Sony PS4

[Impressions] Syberia 3 : atmosphère intacte ?


Cette année marque le grand retour de l’attendue série Syberia et nous avons eu l’opportunité de découvrir le titre lors de la dernière Gamescom de Cologne. Syberia 3 passe donc à la next-gen avec une héroïne toujours identique, Kate Walker, qui y gagne au passage en « sexy-attitude » dans un esprit Lara Croft qui ne déplaira pas à ces messieurs. Reste à déterminer si ce troisième opus saura retrouver les fidèles des deux premiers opus lors de sa sortie sur PC et consoles Xbox One et PS4.

Syberia 3 : Kate et Lara, même combat ?

Syberia 3Premier détail d’importance dans Syberia 3, la bande sonore, confiée à un maître du genre vidéoludique, Inon Zur, à l’origine des musiques de la série Fallout et, surtout, de Dragon Age Inquisition. La patte du maestro est incontestable et s’entend rapidement, les compositions musicales apportant un vrai caractère et une atmosphère de circonstance à ce Syberia 3. Les circonstances, justement, parlons-en, Kate s’étant échouée sur une île avant d’être recueillie par les autochtones (les Youkol), l’occasion, bien sûr, de se livrer à une nouvelle enquête riche en investigations.

Au programme des réjouissances, des énigmes, bien sûr, plus ou moins complexes, qui s’enchaînent dans des décors assez sombres mais, pour l’heure, clairement en deçà de ce à quoi nous sommes en droit de nous attendre. Les décors manquent, en effet, encore, de finesse et de détails, au même titre que les personnages (secondaires), qui, nous l’espérons, feront l’objet d’améliorations. Néanmoins, les contrastes de lumières et couleurs offrent une richesse graphique qui nous a beaucoup plus. Côté animations, le rendu est, en revanche, plutôt réussi, les décors étant animés par diverses silhouettes humaines ou animales gesticulant ou se déplaçant, ce qui confère au soft une réelle ambiance avec ce sentiment de ne pas toujours être le (la) bienvenu sur l’île en question. Bel effort aussi sur Kate, dont les déplacements s’avèrent fluides et naturels.

Pour le reste, n’ayant pas eu la possibilité de tester le soft manette en main, nous nous garderons bien de tout commentaires à ce sujet. Néanmoins, Syberia 3 nous est apparu comme plutôt fidèle à l’esprit de la série avec une évolution visuelle de Kate pas dénuée de sens et une bande son très réussie. Reste à juger de l’intérêt des énigmes dans la version définitive du soft et, peut-être, à améliorer l’aspect graphique de cette nouvelle aventure, un ton en-dessous de ce qui peut se faire sur next-gen, selon nous.

Dans tous les cas, cette suite semble tout à fait capable de captiver les fans, impression à confirmer prochainement. Pour information, les éditions limitées sont d’ores et déjà en précommande, en voici les détails.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *