destruction all-stars Test

Test PS5 : Destruction All-Stars, jouissif mais (un peu) radin !


Fiche jeu

  • Editeur:Sony
  • Developpeur:Lucid Games
  • Supports:PS5
  • Genres:Course
  • Nombre de joueurs:1 en local + online
  • Date de sortie:02/02/2021

Quelques jours après la sortie de Destruction All-Stars sur console PS5, nous vous dévoilons notre verdict sur ce titre développé par Lucid Games Limited. Concrètement, pour vous rafraîchir la mémoire, sachez qu’il s’agit d’un jeu de destruction mêlant phases en véhicules avec périodes sur deux pattes. Car et c’est bien là l’originalité du soft, les pilotes ont le loisir de sortir de leur cockpit pour évoluer au beau milieu des compétitions motorisées, dans des arènes ! Voici notre test de cette exclusivité Playstation 5.

Destruction All-Stars : un défouloir…et après !?

Comme nous l’avions récemment évoqué, sur Le Mag, Destruction All-Stars se présente comme un excellent défouloir. Qui plus est, son concept hybride mixant périodes de conduite stock-car et passages à pied offre un petit plus qui ne peut qu’attirer la curiosité. En pratique, après avoir bien arpenté le soft, nous confirmons que l’idée était excellente. Sur ce point, Lucid Games était donc inspiré.

destruction all-stars

A pied…ça fait flipper !

En effet, lors de chocs avec d’autres voitures, votre pilote peut éjecter ou être éjecté de son véhicule, lorsque ce dernier est détruit. De plus, le joueur peut choisir de sortir lui-même de son habitacle et même, de s’accrocher sur un autre bolide, éventuellement dans le but d’en virer l’occupant. Afin de lui chiper l’engin en question. Par ailleurs, une fois à pied, chacun des personnages dispose de ses propres capacités, qui l’aideront à survivre, le temps de débusquer une voiture neuve. Lesquelles apparaissant régulièrement dans les petits arènes, au nombre restreint malheureusement.

Cette partie-là du jeu s’avère vraiment fun à jouer, avec un aspect assez anxiogène caractérisé par le fait de se sentir fragile face à une petite vingtaine de véhicules lancés à vive allure. Heureusement, de petits curseurs placés en bas de l’écran permettent d’anticiper les éventuels contacts avec la tôle.

destruction all-stars

En voiture, ça carbure !

Concernant la phase sur quatre roues, là encore, on prend du plaisir. Et vite ! Car, la manette PS5 et ses commandes aidant, la maîtrise du soft s’avère quasi-instantanément intuitive. Appréciable. D’autre part, les trois grandes catégories de véhicules (plus ou moins lourds, maniables et rapides) offrent une petite trentaine de voitures que l’on prend plaisir à piloter. Généralement en usant du frein à main, bien utile pour gruger un poursuivant, par exemple.

Outre les charges frontales, il est aussi possible d’attaquer latéralement mais aussi, de faire des dérapages ou encore, d’utiliser les bordures en dénivelé (dans l’esprit d’un pipe) pour prendre de la vitesse et/ou, pour exécuter quelques cascades. Bien évidemment, au fil des chocs, la machine pilotée finit par se détruire. Chose qui contraint à une forme de gestion des dégâts, notamment dans les modes de jeux nécessitant de collecter des éléments pour les placer en banque.

destruction all-stars

Puisqu’on parle des modes de jeux, sachez qu’ils sont d’ailleurs au nombre de quatre. Un peu faible, on vous l’accorde. Ceci étant dit, avec les défis, les parties en ligne et le mode arcade, permettant de faire évoluer votre profil en expérience, il y a tout de même matière à s’amuser. D’autant que des éléments cosmétiques sont à débloquer au fil de l’avancée.

Techniquement, Destruction All-Stars tient la route

Techniquement, rien à dire. Les véhicules sont superbement représentés et les arènes sont plutôt jolis, en dépit d’un manque évident de renouvellement visuel, en raison de leur nombre limité. Côté framerate, pas de problème non plus, l’ensemble s’avérant rapide et fluide à la fois. Même lors d’énormes carambolages.

destruction all-stars

Toutefois, Destruction All-Stars réserve une très mauvaise surprise, celle de proposer des parties de contenu…payant ! Alors, pour celui qui aura téléchargé gratuitement le soft avant la date butoir, la pilule passera encore. En revanche, pour qui aura investir environ 80 euros pour se payer le jeu, le retour sur terre va être dur ! Ceci étant dit, on peut largement s’amuser, sans jamais sortir sa carte. A condition de ne pas être trop gourmand en matière de diversité.

Commandez Destruction All-Stars sur PS5

En effet, il manque cruellement de challenge et de contenu (gratuit) pour permettre aux joueurs de s’éclater sur la longueur. Dommage, car ce Destruction All-Stars n’en demeure pas moins un excellent défouloir, ultra-fun à jouer et surtout, exclusif à la PS5.

Points positifs

  • Techniquement au point
  • Prise en main agréable, rapide et intuitive
  • Pas mal de véhicules
  • Ultra-défoulant !
  • Le concept hybride en voiture/à pied

Points négatifs

  • Contenu un peu faiblard
  • Les microtransactions ne passent pas !
  • Pas de mode 2 joueurs en local

Note

Graphismes 80%
Bande-son 77%
Prise en main 92%
Plaisir de jeu 75%
Rapport prix/contenu 40%
Durée de vie 55%
Conclusion

Finalement, Destruction All-Stars rend une copie quasi-similaire…à celle à laquelle nous nous attendions ! A savoir, un jeu « sympa », fun, riche en cascades, offrant quelques petites choses inédites, sans pour autant captiver sur la longueur.

Techniquement très réussi, le soft de Lucid Games souffre d’un manque évident de contenu (arènes, modes de jeu), d’une forme de redondance dans son action et d’une addition un peu salée. Entre le prix de base du soft (qui aurait pu/du être revu à la baisse selon nous) et les microtransactions nécessaires pour accéder à l’ensemble du contenu, cela fait vraiment beaucoup.

Néanmoins, le jeu reste fun et satisfaisant pour qui en aura profité gratuitement. Pour les autres, mieux vaudra attendre une baisse de prix qui ne tardera sans doute pas…

Note finale 70% Défoulant mais onéreux