PS5 pad dualsense Sony PS5

PS5 : La manette DualSense se dévoile en vidéo


Vendredi 17 juillet, le journaliste Geoff Keighley a essayé la manette DualSense de la PS5. L’occasion de découvrir en vidéo ce petit bijou, ses gâchettes adaptatives et les retours haptiques.

La PlayStation 5 est censée sortir en fin d’année 2020. À quelques mois de cette échéance, la future console de Sony se dévoile petit à petit. Dernière révélation en date, Sony a réalisé une vidéo test/prise en main de la manette DualSense le 17 juillet. Dans le cadre du Summer Game Festival, Geoff Keighley (ancien journaliste Kotaku, actuel présentateur des Game Awards) délivre un premier ressenti de cette manette en utilisation.

Premier aspect d’importance, la taille et la forme de la manette sont passées au crible. La vidéo nous montre la DualSense comparée à une manette PS4. Geoff Keighley détaille également la prise en main, son premier ressenti. Cette dernière est légèrement plus grande et « sensiblement plus lourde » selon le testeur. Cela donne une ergonomie plus efficace, toujours d’après Keighley.

Les innovations de la DualSense PS5 semblent convaincantes

Au moment de débuter le test en jeu, le présentateur des Game Awards se concentre évidemment sur les deux fonctionnalités phares de cette manette PS5. À savoir les gâchettes adaptatives et le retour haptique. Ces deux innovations clés permettent au joueur de s’immerger encore plus dans son jeu. Bien plus qu’avec la simple vibration actuelle.

Pour illustrer cela, Geoff Keighley incarne un robot qui a échangé ses jambes pour des ressorts. Il explique ressentir des sensations plaisantes, favorisant l’immersion. Pour ce jeu, chaque contraction ou détente de ressort se ressent dans les gâchettes. Ce qui correspond à ce que Sony avançait en présentant la manette, quant à l’impression de bander un arc par exemple.

Autre exemple avec le retour haptique. Cette innovation délivre des vibrations ciblées, suivant l’environnement dans lequel le joueur évolue. Pour illustrer cela, Geoff Keighley se dirige courageusement vers une tempête de sable virtuelle. En conséquence, la manette vibre de manière à représenter une tempête de sable. De même avec une tempête de neige,…

Difficile de se représenter cela, simplement en lisant ses lignes. Encore plus si l’on n’a jamais traversé de tempête de sable. Malgré tout, ce premier test semble positif. Dans la vidéo, Geoff Keighley discute également du SSD et d’autres aspects techniques propres à la PS5 et sa manette. De quoi donner l’eau à la bouche, avant le lancement présumé de la console, le 20 novembre 2020.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *