Test

Test de Ni No Kuni 2 : l’avènement d’un nouveau Royaume


Fiche jeu

  • Editeur:Bandai Namco
  • Developpeur:Level-5
  • Supports:PC, PS4
  • Genres:action-rpg
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:Disponible

Après un premier opus qui avait su briller auprès des joueurs de par son originalité et sa forte qualité de réalisation, Ni No Kuni revient pour de nouvelles aventures. En effet Level-5, cette fois sans Ghibli, remet le couvert avec Ni No Kuni 2 : L’avènement d’un nouveau Royaume. Son prédécesseur nous avait enjoué voire, émerveillé, de par son univers dessiné et ses décors riches et variés. C’est tout naturellement que nous avions hâte de démarrer cette aventure afin de découvrir les nouveautés qu’elle nous réserve, dans ce test sur Playstation 4.

Ni No Kuni 2 : L’avènement d’un nouveau Royaume nous immerge dans son magnifique univers

Ce qui frappe dès le démarrage de cet opus c’est qu’il n’a rien perdu de sa splendeur. Malgré l’absence de Ghibli (Princesse Mononoke, Mon voisin Totoro) dans cette réalisation, Level-5 a réussi retransmettre tout ce qui avait été créé dans Ni No Kuni : La vengeance de la Sorcière Céleste. Et c’est après une vidéo d’introduction où Roland est victime d’une explosion, que nous le retrouvons dans un nouveau monde inconnu à l’ambiance médiévale. C’est ainsi que nous ferons la rencontre d’Evan le nouveau Roi de Carabas. Tout pourrait bien se passer comme dans le meilleur des mondes mais c’était sans compter le coup d’état de Ratoleon, le conseillé de l’ancien roi mais surtout, sur le retour de Kundal, un être maléfique qui tente de s’emparer de ce monde.

Roland et notre petit roi en fuite, se mettent en quête de construire un nouveau royaume où tous les habitants du monde pourront vivre heureux et en paix. Ce projet ne se fera certes pas sans embûches et il faudra une bonne dose de courage pour contribuer à la concrétisation de cette idée. Ni No Kuni 2 nous propose ainsi un scénario inédit, riche en rebondissements et abordant des thèmes comme les pièges des nouvelles technologies, l’abus de confiance ou encore l’amitié. Mais ce n’est pas tout car nous retrouvons aussi ces bonnes pelletés d’humour, de clins d’oeil et de belles rencontres. On ne calcule pas les nombreuses références à d’autres œuvres qui parlent aux joueurs comme Yoda de Star Wars, impossible à manquer.

Des combats dynamiques dignes d’un beat’em all

Ni No Kuni 2 : L’avènement d’un nouveau Royaume fait un pied de nez à son grand frère d’un point de vue du gameplay. Plus dynamique et axé action, le titre abandonne les combats sous forme de menus au profit d’un système orienté combats en temps réel, plus proche des J-RPG en général. Il est alors possible de s’équiper de la tête aux pieds avec armures, bottes, bagues, colliers et armes. Chaque personnage (au nombre de 3 dans l’équipe) peut posséder jusqu’à 3 armes de corps à corps et une arme à distance.

Il sera donc conseillé de s’équiper intelligemment pour vaincre les ennemis suivant leurs affinités. Eau, terre, feu et vent, chaque élément trouve sa force et sa faiblesse par rapport à un autre. Il est aussi possible de choisir de combattre avec un des héros recruté durant l’aventure et 2 autres qui l’assistent dans cette tâche. Les attaques de base sont agrémentées de coups spéciaux qu’il faudra charger en frappant les ennemis. Une pression sur la touche R2 permet alors de choisir parmi 4 sorts dévastateurs qui se débloqueront au fil des heures de jeu. Enfin nous retrouvons les Mousses, célèbres mascottes de la série qui ajouteront, encore, une notion de gestion du champ de bataille et d’assistance durant les affrontements. De plus, il est possible de bloquer et d’esquiver les attaques ennemies pour éviter de subir de lourds dégâts. Enfin, et une fois le gardien récupérer, il faudra utiliser l’égaliser, un menu permettant d’améliorer ses attaques et sa défense au détriment d’une autre compétence. Avec cela vous pourrez devenir beaucoup plus fort contre les brutes mais moins contre les fées, par exemple.

Faites le plein de modes de jeu…

Mais ces phases d’exploration et de combat sont loin de définir Ni No Kuni 2, qui réserve son gros lot de nouveautés. Tout d’abord nous retrouvons un mode voyage qui présente les héros sous la forme de petits personnages avec des ennemis éparpillés. On retrouve aussi des bannières sur le terrain, qui permettent de passer en mode combat stratégique. Dans ce mode, Evan, est entouré de quatre groupes de combattants qu’il peut faire tourner en utilisant les touche L1 et R1. Toutes les troupes disposent d’aptitudes de forces et de faiblesses. Il vous appartiendra de bien positionner vos troupes par rapport aux archétypes des ennemis.

Un mode gestion tout particulièrement réussi !

Notre quête imposant la création d’un nouveau Royaume, il était aussi nécessaire d’ajouter un mode gestion du royaume (un peu comme nous avions pu le voir dans Ever Oasis). C’est chose faite, car tout au long de l’aventure et afin d’être certain de pouvoir évoluer de manière fluide, il sera nécessaire de faire progresser votre royaume. Il sera alors possible d’accueillir des alliés qui participeront aux tâches courantes de la ville. On pourra construire une forge, une scierie, une armurerie et y affecter un personnage doué dans ce domaine afin de facilité son évolution. Votre nouvelle cité prospérera ainsi parallèlement à votre aventure et il sera donc important de ne pas négliger cet aspect du gameplay pour vivre votre périple sereinement.

C’est beau, rien à redire là dessus…

Comme nous l’indiquions précédemment, le jeu peut se vanter très largement de sa superbe au niveau des graphismes. Ni No Kuni 2 nous délivre toujours un cell-shadding sans faille avec peu d’aliasing et des modélisations proches d’un animé. Chaque zone de l’aventure a été pensée et réalisée avec le plus grand soin. Elles offrent une ambiance différente, possédant sa propre atmosphère. Le titre déborde d’effets visuels en combat avec un large bestiaire et des boss originaux et impactant.

Nous pourrons placer un petit bémol sur le mode voyage et stratégique qui proposent des graphismes un peu au dessous de l’ensemble. Fort heureusement il sera rapidement possible de zapper ces phases grâce au système de voyage rapide en débloquant des portails aux quatre coins du monde.

Musicalement nous retrouvons une certaine nostalgie qu’ont pu nous offrir des titres comme Final Fantasy, Dark Cloud ou encore Dragon Quest. Joe Hisaishi a su nous proposer un beau panel de mélodies toujours adaptées aux différentes situations. Ni No Kuni 2 propose un doublage en Anglais, parfois un peu moyen dans son interprétation, mais qui tient globalement la route. Nous préférerons le doublage japonais accompagné des sous-titres français, très bien réalisés, tant dans l’adaptation de l’humour que dans la propagation des émotions.

Une belle durée de vie pour une aventure fascinante

Le jeu propose une belle durée de vie avec un scénario principal d’environ 35 heures. Vous pourrez encore compter de nombreuses heures supplémentaires pour débloquer l’ensemble des quêtes annexes, des portes secrètes et des énigmes éparpillées sur la carte. Ni No Kuni 2 n’offrira certainement pas un gros challenge au niveau difficulté dans ses premières heures mais il faudra bien rester sur ses gardes car la courbe de difficulté augmente significativement par la suite.

Points positifs

  • Une réalisation graphique toujours au top
  • Un gameplay dynamique
  • Des références, de l'humour et un sous-titrage sans faute
  • La flopée de modes de jeu
  • Un scénario halletant
  • Des personnages attachants
  • Le mode original de gestion du royaume
  • Une belle durée de vie

Points négatifs

  • Les graphismes en mode voyage et bataille
  • Les doublages anglais parfois peu inspirés

Note

Graphismes 88%
Bande-Son 75%
Prise en main 90%
Plaisir de jeu 90%
Durée de vie 90%
Conclusion

Ni No Kuni 2 : L’avènement d’un nouveau Royaume a su rebondir sur la réussite de son premier opus. Proposant un gameplay beaucoup plus dynamique et des graphismes toujours aussi splendides en plus de nous offrir une aventure haletante. On remarquera que Level-5 a mis le paquet côté développement, à la vue des différents modes de jeu inclus dans le titre. Nous notons particulièrement la présence du mode Gestion du royaume qui apporte un renouveau au genre. Fan de J-RPG ou simplement nostalgique de titres comme Dark Cloud, lancez vous les yeux fermés dans cette nouvelle aventure épique et riche en humour et émotions sur Playstation 4 et PC.

Note finale 87% Brillant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *