Switch

Nintendo Switch : 3 fois plus de jeux que sur Wii et Wii U


Si la Nintendo Switch conserve une réelle popularité auprès des joueurs, bientôt un an après sa sortie, il y a plusieurs raisons à cela. L’une d’entre-elles concerne la ludothèque de la console hybride, bien plus fournie que ce à quoi nous nous attendions, après les difficultés rencontrées par les Wii et Wii U, avant-elle. Une récente publication de chiffres confirme cette réalité.

Switch : démarrage moins costaud que la Wii U

Les consoles Wii et Wii U ont longtemps souffert du même mal : le manque de jeux. Et si la première a finalement trouvé son rythme de croisière après de longs mois frustrants, la seconde ne s’en est jamais réellement sortie. Pourtant, la Wii U avait frappé plus fort que la Wii et même, que la Switch, en proposant d’emblée un line-up consistant. Cette dernière avait, en effet, disposé d’un fort soutien des éditeurs tiers, pour son lancement.

De son côté, si la Switch n’a pas reçu un tel support le jour J, les éditeurs s’investissent peu à peu sur la machine hybride. Et si un certain nombre d’entre-eux restent assez frileux (comme Activision et Electronic Arts, pour ne citer qu’eux), d’autres comme Capcom, Bethesda, Bandai Namco, Capcom ou encore, Square Enix, y produisent régulièrement des jeux.

Switch : 191 jeux au 279ème jour !

Mais en dépit de cet investissement à demi-mesure des tiers, c’est bien la Switch qui enregistre les meilleures résultats, en matière de quantité de titres. Ainsi, à période égale, c’est à dire après 279 jours (pour être précis), la dernière née de Nintendo affiche trois fois plus de jeux que ses devancières (Wii et Wii U). La politique de Nintendo, dont la volonté était de sortir au moins un gros titre par mois sur la première année, en est en partie responsable. Ainsi, 191 jeux étaient disponibles au 279ème jour de commercialisation, chiffre atteint par la Wii U après, tout de même, 857 jours !

Un beau résultat qui ne doit pas faire oublier, non plus, que parmi ces titres, se cachent -aussi mais pas que- un certain nombre de remakes. Quoiqu’il en soit, de façon globale, la Switch a bel et bien réussi sa première campagne avec un catalogue fourni à la fois en qualité et en quantité. Pourvue que cela dure ! Place au fameux graphique illustrant cette « victoire » de la Switch.

source : Kotaku.co.uk


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *