Test

Test de Seasons After Fall : poétique !


Fiche jeu

  • Editeur:Focus Home Interactive
  • Developpeur:Swing Swing Submarine
  • Supports:PC
  • Genres:Plateforme, puzzlegame
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:Disponible

Le studio Swing Swing Submarine connu pour ses puzzle-games nous délivre ici un nouveau jeu d’aventure exploration aux ambiances riches et magnifiques. Le titre Seasons After Fall nous plonge dans une forêt et nous demande de libérer les saisons pour réaliser un rituel assez spécial et mystérieux. Guidé par une petite voix, vous devrez affronter de nombreuses épreuves. Notre test nous a permis de découvrir ce jeu et de vous faire partager nos impressions globales.

Une forêt mystérieuse s’ouvre à nous dans Seasons After Fall

Nous débarquons dans une forêt assez spéciale, Seasons After Fall est introduit par une voix off en français d’une belle qualité nous racontant sommairement pour ne pas spoiler l’aventure les règles qui régissent cette forêt. Nous sommes une étrange lueur et apprenons que nous devons réaliser le rituel des saisons, guidé par une voix enfantine avec une touche d’espièglerie, nous nous laissons guider jusqu’à un petit renard qui passait pas là pour en prendre possession. Ce renard sera notre avatar et nous permet de parcourir les vastes étendues d’un monde endormi. En effet il faudra réveiller les différents Gardiens des saisons pour en recueillir leur pouvoir. C’est ce qui fait la richesse du gameplay de Seasons After Fall, car si globalement nous avons à faire à un jeu de plateforme somme tout classique, les pouvoirs que vous allez acquérir au cours de l’aventure vous permettrons d’interagir avec l’environnement de la forêt et d’en parcourir toute son étendue.

La récupération des 4 saisons

La première étape de votre aventure sera de chercher les Gardiens des saisons, ces derniers se trouvent aux 4 extrémités de la forêt et sont représenter par leur avatar. L’Ours pour l’hiver, l’Anguille pour le printemps,  la cigale pour l’été et la Grue pour l’automne. Cela vous permet de contrôler saisons et d’interagir avec divers éléments de décors. Cet aspect est particulièrement bien pensé du fait que ces objets réagissent différemment suivant la saison sélectionnée. En effet un geyser est puissant au printemps et donc haut, moyen en automne, bas en été et sert de plateforme en hiver car l’eau est gelée. Il faudra donc pour atteindre certaines zones faire varier leur hauteur pour créer des plateformes plus ou moins hautes. En automne c’est le vent qui souffle, vous pourrez alors utiliser des feuilles d’arbre comme passerelles, ou bien ce sont aussi les champignons bien mûrs qui vous serviront de paliers. Chaque saison disposant de « facultés » différentes il faudra les combiner pour mener vos missions à bien.

S’en suit la découverte de la face caché de notre guide, on se demande ce qui la pousse à nous faire réaliser ces actions. D’un premier abord amicale, elle révèle rapidement sa véritable nature plus sombre. Toutes ces questions nous donne envie de continuer l’aventure pour découvrir ce qu’est cette voix et ce qu’elle veut.

Un jeu calme et poétique

Ce qui est appréciable dans le jeu c’est que la difficulté réside dans les énigmes à résoudre, il n’y a pas d’ennemis, pas de piège, pas de mort. Ne vous attendez donc pas à du challenge pour un jeu de plateforme, ce n’est pas ce côté que les développeurs ont voulu représenter. Mais plutôt une série de tableaux mis en valeur par une réalisation graphique magnifique le tout dans une ambiance poétique amené par la musique au violon qui bercera votre aventure tout du long. Le casting des voix des personnages est lui aussi très bien réalisé pour sa version française, la voix de l’Ours de l’hiver est rassurante et apaisante, la voix qui vous guide est enfantine et espiègle.

Les différentes saisons changent drastiquement les teintes des tableaux de la forêt, de l’oranger / rouge à l’automne au bleu froid de l’hiver, c’est toute l’ambiance qui est revue et cela fait en grande partie la grande qualité du titre. Tout repose sur le visuel et l’auditif, c’est ce qui fait aussi que ce jeu est accessible à tous les âges même s’il faut parfois accompagner les plus jeunes dans la résolution des énigmes. Ce sont en tout une dizaine d’heures de jeu qui vous attendent en complétion à 100% avec les accomplissements.

Un tantinet répétitif

C’est le bémol que nous pourrons apporter à Seasons After Fall. Si l’ambiance est parfaite, une fois la première phase complétée vous ne découvrirez pas de nouvelles zones, mais continuerez de  parcourir à nouveau les tableaux pour la résolution de nouvelles énigmes. Seul des nouvelles petites parties s’ouvriront à vous grâce aux nouveaux pouvoirs que vous avez débloqués. Les énigmes suivantes vous obligeront donc à réaliser de nombreux allers-retours et trouver parfois certaines résolutions d’énigmes au petit bonheur la chance à cause d’un manque de précision dans les indices ou d’indications d’objectifs limitées ce qui est assez dommage. Le dernier quart du jeu est encore une fois une répétition des niveaux et s’en trouve un peu forcée sur la réutilisation de ces derniers tendant à créer une certaine frustration dans notre esprit, mais la quête de réponses de cette aventure nous pousse à terminer cette histoire féerique.

Ce renard notre compagnon de route

L’animation du renard est fluide et son contrôle l’est tout autant, il se déplacera rapidement et saute haut pour atteindre les différents plateformes sans trop de problèmes (fort heureusement vu le nombre d’allers-retours qu’il faudra réaliser). Si vous êtes un peu court sur un saut, il s’agrippera au rebord pour atteindre la destination souhaitée. Tant que l’on est en mouvement, il est agile et précis, un petit problème est repérable lorsque l’on souhaite se retourner quand on est à l’arrêt ou pour redémarrer, auquel cas il mettra un petit délai à réagir mais rien de bien grave. D’autres petits bugs ont aussi été repérés au lancement de certains événements cela vous faisant par fois chercher un élément de déblocage de l’énigme là où il n’y en a pas. Auquel cas il faudra quitter la partie et la relancer pour que le jeu exécute correctement ces derniers.

Seasons After Fall Seasons After Fall

Points positifs

  • L'ambiance générale
  • Les graphismes de qualité
  • Les musiques qui collent parfaitement au décors
  • Les puzzles
  • L'interactivité des saisons sur l'environnement

Points négatifs

  • La durée de vie un peu courte
  • Les longs trajets à faire et refaire
  • Des petits bug de lancement d'évènements
  • Des solutions de puzzles un peu tirées par les cheveux

Note

Graphismes 90%
Bande-Son 90%
Prise en main 95%
Plaisir de jeu 65%
Durée de vie 60%
Conclusion

Si Seasons After Fall nous laisse une image indélébile grâce à sa qualité graphique, le pouvoir des saisons et son interaction avec l’environnement ajoutent une couche très intéressante au gameplay. Mais ce dernier pèche sur l’aspect des trajets à réaliser à répétition pour résoudre les quelques énigmes du jeu qui parfois se résolvent grâce à une solution un peu tirée par les cheveux. Il n’en reste pas moins un bon jeu à découvrir et à faire découvrir aux joueurs de tout âge tant l’ambiance est posée, maîtrisée et de plus accompagnée d’une musique en harmonie parfaite avec les lieux à découvrir.

Note finale 80% Poétique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *