Mario Kart 8 Deluxe Test

Test : Mario Kart 8 Deluxe, justifie-t-il l’achat d’une Nintendo Switch ?


Fiche jeu

  • Editeur:Nintendo
  • Developpeur:Nintendo
  • Supports:Nintendo Switch
  • Genres:Course
  • Nombre de joueurs:Jusqu'à 4 en local et jusqu'à 12 en ligne
  • Date de sortie:28 avril 2017

Mario Kart 8 de retour dans une version « Deluxe » dédiée à la console Nintendo Switch, c’est le nouveau pari de la firme au plombier ! Concrètement, cet opus reste très proche de son modèle original, tout en offrant quelques nouveautés disséminées ici et là en vue d’améliorer l’intérêt du soft et de certaines de ses facettes. Evidemment, le but est d’inciter les joueurs ayant déjà craqué pour la version Wii U de remettre le couvert. Alors, cet achat se justifie-t-il et doit-il vous faire acquérir par la même occasion une console Switch ? Réponse dans ce test de Mario Kart 8 Deluxe sur Nintendo Switch.

Mario Kart 8 Deluxe : jamais contenu n’avait été aussi vaste…

Bien sûr, concrètement, les fans auraient préféré disposer d’un Mario Kart 9 plutôt que de ce remake reprenant très largement le contenu Wii U. Oui mais, compte-tenu de l’audience limitée de la précédente console de salon de Big N, ce ravalement de façade d’un opus très réussi semblait assez logique. En effet, il serait dommage que ceux n’ayant jamais acquis la Wii U ne puissent y goûter. Au-delà de cet aspect, il faut également stipuler que le « Deluxe » de ce Mario Kart 8 apporte, dans ses valises, foule de nouveautés.

Outre ces nouveautés, que nous allons détailler, MK8 Deluxe comprend les 3 DLC sortis sur Wii U, sachant que deux d’entre-eux étaient payants. Et grâce à ces derniers, le chiffre du nombre de circuits disponibles grimpe à 48 ! Un chiffre jamais atteint, précédemment, dans un Mario Kart. La sélection de véhicules s’avère, elle-aussi, très riche (ainsi que les accessoires ailes/roues), de même côté personnages, d’autant que quatre petits nouveaux sont au rendez-vous pour un chiffre total de 42 pilotes virtuels, pas mal du tout ! A ce niveau, notons que des héros totalement inédits (dans MK8) débarquent à savoir, Le Roi Boo, Skelerex, Bowser Jr, Mario d’or (voici comment le débloquer) et les Inklings de Splatoon 2.

Concernant les différents modes, côté Grand-Prix, pas grand chose de neuf. Les coupes 50, 100, 150, 200cc et miroir sont disponibles d’entrée et relativement simples à terminer. Mario Kart n’est pas connu pour son degré de challenge élevé et cela fait partie de son charme. Par contre, c’est la récolte des pièces qui constituera le principal atout du jeu après son dénouement, en matière de durée de vie. Car en avançant dans le soft, le joueur peut débloquer régulièrement de nouveaux éléments et véhicules, au gré de sa moisson. Mine de rien, cet aspect-là des choses vous captivera sur le long terme, motivé par cette envie de découvrir des éléments inédits. Autre atout du mode G.P, le fait de pouvoir y jouer à deux, avec un ami, tant sur l’écran de votre salon qu’en mode nomade, durant vos trajets/voyages. L’une des forces de ce Mario Kart 8 Deluxe…

 

D’ailleurs, comme chacun s’en doute, c’est une nouvelle fois côté multijoueurs que le concept délivre son plein potentiel. Et en la matière, Nintendo a mis le paquet sur une option de jeu en particulier, le battle-mode. Un nouveau format inédit rejoint même la sélection, composée de deux expatriés de la Gamecube et d’un représentant de la Wii. Sont donc au programme, « Bob-ombs à gogo » et « capture de soleil » ainsi que « bataille de pièces » que les fans connaissent déjà. Quant au nouveau mode « traque sur la piste » il se présente sous la forme d’un jeu opposant une équipe de chasseurs à une team de « chassés ». Les chassés n’ont qu’un seul objectif, recueillir des pièces tout en fuyant les prédateurs. Ces derniers disposent d’une fleur carnivore qui leur permet de capturer leurs proies pour les expédier directement en prison (voir images ci-dessous). Une fois enfermés, les « victimes » peuvent être libérées par leurs alliés. Très sympa et vraiment rafraîchissant. Seul défaut, on peut passer parfois plusieurs longues minutes avant d’être libéré…Il faudra peut-être revoir l’équilibre des forces. Autre come-back, celui du très jouissif « bataille de ballons », un grand classique de Mario Kart enfin disponible dans ce huitième opus.

 

Pour améliorer, encore, ce battle-mode, les items fantôme chapardeur d’objets et plume sont de retour sachant qu’il est à nouveau possible de collecter deux objets en même temps (également en mode Grand-Prix). Deux nouvelles arènes, Manoir de Luigi, et l’ Arène Bataille 1 (SNES) portent le nombre d’aires de combats à 8. Enfin, vous pourrez connecter plusieurs consoles en mode nomade et local, de quoi rendre vos parties plus disputées pendant vos déplacements, à conditions de débusquer suffisamment d’amis équipés en Switch.

Autre alternative, le jeu en ligne. Le fait de pouvoir y jouer à deux simultanément sur la même console constitue un premier atout. Pour le reste, le système est rodé et connu depuis la Wii, avec un système de ranking plutôt bien conçu, bien que quelque peu injuste lorsque déconnexion imprévue il y a. Le mode online profite logiquement des nouveaux ajouts du battle mode. Le mode Grand-Prix est toujours accessible sachant que vous pourrez par ailleurs créer vos propres tournois. Simple, mais complet.

 

Plus généralement, une option assistance (direction et/ou accélération) rend le jeu plus accessible aux novices, sans les diriger totalement pour autant. Une excellente idée, dans l’optique de rendre le jeu encore plus convivial. Techniquement, Mario kart 8 Deluxe assure grave, tant côté graphismes que framerate (1080p, 60 fps). Les courses sont fluides (en mode TV comme en mode portable) et les visuels colorés et détaillés des environnements vous donneront beaucoup de plaisir.

Pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de télécharger les DLC sur Wii U, mention spéciale à certains circuits comme celui dédié à Zelda, à Animal Crossing (4 saisons différentes aléatoires selon les courses) de même que les épreuves rendant hommage à F-Zero. En mode 200cc, le plaisir est total, pour peu que vous appréciez la vitesse ! D’autant que la prise en main reste parfaite, avec les fameux « boost » occasionnés par les dérapages ou les figures réalisées en plein saut. Le phénomène d’aspiration est toujours au rendez-vous et apporte un petit côté stratégique non dénué d’intérêt.

 

Mario Kart 8 Deluxe : pour qui et selon quels critères ?

Alors, pensez-vous, cet opus de Mario Kart 8 est-il parfait ? Quasiment…Pour chipoter un peu, nous pourrons toujours dénoncer la visibilité réduite du jeu à deux sur le même écran, en mode portable mais compte-tenu de cette facette conviviale en déplacement, difficile de se plaindre. Clairement, vous vous ferez des amis lors de vos voyages en train ou en avion ! Car une seule paire de joy-con permettra de partager les parties, chaque joueur s’emparant de l’un des accessoires à cette fin.

Mais la question principale, posée en début de test, concerne l’intérêt de l’achat de ce Mario Kart 8 Deluxe. A ce titre, faisant la différence entre plusieurs catégories de joueurs. Bien sûr, ceux n’ayant jamais goûté à la version Wii U doivent se jeter dessus sans hésitation. Même conseil pour ceux ayant acheté le soft dans sa version initiale sans avoir téléchargé les DLC. Par contre, pour ceux qui se sont déjà offerts le jeu classique ainsi que ses DLC, l’hésitation est légitime.

Là encore, deux catégories de joueurs doivent être pris en compte. Si, pour vous, Mario Kart est avant tout une question de mode Grand-Prix alors l’achat de cette version Deluxe ne se justifie pas. A moins que vous ne fassiez régulièrement usage de votre Switch pendant vos déplacements. En revanche, si vous considérez que Mario kart est ce qu’il est grâce à son battle-mode alors, oui, nous vous conseillons de repasser à la caisse. Car les nombreux ajouts et améliorations renouvellent considérablement l’intérêt du mode original présent sur Wii U.

Points positifs

  • Graphismes améliorés, très réussis
  • Animation/framerate sans faille
  • Tous les DLC inclus
  • Le Battle-mode très enrichi
  • Le retour d'anciens items
  • Le contenu gargantuesque (circuits, karts, personnages, modes de jeux)
  • Le mode 200cc, accessible d'entrée
  • Le jeu à plusieurs en mode nomade...

Points négatifs

  • ...mais visibilité réduite, à 2 sur le même écran (portable)
  • On aurait aimé de nouveaux circuits. DLC à venir ?

Note

Graphismes 90%
Bande-son 90%
Prise en main 98%
Plaisir de jeu 97%
Durée de vie 100%
Conclusion

Evidemment, Mario Kart 8 Deluxe rejoint Zelda Breath of the Wild au panthéon des jeux Switch à posséder absolument. « Oui mais… ». Car si vous êtes déjà passé à la caisse sur Wii U en vous procurant tous les DLC et que, pour vous, le Battle Mode ne présente que peu d’intérêt, alors l’acquisition de ce remake ne semble pas s’imposer. Sauf si l’aspect jeu en nomade, seul et à plusieurs, vous séduit tout particulièrement.

En dehors de cette catégorie bien spécifique de joueurs, tous les autres peuvent se jeter sans réfléchir sur cette nouvelle version. Graphiquement plus joli et disposant d’un framerate très performant, Mario Kart 8 Deluxe a le bon goût de re réhabiliter des items et modes de jeux (Battle mode) connus dans d’autres Mario Kart. Cela tout en s’enrichissant de l’inédit et réussi « Traque sur la piste ». De nouvelles aires font aussi leur apparition, ainsi qu’un mode « assistance » idéal pour les débutants et 5 nouveaux personnages/pilotes.

Et avec 42 pilotes, une foule de karts et pièces (roues/ailes) à débloquer, 40 circuits, 10 coupes, 5 classes, 8 aires de jeux , en mode solo ou à plusieurs en local, en réseau ou en ligne, MK8 Deluxe offre un contenu absolument gigantesque lui conférant une durée de vie pour ainsi dire infinie. Le meilleur Mario Kart jamais produit, bien entendu mais, aussi, le meilleur jeu du genre…

Note finale 95% The best of the best

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *