motogp20 Switch

MotoGP20 : un mode manager prometteur, illustré en vidéo


MotoGP20 continue de faire parler de lui par le biais de communiqués réguliers. Et pour cause, le jeu sortira probablement avant que la vraie saison de MotoGP 2020 ne commence ! D’ailleurs, il y a fort à parier que les pilotes de MotoGP participant aux championnat virtuel switcheront sur l’évolution du titre de Milestone, après sa sortie.

MotoGP20 : le management, facette à ne pas négliger

Pour l’heure, attardons-nous sur le mode manager de cette nouvelle version de la simulation de Moto. L’éditeur nous propose une vidéo de présentation ainsi que des informations fraîches, à découvrir après la vidéo.

Au même titre que dans le championnat réel, l’un des rôles les plus importants au sein d’une équipe est celui du manager personnel, dont le travail est déterminant lorsqu’il s’agit de décrocher des partenariats ou d’obtenir de nouveaux contrats. Les joueurs devront évaluer les offres qu’ils reçoivent, qu’elles proviennent d’équipes officielles ou bien d’équipes créées par le joueur lui-même. Les modalités d’engagement, l’attente des dirigeants… Chaque paramètre devra être pris en compte par les joueurs pour prendre la meilleure décision. Si un pilote choisit une nouvelle équipe, les éditeurs graphiques lui permettront de choisir par exemple le design du casque, de la combinaison, son numéro ou encore la livrée de la moto. Les compétences du manager personnel seront quant à elles mises à l’épreuve lorsqu’il sera question de construire une équipe plus compétitive, ou encore de négocier un meilleur contrat suivant les demandes du joueur.

Concernant les performances du pilote et de sa machine, le joueur aura la possibilité de choisir la meilleure équipe technique possible pour stimuler les performances de la moto ; les mécaniciens les plus compétents réussiront à mieux la développer et plus rapidement. Cependant, ils coûteront évidemment plus cher que d’autres mécaniciens moins chevronnés. Les joueurs devront ainsi trouver le bon équilibre entre performance et dépense.
Les essais libres durant les week-ends de course fourniront les données nécessaires au développement de l’équipe et de la moto, mais l’entente entre les ingénieurs déterminera si ce savoir pourra être utilisé pour améliorer ou créer les pièces de la machine. Chaque ingénieur maîtrisera un domaine bien précis, rendant le travail d’équipe essentiel.

Les joueurs pourront également compter sur les essais hivernaux et de mi-saison pour améliorer la moto ; un choix entre trois packs composés de moteurs et de châssis différents permettra de trouver les meilleurs réglages pour la saison. Lorsque celle-ci débutera, l’amélioration de la moto continuera grâce aux points de développement gagnés en course et alloués à chaque équipe de R&D. L’aérodynamisme, l’électronique, la puissance du moteur ou encore la consommation de carburant ne sont que quelques exemples parmi l’éventail de détails techniques permettant aux joueurs d’atteindre des sommets de performance.

Pour la première fois, Milestone annonce également que de nouvelles fonctionnalités viendront encore élargir le contenu du Mode Manager après la sortie du jeu : ces nouveautés seront bientôt précisées, donc restez à l’écoute !

MotoGP20 : l’hommage des fans aux Italiens

MotoGP20 sortira sur PC, Xbox One, Nintendo Switch, Playstation 4 et Google Stadia le 23 avril prochain. Et évidemment, notre équipe vous en proposera le test complet.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *