifiques et d’équipements que vous pouvez améliorer au fil de votre aventure en débloquant des recettes. Ces recettes s’obtiennent en augmentant le niveau de votre oasis. Le niveau étant déterminé par le nombre de personnes qui ont rejoint vos rangs. Ce niveau permet aussi d’agrandir l’oasis afin d’y placer plus de batifoleurs et plus de champs cultivables et donc, toujours plus de gestion.

Ever Oasis propose donc un gameplay, en mode Action durant les phases d’exploration, assez intuitif et solide. Les personnages disposent d’attaques plus faibles et rapides ou d’attaques puissantes. Il est aussi possible, en faisant évoluer le personnage, de débloquer des combo afin d’enchaîner ces attaques. En combat il est aussi intéressant de remarquer que les armes disposent de bonus de dégâts suivant les ennemis rencontrés. Les lances de Ouads sont particulièrement efficaces contre les serpents, les épées contre les lapins ou encore les marteaux des Serks contre les montres plus résistants; les attaques à distances étant gérées par les vrilles. Il faut, par la même occasion, bien étudier les paternes des boss et des ennemis et bien anticiper le moment où lancer une esquive pour éviter de se retrouver au sol et de prendre des dégâts. Les boss sont quant à eux assez épiques et en imposent visuellement. Le changement de phase de jeu de ces derniers ramène un peu de piquant à l’affrontement bien que le challenge reste modéré.

Si dans un premier temps il vous faudra réaliser l’ensemble des tâches redondantes par vous même. Ever Oasis débloque par la suite une série de fonctions pour, plus ou moins, automatiser ces tâches ingrates, afin de ne pas perdre de temps. Vous pourrez, en effet, via un menu, livrer les boutiques plutôt que de devoir passer dans chacune d’elles. Il sera aussi possible d’enrôler un villageois qui n’a pas de boutique pour qu’il s’occupe de la culture de légumes, fruits et autres fleurs. Tout cela vous permettant de vous concentrer un peu plus sur l’aspect d’exploration des lieux qui vous entourent afin d’inviter toujours plus de voyageurs.

 

Néanmoins si sur le papier le jeu peut totalement séduire, certains aspects peuvent en rebuter plus d’un. Si les graphismes sont globalement beaux, l’aspect assez enfantin des personnages et des ennemis peut directement adresser Ever Oasis à un public plus jeune. De plus, passé un certain nombre d’heures de jeu, nous nous rendons vite compte que les phases de quêtes et d’exploration se limitent à un bon nombre d’allers et retours en mode « FedEx », même si l’on prend plaisir à parcourir toute l’étendue du monde afin de trouver chaque petite grotte cachée. Au niveau sonore, nous nous laissons embarqué avec plaisir dans l’univers musical proposé. En effet et à part quelques boucles un peu redondantes, la qualité des compositions est de mise.

Points positifs

  • Plutôt beau et sans réels bugs
  • Les mécaniques de gestion et de combat
  • La multitude de donjons
  • Possibilité d'y jouer 10 minutes sans perdre le fil

Points négatifs

  • Le scénario limité
  • Les missions Fed Ex à outrance
  • Une gestion peut être trop simplifiée
  • Un challenge en action peut être trop accessible

Note

Graphismes 85%
Bande-Son 75%
Prise en main 95%
Plaisir de jeu 65%
Durée de vie 80%
Conclusion

Si vous souhaitez un jeu assez complet, sur différents aspect ce Ever Oasis peut vous plaire. Néanmoins si cet Action RPG essaye de partager une activité vidéo ludique multiple, il n’excelle dans aucun domaine. Que ce soit la gestion un peu trop simpliste de votre oasis ou le challenge plus que modéré des phases d’exploration. Il brille, par contre, grâce à son univers original et sans prétention, une accessibilité aux plus jeunes et une bande son tout à fait honorable. La composition de l’équipe est très complète et l’amélioration de l’équipement demandera un peu de temps de farmming et d’échanges avec les marchands ambulants. Si vous êtes un chevronné des jeux de gestion remplis de statistiques économiques et politiques ou un franc adorateur des actions RPG demandant un minimum de réflexion et de compétences il faudra certainement passer votre chemin. Pour les plus jeunes qui désirent démarrer avec ce genre de jeu et qui n’ont pas peur de parcourir de longues maps en long et en travers, vous trouverez un bon plaisir à le découvrir.

Note finale 80% Complet mais simple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *