F1 Esports : Une Renault dans le Raidillon dans le jeu F1 2020 Actualités

F1 Esports : Longuet prend la dernière pole


Nicolas Longuet (Renault Vitality) est en pole position de l’ultime course des F1 Esports Series 2020 au Brésil. Le leader du championnat Jarno Opmeer n’est que 7e.

Le circuit du Brésil accueille la dernière manche des F1 Esports 2020 sur le jeu vidéo officiel de la Formule 1. Avant la course, les qualifications décident de l’ordre de la grille. Depuis le début de la saison, ces dernière se disputent comme en F1 réelle, via un format Q1, Q2 qui élimine à chaque fois les cinq derniers. La Q3 regroupe les 10 meilleurs, qui s’affrontent pour la pole position.

Q1, Alfa Romeo sort les crocs

Comme à leur habitude, les gamers patientent en début de Q1. La piste s’améliore au fur et à mesure des passages des voitures. Dans un championnat ou chaque millième compte, personne ne veut donc être le premier en piste. Seul le champion en titre David Tonizza (Ferrari) s’élance… en pneus intermédiaires (pour la pluie). Il s’agit juste de se mettre dans le bain.

Le premier à réellement craquer est Daniele Haddad, qui réalise un 1’06’374. Le simracer Racing Point est rapidement suivi et battu par de nombreux pilotes. Nicolas Longuet s’installe ainsi en tête, devant le double champion Brendon Leigh (Mercedes).

Dans les derniers instants, les Alfa Romeo de Jarno Opmeer et Daniel Bereznay ainsi que la Williams d’Alvaro Carreton  s’emparent toutefois des trois premières places. Ces hommes se qualifient largement, au contraire de Simon Weigang (Haas), Bono Huis (Mercedes), Daniele Haddad, Lucas Blakeley (Racing Point) et Manuel Biancolilla (AlphaTauri).

Q2, Renault perd une voiture

La Q2 débute alors avec les Red Bull aux commandes. Marcel Kiefer réalise en effet le meilleur temps devant Jarno Opmeer et le rookie Dani Moreno (McLaren). Les deux Renault de Longuet et Fabrizio Donoso sont un peu plus loin.

Mais il reste encore du temps pour améliorer, comme le prouve Nicolas Longuet. Le tricolore remonte en tête, mais n’y reste une nouvelle fois pas jusqu’au bout. Kiefer, Leigh et Moreno le battent en effet. Ce résultat est néanmoins largement suffisant pour se qualifier en Q3. Ce qui n’est pas le cas de James Baldwin (McLaren), Alvaro Carreton (Williams), Fabrizio Donoso, Salih Saltunc (Williams) et Cédric Thomé, sur la Haas.

Q3, nouvelle pole aux F1 Esports pour Longuet !

Place à la bataille pour la pole position désormais. Un combat qui commence à merveille pour Nicolas Longuet, puisque le simracer Renault s’empare de nouveau du meilleur temps en début de session. Il est suivi par Brendon Leigh, décidément à son aise sur ce tracé.

Le Français ne parvient toutefois pas à garder cette position de tête, puisque Joni Törmälä (AlphaTauri) passe leader à mi-session. Mais il reste du temps et, alors que tout le monde améliore ses chronos, Nicolas Longuet surpasse ses adversaires et reprend son bien pour 15 millièmes de secondes !

Le gamer Renault Vitality est donc en pole position pour cette course. Il devance Marcel Kiefer sur la première ligne. Mais c’est plus bas sur la grille qu’il faut regarder puisque Jarno Opmeer, leader du championnat, occupe en effet la 7e place. Un résultat décevant… mais qui le place tout de même devant son grand rival, Frederik Rasmussen (Red Bull), 9e. Ce dernier doit impérativement terminer dans le top2 (ou 3e avec le meilleur tour en course) en espérant qu’Opmeer n’inscrive pas neuf points afin d’être sacré. Autant dire que la course s’annonce palpitante. Rendez-vous à 20h30 pour la suivre.

Le classement des qualifications F1 Esports au Brésil

  1. Longuet
  2. Kiefer
  3. Tonizza
  4. Moreno
  5. Breznay
  6. Leigh
  7. Opmeer
  8. Törmälä
  9. Rasmussen
  10. Bonito
  11. Baldwin
  12. Carreton
  13. Donoso
  14. Saltunc
  15. Thomé
  16. Weigang
  17. Huis
  18. Haddad
  19. Blakeley
  20. Biancolilla

(Ce classement est provisoire et susceptible d’évoluer)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *