Shenmue 3 Test

Test de Shenmue 3 : 18 années d’attente…pour une désillusion !?


Fiche jeu

  • Editeur:Deep Silver
  • Developpeur:Ys Net
  • Supports:PS4
  • Genres:action/aventure
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:19 novembre 2019

Oui, après un tel titre, difficile d’avoir envie de lire le test sans passer directement à la note et au résumé sommaire (en bas de page, ahah) ! Et bien nous ne vous en empêcherons pas ! Mais il est vrai que, pour un joueur ayant joué et apprécié le si excellent et visionnaire Shenmue deuxième du nom, le passage au troisième opus, en 2019, ne peut pas se faire sans douleur. Pourtant, dans l’absolu, Shenmue 3 n’est pas mauvais. Juste dépassé, dans à peu près tous les domaines…

Shenmue III : c’est l’histoire d’un patrimoine…bien trop lourd à porter !

Dire que nous nous attendions à beaucoup mieux en lançant Shenmue III sur notre Playstation 4 serait bien en dessous de la réalité de nos fantasmes. Car, oui, Shenmue III fait partie de ces suites que l’on attend pendant des années en étant persuadé à 100% que, le Jour J, le soft nous emportera « comme au bon vieux temps » pour des heures et des heures de plaisir vidéoludique sans interruption. Malheureusement, la réalité est tout autre.

Tout d’abord, le scénario manque de pêche, de rebondissements et d’originalité. Au final, on passe notre temps à enquêter sur la disparition mystérieuse du père de notre compagnonne d’infortune. Les dialogues se suivent et se ressemblent, sans grand intérêt, si bien qu’on les passe le plus rapidement possible…en espérant un peu d’action ! Qui ne vient jamais vraiment…Ou alors, de manière très ponctuelle, toujours via un gameplay ou une mise en scène (parfois les deux) maladroite.

shenmue 3

Shenmue III_20191121151933

Des mini-activités peu convaincantes

Nous pensons notamment à ces trop nombreux mini-jeux, auxquels nous ne pouvons échapper si l’on souhaite faire évoluer le personnage. Ainsi, gagner de l’endurance ou de la force passe par des qte et autres séquences assez primaires en termes de gameplay. Oui, on s’ennuie ferme. Restent tout de même quelques passages attractifs, notamment lorsque l’on débusque certains boulots et/ou que le héros est amené à trouver un moyen de locomotion. Dans certaines de ces situations, on retrouve un léger parfum de Shenmue 2 et ça fait un bien fou.

shenmue 3

Malheureusement, ces passages sont trop rares et d’une manière générale, la mécanique de jeu a trop peu évolué pour captiver à nouveau le joueur. A la rigueur, si le soft était sortie dans les mois suivant le succès du second opus, la sauce aurait peut-être pris. Mais entre-temps, nous avons toutes et tous joué à de nombreux jeux, certains ayant repris des éléments de Shenmue (en les améliorant) avec brio. Une évolution vidéoludique naturelle, en somme. Mouvement qui, à notre grand désarroi, a totalement échappé à ce troisième épisode.

shenmue 3

Shenmue 3 : un jeu indé qui n’en est pas (vraiment) un

Lorsque l’on pense que la série avait fondé en partie son succès sur son gameplay et ses activités novatrices, c’est un peu un comble. Les développeurs ont-ils manqué de budget ? Sans doute, si l’on se remémore le parcours kickstarter du soft. Mais dans ce cas-là, peut-être aurait-il été judicieux de proposer le jeu à un tarif moindre, peut-être dans l’esprit d’un titre indé. Car c’est à cela que ressemble Shenmue 3, un jeu indé. Sans manquer de respect à ces productions. Juste que quand on se nomme Shenmue, on doit délivrer plus que cela.

Visuellement, heureusement, le soft s’en sort correctement. Néanmoins, l’on reste très en deçà des standards de cette génération de consoles. Même constat au niveau de la représentation des visages, aussi inexpressifs qu’à l’époque. Sauf qu’en 2019, ça choque. Du coup, on a du mal à s’attacher aux personnages. Sachant que les animations restent très moyennes, au même titre que le framerate, le tout saupoudré de temps de chargements parfois excessifs.

shenmue 3

Mais, surtout, on ne parvient jamais à rentrer dans l’histoire, la faute à une absence de rythme ou à un déroulement tellement haché, qu’on trouve le temps long, trop long. Pire, la quête perpétuelle d’argent contraint à réaliser moult activités, souvent répétitives, afin d’avancer dans le jeu. Car pour récupérer des points de vie, par exemple, il faut se nourrir et cela coûte cher. Non, vraiment, Yu Suzuki n’a pas été capable de tourner la page, comme s’il était resté pétrifié au début des années 2000. Triste, d’autant que la conclusion de cette trilogie est supposée en introduire une seconde.

Reste tout de même, pour finir sur une bonne note, les compositions musicales réussies qui, elles, nous replongent dans l’ambiance originelle avec succès.

Points positifs

  • Quelques activités sympathiques
  • Des décors parfois réussis
  • Enfin la conclusion à la 1ère trilogie !
  • Un joli collector
  • Les thèmes musicaux

Points négatifs

  • Mécaniques de jeu dépassées
  • Scénario peu intéressant
  • Techniquement à la rue
  • Trop de mini-jeux, soporifique qui plus est
  • On s'ennuie ferme, presque tout le temps
  • L'apparence d'un jeu indé au prix fort

Note

Graphismes 67%
Animation 49%
Bande-Son 75%
Prise en main 43%
Plaisir de jeu 38%
Durée de vie 61%
Conclusion

En définitive, s’il ne portait pas le prestigieux non de Shenmue 3, le jeu de Yu Suzuki aurait pu incarner un très bon jeu indé, vendu au tarif correspondant au statut de ce type de soft. Malheureusement, le jeu est vendu au prix fort et il incarne la suite de l’un des titres les plus mythiques de l’histoire des consoles SEGA.

D’ailleurs, Shenmue III semble, quasiment, sorti des années 2000, comme si cette suite était parue à l’époque. Ainsi, en dehors des compositions musicales réussies, de quelques activités plutôt cool et de plusieurs paysages réussis -visuellement- cette troisième aventure ne parvient pas à convaincre. Soporifique est, définitivement, le qualificatif qui lui convient le mieux.

A essayer tout de même si vous êtes un pur irréductible de la série et que vous souhaitez rester aux faits, dans le cas ou une seconde trilogie verrait le jour…

Note finale 56% Enorme déception

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *