Formule E : La voiture virtuelle de Stoffel Vandoorne sur RFactor2 lors des deux courses finales à New-York Jeux Vidéo

Formule E : Stoffel Vandoorne arrache le titre


Le Race At Home Challenge virtuel de Formule E sur RFactor 2 s’est conclu dimanche, avec un double-header à New-York. Stoffel Vandoorne remporte le championnat des pilotes réels. Kevin Siggy l’imite du côté des gamers.

Le Race At Home Challenge, championnat esport de la Formule E, a tenu les spectateurs en haleine jusqu’à ses derniers instants. Au terme d’un double-header sur un tracé virtuel de New-York, le Belge Stoffel Vandoorne (Mercedes) remporte finalement le championnat. Pascal Wehrlein (Mahindra) prend le deuxième rang de ce classement.

Vandoorne lâche la tête dans l’avant-dernière manche

Après six manches, Stoffel Vadoorne abordait cette septième épreuve avec un petit point d’avance au classement général. Une marge faible, d’autant qu’il se mettait en difficulté dès les qualifications. Malmené et seulement 5e sur la grille, il voyait son adversaire direct, Wehrlein, occuper la pole position.

Durant la course, la situation ne changeait pas beaucoup. Leader de bout en bout, Pascal Wehrlein s’imposait pour reprendre la tête du championnat. Stoffel Vandoorne concluait pour sa part au 4e rang, longtemps en bataille pour la deuxième place.

« C’était une bonne course, déclarait Pascal Wehrlein une fois la ligne franchie. J’ai fait une erreur au début. Je ne voyais pas les feux de départ, à cause du halo. J’ai du changer la caméra pour prendre un bon départ, mais une fois la course lancée, il était impossible de changer de nouveau la vue. J’ai toutefois réussi à créer un petit écart, qui m’a permis de contrôler la course. »

Wehrlein malchanceux en finale

A l’amorce de la dernière manche, la situation au classement était donc inversée. Pascal Wehrlein était aux commandes, 14 points devant Stoffel Vandoorne. Les choses n’allaient, semble-t-il pas en s’arrangeant. Le pilote Mercedes réussissait en effet le troisième temps en qualifications… mais derrière son adversaire de Mahindra deuxième. Oliver Rowland (Nissan) signait pour sa part la pole position.

Tout devait pourtant basculer dès les premiers virages. Pris dans différents petits accrochages (monnaie courante en Formule E), Pascal Wehrlein se retrouvait en tête-à-queue. Une aubaine pour Vandoorne. Il n’avait qu’à contrôler pour franchir la ligne en deuxième place, derrière le vainqueur du jour, Oliver Rowland (Nissan).

« Tout d’abord, je suis vraiment heureux de remporter ce championnat, ce fut une journée difficile, expliquait le Belge. Le départ a été assez chaotique, je me suis bien élancé, aux côtés de Pascal à l’extérieur, puis dans le virage 2 je me suis fait bousculer par derrière, ce qui a fait tourner Pascal en vrille. Cela aurait été bien d’avoir un vrai combat sur la piste, mais j’ai aussi été malchanceux dans quelques courses, donc c’est un championnat bien mérité pour nous. »

Formule E : La voiture virtuelle d'Oliver Rowland à New-York

Oliver Rowland remporte la manche finale du Race At Home Challenge, pour Nissan (crédit photo : Lou Johnson)

100 000£ de dons récoltés par la Formule E pour l’UNICEF

Malgré une remontée héroïque, Pascal Wehrlein concluait au neuvième rang. Il termine donc deuxième de ce championnat, devant Oliver Rowland et Maximilian Günther. Du côté de Jean-Eric Vergne, seul pilote français engagé, les 17e et 14e rangs l’attendaient respectivement dans ces deux dernières courses.

Pour le championnat regroupant les simracers, Kevin Siggy l’emportait largement. Il aura l’occasion de tester une vraie Formule E lors d’une manche du championnat réel.

Notons enfin que cette compétition a permis de récolter 100 000£ de dons au profit de l’UNICEF. Une réussite pour les organisateurs de la série de monoplaces électriques : « Le Race At Home Challenge marque le début du partenariat entre la Formule E et l’UNICEF, et nous sommes ravis d’avoir atteint notre objectif de 100 000 £. »

« Le support incroyable reçu autour de ce format unique E-Sport résulte de l’effort collectif entre nos équipes, partenaires, pilotes et fans. Nous avons vu des courses passionnantes et une reconnaisance mutuelle entre les deux grilles, notamment pour les compétences que les pilotes de Formule E et ceux du simracing ont su démontrer. Nous avons hâte de voir Kevin Siggy, le vainqueur du Challenge Grid, au volant d’une Formule E très bientôt. Nos félicitations vont également au pilote de Formule E – bien réel – Stoffel Vandoorne. »

Après ce championnat virtuel mouvementé, la Formule E devrait reprendre la route des épreuves réelles. Un calendrier pour la fin de saison sera proposé le 19 juin prochain.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *