Jeux Vidéo

F1 2019 : les gamers au top à « Not The Bah GP »


Le 22 mars, les gamers Dani Bereznay et Cem Bolukbasi ont remporté « Not The Bah GP ». Le Grand Prix de Bahreïn virtuel organisé par Veloce Esports sur F1 2019.

Une semaine après « Not The Aux GP », le Grand Prix virtuel d’Australie suivant le fiasco de l’épreuve réelle, Veloce Esports a encore frappé. La formation esport britannique a en effet organisé « Not The Bah GP », une épreuve en ligne disputée sur le circuit de Bahreïn, grâce au titre de Codemasters F1 2019.

Deux courses d’une distance de 25% étaient au programme, auxquelles des gamers, pilotes réels, youtubers ou d’autres personnalités prenaient part. A l’issue de 18 minutes de qualifications, les gamers Alfa Romeo Dani Bereznay et James Baldwin verrouillaient la première ligne.

Doublé Alfa Romeo en course 1

La course allait être du même tonneau ou presque. En tête dès le premier virage, Dani Bereznay allait prendre une avance déterminante pour l’emporter. Derrière lui, son équipier James Baldwin ne pouvait imprimer le même rythme. Au point même d’être rattrapé par Jarno Opmeer (pilote Renault) qui réussissait à conclure au deuxième rang, devant le Britannique.

Tout s’avérait en revanche plus compliqué pour les pilotes réels. Parmi les favoris, Lando Norris, 6e sur la grille, était malheureusement percuté au premier virage. Reparti 19e, il effectuait une superbe remontée jusqu’au 10e rang, devant Esteban Gutierrez. Nicholas Latifi réalisait toutefois une belle course conclue au 5e rang. Stoffel Vandoorne était 7e, Delétraz 15e et Hülkenberg 16e.

L'Alfa Romeo dans F1 2019

L’Alfa Romeo ayant permis à Dani Bereznay de s’illustrer

Cem Bolukbasi remporte le deuxième GP sur F1 2019

Une deuxième course en grille inversée restait toutefois à disputer. Occupant la pole position, le youtuber Will « Willne » Leney était surpris dès l’extinction des feux par son confrère Steve « SuperGT » Brown qui s’emparait de la tête. Le meilleur départ revenait toutefois au pilote GT4 Cem Bolukbasi, 17e sur la grille et 4e à la fin du premier tour.

Ce dernier allait par ailleurs rapidement prendre la tête, pour ne plus la lâcher. Derrière, les pilotes Alfa Romeo undercutaient presque tout le peloton pour remonter. James Baldwin battait toutefois le vainqueur de la course 1, Dani Berenay, victime d’un tête à queue et 3e.

La Toro Rosso sur le circuit de Bahreïn dans F1 2019

Pilote Toro Rosso aux F1 Esports, Cem Bolukbasi était au volant de la monoplace de Faenza

Du côté des pilotes réels, Norris terminait cette fois 7e, Gutierrez et Latifi 10e et 11e. Dommage, le Canadien aurait pu terminer dans le top10, sans un accrochage dans le dernier tour. Nico Hülkenberg prenait le drapeau à damiers au 14e rang, juste devant Louis Delétraz. A voir maintenant quelle sera la prochaine épreuve organisée par Veloce Esports.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *