Test Life is Strange Before the Storm Test

Test Life is Strange Before the Storm, Chloé est de retour !


Life is Strange Before the Storm

Ce printemps Dontnod nous faisait le plaisir de nous apprendre que Life is Strange 2 est actuellement en développement. Une petite surprise qui fait naître beaucoup d’interrogations. Dans le même temps, Square Enix a surpris pas mal de monde à l’E3. En effet, l’éditeur y a dévoilé une préquelle du jeu de base ! Développé par Deck Nine Games, Life Is Strange Before the Storm nous partageait : entre excitation de retrouver l’univers d’Arcadia Bay et la peur d’être déçus. Et puis, le premier épisode est sorti… Voyons voir si les retrouvailles avec Chloe sont bonnes dans notre test de Life is Strange Before the Storm.

Life is Strange Before the Storm, « Just one fix ».

Si vous avez joué à Life is Strange, vous savez que Chloé n’a rien d’une héroïne. Elle est même capable d’énerver bien des joueurs. Et pourtant, Deck Nine Games a fait le pari osé de la mettre au premier plan dans Life is Strange Before the Storm. Pour mémoire, Deck Nine Games s’appelait Idol Minds avant. Ce studio américain a proposé, par le passé, des titres comme Rallycross 2 (PS1) ou Pain (PS3). Avec cette préquelle, c’est l’occasion de revenir 3 ans avant le premier jeu. On y découvre une ado pommée, en marge de la société, rebelle, en conflit avec sa mère et son beau-père et toujours meurtrie par la mort de son père. Cette accumulation de colère et de haine la coupe du monde et se retourne aussi contre son amie Max, partie à Seattle.

C’est reparti pour histoire prenante et captivante !

Dans ce premier épisode, « Éveille-toi », on découvre Chloé à un concert et qui croisera le chemin d’une certaine Rachel Amber. Les joueurs du premier Life is Strange miseront donc beaucoup sur cette préquelle pour en savoir plus sur ce personnage énigmatique et pourtant très important dans la série. Avec ce premier épisode (sur trois), les développeurs posent doucement le contexte et la relation entre Chloé et Rachel. Durant les 3h de jeu, environ, on se demandera où cela peut-il bien mener. Un premier épisode posé, calme, au rythme lent mais pourtant déjà très prenant. La fin soulève un grand nombre d’interrogations (dont le désormais culte « WTF ?! »). Mais il faudra être patient, Square Enix n’a toujours pas annoncé de date de sortie au second épisode ! C’est là le principal point noir du premier épisode, il se termine sans pouvoir donner de suite immédiate et sans rendez-vous. Frustrant et vraiment dommage.

Et bien… vivement la suite !

Life is Strange Before the Storm, la même chose avec Chloé ?

Si le pari de Square Enix était risqué et osé, Deck Nine Games n’a pas vraiment voulu changer les bases du jeu. D’une certaine manière, c’est tant mieux. En dehors du personnage principal, rien ne change vraiment. Les graphismes sont identiques, on retrouve tout de suite la patte graphique unique de Life is Strange. Un bon point donc, pour les fans. On aurait peut-être aimé avoir plus de détails pour tout ce qui est photos, iconographies et décors extérieurs. En tout cas, le jeu est toujours aussi beau (dans le sens artistique). Les effets de lumières ont toujours autant d’importance dans la mise en scène. Bref, c’est du pur Life is Strange.

La seule nouveauté de Before the Storm, le mode insolence !

Il en va de même pour le gameplay. Life is Strange Before the Storm est identique à son aîné. Rien de nouveau. Mais alors, qu’ont pu faire les développeurs du pouvoir de Max ? Il est logique que Chloé ne puisse pas jouer avec le temps. Alors, il lui fallait bien un petit truc en plus. Cet atout, c’est sa verve! Et, les développeurs ont voulu mette ce talent en avant. Ainsi, avec l’option « Mode Insolence », Chloé peut se lancer dans des jouettes verbales à certaines occasions. Le but est de retourner les propos de son adversaire pour lui faire faire ce qu’elle veut. Mais attention, il faudra être bien à l’écoute des PNJ pour espérer réussir. Une trouvaille sympathique, même si, pour le moment, elle n’a pas vraiment de répercussions visibles sur ce qui se passe. Encore une fois, il faudra attendre la suite pour en savoir plus.

Enfin, terminons avec la bande-son du jeu. Comme expliqué dans une news, celle-ci a été composée par le groupe anglais Daugter. Et, comment dire si ce n’est qu’elle est d’une très grande qualité ! Square Enix et Deck Nine Games ne se sont pas trompés. Ainsi, ils offrent à Life is Strange Before the Storm l’une des qualités du premier opus : sa bande-son. Un sacré bon boulot de la part de Daugter aussi.

Malheureusement, les doubleurs ne sont pas les mêmes que dans le premier jeu. Pourquoi ? La faute à une grève qui a touché la profession lors du développement de Life is Strange Before the Storm. Si, au début, on peut vraiment trouver la nouvelle voix de Chloé trop changeante, l’histoire nous plonge dans son univers et on ne fait plus trop attention au changement de voix. Chapeau donc aux doubleurs qui ont fait un beau boulot. Cependant, certains joueurs resteront chafouins vis-à-vis de ce changement. Malgré la qualité du doublage, il se peut qu’une petite partie des joueurs soient bloqués par ce changement (non désiré).

Au final, on se dira que le truc qui peut choquer le plus dans ce Life is Strange Before the Storm c’est Chloé en elle-même. Avec 3 ans de moins que dans le premier jeu, on s’attendait un des différences visuelles. Mais non… Les deux Chloé sont très (trop?) proches visuellement. Pourtant, en 3 ans, une adolescente ça change -souvent- beaucoup !

Points positifs

  • Prenant
  • Du pur Life is Strange
  • Bande Son
  • Références à Life is Strange
  • Donne envie de jouer à la suite

Points négatifs

  • Suite qui se fait attendre justement
  • Des choix sans répercussion... pour le moment
  • La suite sera-t-elle à la hauteur ?

Note

Graphismes 80%
Bande Son 90%
Prise en main 85%
Durée de vie 70%
Plaisir de jeu 80%
Conclusion

En conclusion, ce premier épisode de Life is Strange Before the Storm est un vrai soulagement. On retrouve les qualités du premier Life is Strange et une histoire qui s’annonce prenante et palpitante. Néanmoins, il est dommage de voir que Square Enix n’a pas lancé les deux premiers épisodes en même temps (ou avec peu de laps de temps). Car, le mauvais point du premier opus c’est d’offrir une fin qui appelle une vraie réponse… Et, c’est cette réponse qui définira la véritable qualité de Before the Storm. Soit l’aventure se poursuit d’une manière humaine, touchante et prenante. Soit, tout part en cacahuètes… En somme, on attend l’épisode 2 avec plus de peur et d’envie que l’épisode 1 ! Affaire à suivre donc.

Note finale 81% Prenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *