irobot braava 380 Test

Test : iRobot Braava 380, profession, nettoyeur !


Fiche jeu

  • Marque:iRobot
  • Modèle:iRobot Braava 380
  • Poids:1,8 Kg
  • Dimensions:24,4 x 21,6 x 7,9 cm
  • Prix:de 200 à 460 euros (selon revendeurs)
  • Date de sortie:Disponible

Avec l’ iRobot Braava 380, nous vous proposons de découvrir un produit certes un peu daté (sortie en 2013) mais qui n’en demeure pas moins réussi et, aujourd’hui encore, tout à fait compétitif face à ses concurrents. Pour un robot nettoyeur à prix abordable, le Braava 380 s’en sort plutôt bien, comme nous allons vous l’expliquer dans notre test détaillé. Un essai grandeur nature réalisé sur une période de 5 mois.

iRobot Braava 380, profession : nettoyeur !

irobot braava boitier northstarTout d’abord, il faut savoir que l’ iRobot Braava 380 n’est pas un aspirateur intelligent, contrairement à ce qui peut se faire sur des produits de même catégorie. Non, ici, nous disposons d’un robot avec Intelligence Artificielle (sur laquelle nous reviendrons plus tard) qui offre deux fonctions, la première se centralisant sur le balayage et la seconde sur le passage d’une petite serpillière. Un « 2 en 1 » vendu à un tarif tout à fait abordable, le Braava 380 étant l’un des robots ménagers les moins coûteux du marché. Un premier atout, vous l’aurez compris.

Première étape, après le déballage, la mise en fonction de la bête. A ce niveau, pas de véritable problème à signaler, le montage se faisant facilement à l’aide d’une notice explicative bien conçue. Outre le robot en lui-même, la boite contient une petite borne GPS fonctionnant avec deux batteries Type C livrées et deux parties interchangeables, selon le type de nettoyage souhaité. Présent également dans le « pack », un chargeur et deux lingettes.  Après une charge de la borne et du robot, reste à choisir le mode de fonctionnement de votre iRobot 380, le plus logique étant de sélectionner en premier lieu le balai classique, afin de débarrasser le sol de ses poussières et autres, avant de passer au nettoyage humide. Avant cela, il vous faudra appairer le cube de navigation NorthStar (borne GPS), action simple à exécuter, inutile de vous la détailler, donc.

iRobot Braava 380 : la fonction nettoyage sec

iRobot Braava 380, notre avis - www.lemagjeuxhightech.com

iRobot Braava 380

Concrètement, le mode balayage se met en pratique simplement puisqu’il vous suffit d’insérer la lingette microfibres dans les fentes prévues à cet effet puis de presser sur le bouton « balayage » (extrémité gauche sur le robot). Via cette fonction, le Braava 380 va alors effectuer des allers-retours en ligne droite avec une précision plutôt convaincante, pour peu qu’il n’y ait pas trop d’embûches sur sa route. A l’aide du boitier NorthStar, ce dernier se souvient en effet des endroits déjà visités. Du coup, vous pourrez très bien le laisser seul dans une pièce, il s’occupera de nettoyer assez efficacement la surface concernée.

Néanmoins, une pièce (un salon par exemple) riche en objets (chaussures, pieds de chaises, colonnes, etc.) aura tendance à perturber notre travailleur robotisé. Ainsi, il ne sera pas rare de le voir repasser à plusieurs reprises aux mêmes endroits, tout en oubliant certains lieux. Clairement, l’ iRobot Braava 380 ne remplacera jamais un nettoyage traditionnel avec aspirateur et/ou balai. D’ailleurs, après nettoyage, vous retrouverez des petits tas de poussière ici et là (logique, vu qu’il ne dispose pas de la fonction aspirateur), qu’il faudra bien sur évacuer par vous-même. Cependant, pour un nettoyage rapide et superficiel, notre robot remplit parfaitement son rôle, d’autant qu’il demeure silencieux. Vous pourrez, ainsi, le mettre en route la nuit sans gêner qui que ce soit (mis à part lorsque ce dernier s’arrête, action qu’il signale à l’aide d’ une bruyante sonnerie durant deux à trois secondes). En usage régulier, il vous permettra aussi et surtout, lors du grand ménage du dimanche (celui effectué par vos soins, car il restera indispensable), de passer nettement moins de temps et, donc, de gagner de précieuses minutes sur vos loisirs ou moments en famille. En gros, le travail aura été bien dégrossi, mais pas totalement accompli…

Un petit mot à l’égard de ceux possédant des animaux. Les concernant, très clairement, cette fonction nettoyage sec ne leur apportera pas grand chose tant les poils s’accumuleront rapidement sur la lingette avec l’effet pervers de vous déposer, ici et là, foule de petits tas de poils. Nous vous conseillons, donc, d’utiliser la bonne vieille méthode de l’aspirateur classique avant d’utiliser la fonction nettoyage humide. Car comme vous le savez, un sol jonché de poils qui serait ensuite passé à l’eau accoucherait d’un résultat totalement contre-productif !

iRobot Braava 380 : la fonction serpillière

irobot braava 380 réservoirEn fonction serpillière, une partie des critiques émises précédemment reste en vigueur. Néanmoins, ce mode-là reste, selon nous, le plus efficace et le plus intéressant. Le changement de balai s’effectue simplement via le système à aimant positionné sous le Braava et il suffit de remplir le petit réservoir de ce dernier puis de fixer la lingette via des scratches réellement pratiques. Une fois mis en route (bouton de droite, cette-fois), ce dernier va effectuer des mouvements très réguliers et « en épis », permettant de couvrir une bonne surface, supérieure à celle traitée en mode balayage classique. Logiquement, cette fonction nécessite un temps de travail supérieur.

Toutefois, un défaut de taille se fait rapidement connaître, toujours en usage humide. En effet, le constructeur déconseille formellement d’utiliser des produits de nettoyage. Concrètement, seule de l’eau très chaude peut-être introduite dans le réservoir car l’accumulation de mousse due à un produit détergeant quelconque pourrait, selon le fabricant, obstruer l’orifice transmettant le liquide à la lingette/serpillière. Gênant, car l’on imagine mal un nettoyage à la serpillière se faire sans l’ombre d’un produit adapté à la désinfection des sols.

« Compte-tenu de son prix de vente réduit, nous pouvons dire que le rapport qualité-prix est excellent »

irobot braava 380 notice (Copier)En conséquence, il nous sera difficile de vous conseiller d’insérer malgré tout un produit quelconque dans le réservoir du Braava 380, notamment afin de ne pas corrompre votre garantie constructeur de 2 ans mais, en pratique, sachez tout de même que nous avons pris le risque, lors de ce test. Bilan, après 5 mois d’utilisation, nous n’avons noté aucun problème particulier de fonctionnement. Tout au plus, l’orifice permettant l’écoulement de l’eau s’est légèrement bouché une fois ou deux mais rien de dramatique. Il suffit d’opter pour un produit peu moussant (choisissez, par exemple, des produits dits « verts », certains d’entre-eux offrant un rendu plus liquide à l’usage) et de l’injecter avec douceur dans le réservoir, en plus de l’eau chaud insérée au préalable et, bien sûr, d’éviter de secouer votre iRobot avant utilisation.

Evidemment, cette-fois encore, ne vous imaginez pas obtenir un résultat similaire à celui résultant d’un nettoyage « main ». Néanmoins, pour un entretien régulier d’un sol ne comportant pas de tâches récalcitrantes, l’ iRobot Braava 380 vous donnera entière satisfaction. Et compte-tenu de son prix de vente réduit, nous pouvons dire que le rapport qualité-prix est excellent. En termes de chiffres, il couvre (données constructeur) près de 93m2 en mode balai et 32M2 en fonction serpillière. La surface de couverture peut-être doublée en utilisant un second cube NorthStar.

irobot 380 braava poignéeD’autant qu’en matière d’autonomie, notre robot assure également. Comptez environ 4 heures de charge pour 2 bonnes heures de fonctionnement en mode nettoyage serpillière et environ 3H30 en mode nettoyage sec. De quoi couvrir une large surface et plusieurs pièces, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison. Petit détail qui a son importance, l’ iRobot Braava 380 dispose d’une poignée de transport bien utile pour le déplacer d’une pièce à une autre. On notera aussi ses dimensions réduites, permettant de le ranger facilement dans un petit placard ou même, un tiroir. Notre iRobot sait se faire discret !

« si l’ iRobot Braava 380 est loin d’être parfait, ce dernier remplit largement son rôle et offre un rapport qualité/prix vraiment satisfaisant »

iRobot Braava 380 : job accompli ?

En conclusion, si l’ iRobot Braava 380 est loin d’être parfait, ce dernier remplit largement son rôle et offre un rapport qualité/prix vraiment satisfaisant. Très efficace en mode serpillière et plutôt efficace en mode nettoyage sec, ce dernier ne remplacera toutefois pas l’utilisation d’un aspirateur. Il sera cependant très utile pour un entretien régulier de votre intérieur, afin de préparer VOTRE nettoyage « main » hebdomadaire, qui vous prendra, en conséquence, nettement moins de temps (comptez, approximativement, un gain de temps de l’ordre de 50%).

Points positifs

  • Mode nettoyage à l'eau efficace
  • autonomie de batteries satisfaisante
  • pratique et facile d'utilisation
  • excellent rapport qualité/prix

Points négatifs

  • Utilisation du balayage sec inadapté aux poils d'animaux
  • ne remplace pas totalement le nettoyage "main"
  • utilisation de liquides de nettoyage (fonction serpillère) déconseillée par le constructeur

Note

Installation 9/10
Innovation 6/10
Fonctionnalités 6/10
Efficacité 7/10
Autonomie 9/10
Intérêt 7/10
Rapport qualité/prix 9/10
Conclusion

Si vous ne souhaitez pas vous ruiner dans l’achat d’un robot ménager intelligent, très clairement, l’ iRobot Braava 380 vous comblera. Attention toutefois à l’usage « sec », pour ceux disposant de plusieurs animaux…

Note finale 7.6/10 Très Bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *