F1 2020 : Max Verstappen et Charles Leclerc en bataille à Monaco Test

F1 2020, test, le meilleur des F1


Fiche jeu

F1 2020 est disponible depuis le 10 juillet sur consoles et PC. Un opus retravaillé aux nombreuses nouveautés, parmi les meilleurs de la série.

Chaque année au début de l’été sort le jeu officiel du championnat du monde de Formule 1. Edité et développé par le studio Codemasters, F1 2020 ne déroge pas à la règle. Pourtant, cet opus est résolument différent. Voici notre test.

Plus de stabilité dans le pilotage

Ce qui change d’abord, c’est le feeling de pilotage, notamment la traction en sortie de virage. Dans F1 2020, le pilotage est globalement beaucoup plus stable que dans le titre précédent. Cela se ressent notamment au niveau des accélérations. F1 2020 donne bien plus de confiance en sortie de virage. Là où chaque accélération dans F1 2019 fait glisser la monoplace de manière bien trop prononcée.

Cette impression de stabilité, de facilité presque, se ressent aussi sur les freinages et dans les prises de virage. Sans ABS, le blocage des pneus est moins prononcé. La prise de virage est également moins sensible. La voiture sous-vire légèrement de base, il ne faut donc pas hésiter à apporter quelques réglages.

Une Ferrari au Paul-Ricard

Le pilotage se fait bien plus en confiance dans F1 2020

Tout cela donne une réelle impression de stabilité. Au point même qu’il est parfois possible d’être plus rapide avec une manette qu’un volant. On regrette toutefois que, pour aller vite, la sur-utilisation de la boîte de vitesses ne change pas. C’est à dire qu’il faut rétrograder à outrance avant chaque virage pour mieux ralentir, puis repasser deux ou trois vitesses à l’accélération, pour gagner en grip.

Ce changement au niveau du pilotage s’explique notamment par les retours des différents pilotes de F1. Plusieurs d’entre eux ont en effet joué à F1 2019 lors du confinement lié à l’épidémie de COVID-19. Codemasters n’a pas manqué d’écouter leurs retours, pour adapter son jeu. Et c’est réussi ici.

Devenez patron-pilote avec le mode My Team !

Passée l’expérience des premiers tours, découvrons alors les différents modes de jeu. Notamment les modes Carrière disponibles. Eh oui, « les modes » au pluriel, car F1 2020 se distingue avec une carrière de pilote basique, mais aussi un mode ou vous êtes patron-pilote de votre propre écurie. Il s’agit du My Team.

Dans ce dernier, vous devez donc monter votre team de bout en bout. Il vous faut créer votre personnage, choisir vos couleurs, un équipier parmi les pilotes de F2, mais aussi un motoriste, des sponsors,… tout en gérant votre budget.

F1 2020 : Le menu du création du mode My Team

Créez l’équipe de vos rêves avec le mode My Team

De là, à vous de prendre le volant pour obtenir de bons résultats sur la piste. Vos positions font que vos sponsors ramènent plus ou moins d’argent. Vous attirez également d’autres soutiens, prêts à signer avec votre équipe pour figurer sur vos monoplaces.

Tout cet argent est évidemment utile afin d’investir dans différents domaines. De l’entrainement, à la communication, en passant par le recrutement de pilotes, vous pouvez upgrader votre équipe, pour aller chercher les meilleurs.

L’argent coule à flot dans F1 2020

On peut toutefois regretter le fait que l’argent soit assez facile à gagner. En Formule 1 réelle, les financements sont extrêmement difficiles à obtenir. Tout cela demande une stratégie d’investissement sur tous les plans, pour obtenir des soutiens. Un aspect qui n’est peut-être pas assez poussé ici.

F1 2020 : le menu de création du mode My Team

Sponsor, moteur, équipier, vous pouvez décider de tout pour votre équipe… dans la limite de votre budget !

Une fois sur le circuit, rien ne change en revanche du mode carrière pilote. Il s’agit d’effectuer divers programmes sur chaque circuit, afin de récolter des données quant à l’usure des pneus ou la consommation d’essence. Tout cela permet de développer la monoplace et gagner en vitesse.

Une Carrière pilote à la carte

Le mode Carrière de pilote est pour sa part une question de choix. On peut d’abord décider d’évoluer en F2 (catégorie d’apprentissage) ou de passer directement à la F1. Si l’on choisit la F2, plusieurs options sont possibles. On peut disputer trois petites courses, faire un championnat avec une course par week-end, ou le championnat complet, avec toutes les séances d’essais, qualifications, etc.

F1 2020 : Un départ de course en F2

F2, F1, saison complète ou courte, le mode Carrière offre une liberté totale

Suivant vos résultats, les portes de la F1 s’ouvrent à vous. Et les choix reviennent au centre du débat. Si vous avez choisi une académie de jeunes pilotes, seules quelques équipes souhaitent vous accueillir. En revanche, sans soutien d’un constructeur, toutes les équipes peuvent être partantes pour faire de vous la super-star du sport automobile.

Bref, ce mode Carrière pilote accorde une liberté presque totale au joueur. On peut aussi bien débuter en F1 chez Ferrari, ou passer par la F2, puis dans une petite équipe comme Haas, faire ses classes, etc. Sur ce côté, le jeu est franchement agréable.

F1 2020 : Une presque-collision entre notre monoplace et celle de Romain Grosjean

Pour coller à la réalité, nos débuts se font chez Haas F1 Team !

F1 2020 manque un peu de scénario

On notera toutefois la disparition des scènes scénarisées apparues dans F1 2019. En effet, entre la F2 et la F1, le jeu proposait des scénarios avec un équipier et un rival. Un trio de jeunes aux dents longues, intéressant à suivre. Certes les personnages étaient des caricatures, mais avec quelques modifications, il aurait été intéressant de vivre cette rivalité de nouveau.

On apprécie toutefois certains ajouts scénaristiques dans le jeu. Citons notamment le clip de présentation de notre monoplace, avant le début de la saison. Mais aussi les interviews menées par Will Buxton (présentateur anglais de la Formule 1). Un seul bémol toutefois, la voix française est absolument horrible. Mais ce n’est qu’un détail, qui peut devenir plutôt comique au final.

F1 2020 : La cinématique de révélation d'une monoplace

La révélation de la monoplace est une vidéo simple et courte mais ajoute au réalisme du jeu

Une progression sonore nette

Au niveau sonore, F1 2020 a clairement progressé. La sortie des garages et le démarrage des moteurs est mieux reproduit que l’an passé. Tout comme le fait que le son est plus prononcé d’un côté que d’un autre, suivant que l’on passe proche d’un mur ou non. Cela surprend au début, mais c’est agréable. Les changements peuvent toutefois être un peu trop violents. Certaines fois, on a presque l’impression de passer dans un tunnel.

Si la progression côté sonore est audible, visuellement, le jeu ne change presque pas. Dans l’ensemble, on trouve évidemment quelques améliorations. Mais les consoles de cette génération arrivent en bout de course, et cela se sent. Visuellement, F1 2020 reste un jeu agréable, mais il n’a rien d’exceptionnel.

F1 2020 : L'écran de personnalisation du jeu

Tout l’affichage est personnalisable, y compris l’écran, le positionnement des informations, lors de chaque partie

Multi-joueur local et Michael Schumacher complètent F1 2020

D’autant qu’il intègre cette fois un multi-joueur local. Un bon point, alors que celui-ci n’était pas présent dans le 2019, et que le mode en question disparait petit à petit. Le multi-joueur en ligne n’évolue pour sa part pas spécialement. Les épreuves proposées ou salons publics/privés sont toujours aussi facile d’accès, rien à dire sur ce point.

Avis similaire pour le contenu proposé par le titre. Hormis les voitures et pilotes de la saison F1 et F2 2020, l’édition Deluxe Michaël Schumacher propose un beaucoup de voitures et accessoires (casques, livrées, combinaisons). Les fans du septuple champion allemand seront comblés.

La Jordan 191 de Michael Schumacher sur le circuit de Spa-Francorchamps

La Jordan 191 de Michael Schumacher sur le circuit de Spa-Francorchamps

Points positifs

  • L'expérience de pilotage
  • L'ambiance sonore
  • Le contenu Michael Schumacher
  • La liberté du mode Carrière pilote
  • Le mode My Team et toutes ses possibilités
  • Le multi-joueur local

Points négatifs

  • La voix française du jeu
  • La disparition du scénario entre rivaux en mode Carrière pilote
  • L'argent coule peut-être un peu trop à flot en My Team

Note

Graphisme 87%
Bande son 93%
Prise en main 92%
Plaisir de jeu 90%
Durée de vie 97%
Conclusion

Bref, tout ça pour dire que F1 2020 est clairement l’un des meilleurs opus de la série. On sent un vrai travail de la part des équipes de Codemasters. Le confinement a mis en lumière F1 2019 en début d’année, ainsi que ses défauts. Les créateurs ont parfaitement réagi pour sortir un opus revu, malgré la fin de vie des consoles actuelles (notamment la PS4, sur laquelle le test a été réalisé).

Les nouveaux modes, My Team ou écran splitté, ainsi que le contenu Michael Schumacher, ajoutent de la durée de vie au jeu. D’autant plus que F1 2020 donne une véritable liberté au joueur, dans les différents modes Carrière. Bref, si l’on doit retenir un opus de cette série F1, c’est bien celui-là.

Note finale 92% Remarquable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *