Test

Preview : BattleCrew Space Pirates


DontNod Eleven nous a permis de mettre la main sur la beta de leur nouveau jeu BattleCrew Space Pirates, un action plateforme dynamique et coopératif. Cela a été pour nous l’occasion de réaliser quelques parties avec les membres de la rédac afin de récolter les premières impressions. Découvrez notre preview sans plus attendre.

BattleCrew Space Pirates, combats et trésors.

Entrons dans le vif du sujet, un rapide tutoriel aux commandes du Dude alias John Trigger permet d’apprendre sur un petit niveau didactique les rudiments des déplacements et des aptitudes du personnage. Les mouvements sont fluides, les animations très bien réalisées. Les déplacements sont aisés et permettent le double saut et les wall-jumps afin de complexifier et optimiser l’action en combat. Sur ce point nous sommes proche du sans faute. Peu de bugs de collision (voire aucun) ont été décelés. John peut s’accrocher aux murs avec son pack magnétique qui lui permet de se mouvoir le long d’une façade et de monter ou descendre de manière linéaire.

S’en suit un entraînement au tir. La stratégie a sa place de ce côté-là. On ne peut pas spammer les balles sans réfléchir sous peine de faire chauffer l’arme et d’être tributaire d’un cooldown incompressible qui peut vous faire perdre l’affrontement. Les contrôles peuvent se faire par clavier/souris ou à la manette. Un bémol qui n’est pas des moindres est le manque de curseur de visée lorsque l’on joue à la souris. On doit en permanence regarder l’inclinaison de l’arme sur le personnage plutôt que l’endroit où on vise. De même à la manette il est très difficile, voire impossible, de sauter et de viser pour tirer dans une direction (le passage du bouton A au stick prend trop de temps). Nous pensons qu’il sera nécessaire d’apporter des améliorations sur ces points.

Nous apprenons aussi l’aptitude secondaire qui transforme le fusil à plasma en lance-roquette permettant en chargeant un court instant de lancer un missile. Et finalement la Furie qui est le sort ultime du personnage faisant de ralentir les ennemis proches.

Une fois le mode entraînement terminé nous arrivons dans le Hub, un menu sous la forme d’un jeu de plateforme. Ce n’est pas le mode de sélection le plus pratique, ni le plus rapide mais c’est original. Le Hub permet de changer de personnage. Pour le moment seul 4 personnages sont accessibles mais d’autres se rajouteront par la suite.

 

Les autres personnages jouables

Dans les personnages nous retrouvons, Comet qui peut se déplacer à toute vitesse et tirer avec un pistolet à ultrason. Les capacités secondaires luis permettent de se déplacer en vitesse supersonique, de déposer des mines derrière elle ou de réaliser une Super Nova détruisant les cibles proches instantanément.

Le tigre Janger est aussi de la partie, armé de lames et combattant au corps à corps, il est tout à fait possible d’orienter les coups pour frapper dans toutes les directions. Sa capacité secondaire lui permet de lancer un bouclier qui le protège des attaques durant quelques secondes ou encore de traverser des faisceaux lasers. Janger peut aussi réaliser un Dash ou se mettre en mode rage pour détruire ses ennemis d’un coup de lame pendant une courte durée.

Enfin Tiburon le requin est armé lui aussi d’une lame et est impitoyable au combat rapproché. Tiburon dispose d’un jet pack pour se déplacer dans les airs. Sa capacité secondaire lui permet d’ériger des murs pour bloquer l’avancée des ennemis ou encore de se protéger en les bloquant derrière lui. Sa furie lui offre la possibilité de lancer des grenades au lieu de murs sur ses ennemis pendant quelques secondes.

Un gameplay pour tous

Le point très intéressant est que chaque personnage dispose d’un gameplay clairement différent. Même si différents éléments de jeu restent perfectibles, BattleCrew Space Pirates dispose d’ores et déjà de beaux attraits. Pour le moment seuls 2 mode de jeux sont disponibles, Gold Rush qui demandera de récolter le plus de pièces d’or possible en empêchant les ennemis d’amasser des pièces en les affrontant et le mode Team Deathmatch classique qui vous fera combattre en équipe dans une arène.

 

Créez votre équipage

BattleCrew Space Pirates vous permet aussi de créer votre « Crew » en ajoutant vos amis Steam à votre équipe et donc de réaliser des parties « premade » pour affronter vos assaillants. Nous avons réalisé une partie à 2 joueurs, les équipes sont complétées par des bots, l’écart se creuse rapidement si l’équipe adverse dispose de plus de vrais joueurs que la vôtre car pour l’instant les bots sont vraiment très limités dans leurs niveaux de jeu et ne servent au final que de chair à canon. Quoiqu’il en soit la dynamique du jeu est bien présente, les combats sont frénétiques et hyper rapides.

Classements et cosmétiques

Côté challenge, nous retrouvons un classement global des joueurs. Vos participations aux parties, outre vous faire évoluer au sein de la communauté, vous permettront de gagner de précieux PP (Party Points) que vous pouvez échanger contre du contenu cosmétique pour vos personnages. Des skins (chromatiques pour le moment) ou encore de nouvelles Emotes seront ajoutées au cours du temps. Pas de pay to win et ça c’est une bonne chose. Pour emmagasiner encore plus de PP vous pouvez réaliser les nombreuses quêtes journalières qui vous sont proposées, un bon moyen pour DontNod Eleven de fidéliser la communauté. Nous aimerions par contre voir apparaître un système de niveau afin de débloquer quelques capacités spéciales ou booster des passifs pour les personnages dans le but de niveler les parties par un Matchmaking afin de ne pas dégoutter les nouveaux arrivants qui tomberaient contre des joueurs expérimentés.

 

C’est beau

Côté graphisme, le jeu envoie bien. Propulsé par Unreal Engine il dispose de toute la palette qui fait le succès de ce moteur graphique. Que ce soit dans les ombres, les effets de lumière, le rendu des personnages et leurs déplacements c’est top !

Impressions de Sho :

  • + Beau & dynamique, ce jeu à un bon potentiel !
  • + Des personnages charismatiques avec des skills uniques, on adore !
  • – Peu de personnages
  • – Un menu original mais pas très pratique pour accéder aux différentes sections de jeu.

Impressions de Kandax :

  • + Un gameplay dynamique
  • + L’Unreal Engine bien exploité
  • + Le côté coopératif
  • – Des bugs existent dont des crash retour à Windows
  • – Absence de viseur à la souris, impossible de sauter et viser à la manette

Notre impression sur BattleCrew est globalement bonne même si certains aspects restent perfectibles. Dans tous les cas nous attendons la mouture finale avec impatience, c’est un bon jeu d’action qui s’offre aux joueurs pour un prix tout à fait correct (9.99€). Nos impressions restent tout de même à prendre avec des pincettes car ne l’oublions pas il s’agit d’un Early Access. Nous ne connaissons pour le moment pas la date de sortie du jeu mais nous l’attendons avec impatience.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *