Switch

Charles Cecil parle de l’après Chevaliers de Baphomet


Bien connu des amateurs de point’n’click et des jeux d’aventure en général, Les Chevaliers de Baphomet (Broken Sword en VO) a-t-il un avenir ? Son créateur Charles Cecil s’est exprimé sur le sujet lors de l’émission Gamescom After Dark de Gamesradar.

George Stobbart au cinéma ?

Alors que le cinquième opus va bientôt sortir sur Switch, et en attendant une éventuelle ressortie des quatre premiers jeux, peut-on s’attendre à voir l’univers du jeu au cinéma ? Selon Charles Cecil, il n’en serait pas question. Quand il a été interrogé sur la question, voilà ce qu’il a répondu :

« Ce qui a tendance à se passer c’est que les studios viennent nous voir et nous disent « écrivez-nous un script » et je pense que c’est arrogant pour un auteur de jeux – qui comprend la narration interactive – de penser qu’il peut écrire un script linéaire. Tout comme ça l’est pour un auteur linéaire de penser qu’il peut créer un jeu »

« A un moment tout le monde parlait de Spielberg qui allait créer un jeu. EA a injecté des millions de dollars dans le projet et ça a donné Boom Blox. Mais ça s’est effondré. Le fait est que les récits interactifs sont différents. »

Donc à moins d’un revirement total, ça semble mal engagé pour retrouver George et Nico au cinéma. Mais du coup, quid de l’avenir ? Charles Cecil dit travailler sur un nouveau projet, une nouvelle franchise qui tournerait autour du Jardin d’Eden.

« C’est une aventure très ambitieuse qui tente de repousser les limites »

Voilà, pas mal d’infos intéressantes sur le futur de la franchise et des jeux de Charles Cecil qui sont toujours d’une grande qualité. Et aussi très populaire à en croire le succès de la campagne Kickstarter pour financer le cinquième volet des Chevaliers de Baphomet qui, je le rappelle, sortira sur Switch le 21 septembre 2018.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *