Test

Test : Halo Wars 2, réconciliation avec les RTS ?


Fiche jeu

  • Editeur:Microsoft
  • Developpeur:343 Industries, Creative Assembly
  • Supports:PC, Xbox One
  • Genres:Action, RTS
  • Nombre de joueurs:1 et multijoueur
  • Date de sortie:Disponible

Le RTS est un genre de jeu un peu particulier qui demande dextérité, rapidité d’action, mémoire, logique. Cela étant, soit on aime soit on n’aime pas, il y a pas de demi-mesure. Halo Wars 2, le jeu de Microsoft développé par 343 Industries et Creative Assembly, pourrait bien remettre certains compteurs à zéro. En tant que spin off du célèbre FPS sur Xbox, il a le mérite de renouveler un peu la licence en comptant sur une vaste communauté de fans.

Halo Wars 2, un jeu de stratégie typé « action »

C’est avec joie que l’on découvre le scénario proposé par Halo Wars 2. Les cinématiques sont de belle facture et dynamiques. Nous apprécions le travail de doublage en français dans lequel nous pouvons noter la participation, pour la voix de Cutter, de Bernard Lanneau. Il s’agit de la voix française officielle de Denis Quaid mais aussi d’Alec Baldwin, Kevin Costner, Micheal Keaton, etc. Les rendus visuels sont beaux et nous rappelleraient presque des scènes des nouveaux Star Trek. La musique d’introduction profite aussi au jeu et colle parfaitement à l’ambiance épique et mystérieuse qui pousse le scénario.

Première mission didactique

Nous prenons la main sur une mission didactique expliquant les rudiments à mettre en œuvre dans les différents objectifs qui nous attendent. Les actions expliquées seront les bases du combat, les déplacements, les mouvements de caméra, zoom, et la génération de ressources. Une fois la première vraie mission démarrée, l’impression de simplicité pré-domine.. Certainement trop simple pour les puristes mais totalement accessible pour les plus réticents. Les ressources sont limitées au nombre de 2 et se génèrent sans cesse. Il n’y a pas pénurie de gisement, il faut juste attendre sur le tempo de génération pour créer ou améliorer ses unités. La quantité d’unité est aussi limitée et permet une gestion aisée des troupes. Une pression sur la touche A du clavier permet d’ailleurs de sélectionner des unités visibles à l’écran, tandis qu’une double pression sélectionnera toutes les unités mobiles appartenant au joueur. Tout est mis en œuvre pour réconcilier les boudeurs du genre, une bonne première expérience en somme, pour les nouveaux venus.

Des missions dynamiques

Les missions s’enchaînent sans se rassembler et sont accompagnées d’un scénario vraiment palpitant proposant même certaines phases proches du QTE. La campagne en compte une douzaine et permet une belle mise en bouche vis à vis des techniques de combats qui seront à éprouver en multijoueur.

La durée des missions est en générale assez courte, histoire de ne pas laisser la lassitude s’installer. Ce qui ne les empêchent pas de proposer divers challenges au travers d’objectifs secondaires qui se débloquent au fil de la quête principale. Cela dans le but d’améliorer son score de mission et de débloquer des cranes pour son chef, des cartes de jeu ou d’autres artefacts de complétion.

Halo Wars 2 dispose d’un gameplay sans risque mais agréable

Dans Halo Wars 2 vous serez accompagné de A à Z dans vos missions. Les voix off sont omniprésentes et vous guideront tranquillement dans le succès de vos objectifs. Ne pensez pas créer des bases de manière stratégique en plaçant les structures les plus faibles de façon optimisée et protégée. Car votre QG vous permet de placer un certain nombre de bâtiments sur des emplacements déterminés. Le déplacement des unités est par ailleurs assez lent ce qui permet un jeu à la manette tout en simplifiant grandement les manœuvres stratégiques. Nous retrouvons par contre toujours les éléments obligatoires d’un bon RTS, comme la création d’escouades avec les touches numériques du clavier. Il est certain que le clavier reste une valeur sure pour ce jeu mais toute l’ergonomie a été pensée pour le jeu à la manette, ce qui fait de ce Halo Wars 2 une belle prouesse en terme d’ergonomie de gameplay.

Les modes annexes

Outre cette campagne et son scénario dont nous ne divulgueront rien tant il tient une place importante dans l’aventure, nous trouvons le classique deatchmatch qui est bien équilibré, un mode Domination demandant de capturer le maximum de zones dans le temps imparti ou encore le mode Bases qui nécessite d’avoir plus de QG que son adversaire. Nous pouvons noter la présence d’un mode Blitz (Guerre éclaire) qui est une belle nouveauté. Il vous demandera, comme pour le mode Domination, de capturer et de maintenir en votre possession le plus longtemps possible 3 points de la carte. Pouvant être joué contre un joueur ou en coopération si l’on joue contre l’IA, dans ce dernier, vous ne possédez pas de Base ni de ressources. Tout se joue avec des cartes que l’on récupère en détruisant des unités ennemies. Par ailleurs, ces cartes permettent de générer de l’énergie et des ressources. Une fois l’énergie suffisante on peut créer de nouvelles unités ou lancer des pouvoirs de « leader ». En toute logique, plus l’unité est puissante plus elle nécessitera de ressources. Il faudra donc bien faire attention à construire un deck optimisé en début de partie pour ne pas se retrouver sans moyens de défense ou d’attaque rapidement.

Hearthstone RTS?

Vous pouvez constituer un deck de plus en plus complet après vos parties. Les cartes se récupèrent en complétant des objectifs en mode solo ou dans les victoires en multijoueur. Petit bémol et comme dans d’autres jeux à deck, il est possible d’obtenir rapidement des cartes en déboursant quelques euros. Le jeu risquant de rapidement passer en Pay to Win, ce qui est souvent et largement critiqué dans les jeux du genre. Néanmoins vous pouvez acquérir divers packs de cartes allant d’environ 3€ pour 3 packs, 9€ pour 10 packs ou 100€ pour 135 packs. Le jeu dispose pour le moment d’un peu moins de 100 cartes différentes et fort heureusement tout est déblocable en jouant. L’aspect intéressant et particulièrement remarqué est l’accessibilité que ce mode propose pour les novices des RTS. Une nouvelle manière de jouer à ce type de jeu qui demande en général une vision beaucoup plus globale et qui permet de s’amuser très rapidement sans aucune notion de jeu de stratégie.

Et le reste

Les graphismes sont beaux, le bruitages, musiques et doublages sont vraiment d’une bonne qualité. Le scénario est palpitant et à ne pas spoiler. Quelques bugs subsistent néanmoins sur des triggers qui ne s’exécutent pas, ou des problèmes de sélection d’unité par moment. Le framerate est honnête sans être pour autant exempt de ralentissements. Les cinématiques globales sont vraiment très réussies et peuvent être rejouées tel un film dans une option du menu principal. Les autres animations -durant les parties- souffrent par contre d’un moteur de rendu pas toujours très gracieux et disposant d’une compression ou un bruit sur l’image. Il est important d’ajouter que le jeu est crossplateforme, si bien que vous pourrez très bien jouer sur Xbox One ou PC avec la même licence du jeu.

Points positifs

  • Un scénario des doublages et des cinématiques dignes d'un film
  • De beaux graphismes
  • Tout l'univers de Halo condensé en un jeu
  • Très accessible aux novices des RTS
  • Le mode Blitz original
  • Une ambiance séduisante

Points négatifs

  • Quelques ralentissements
  • Trop simple pour les puristes
  • Seulement 2 factions
  • Des bugs sont encore présents
  • Les aspects Pay to Win un peu dérangent mais on peut tout débloquer en jouant

Note

Graphismes 80%
Bande-Son 85%
Prise en main 96%
Plaisir de jeu 85%
Durée de vie 71%
Conclusion

S’il fallait ne choisir qu’un adjectif à Halo Wars 2, nous opterions sans hésitation pour « Accessible ». Il réconfortera et rassurera aisément les boudeurs des RTS par sa simplicité de mise en œuvre et sa gestion aisée des unités et ressources. Quelques bugs sont encore à déplorer à sa sortie mais cela n’entache en rien la qualité qu’offre son scénario et ses cinématiques, dignes d’une production hollywoodienne.

Nous comptons aussi, au chapitre des belles découvertes, l’originalité du mode Blitz, qui permet de jouer d’une manière fort divertissante des missions rapides et dynamiques avec des cartes à débloquer au fil des parties. De quoi rallonger un peu la durée de vie du titre. Les puristes des RTS ne seront, par contre, pas rassasiés et ne pratiqueront l’aventure que pour découvrir la richesse de son histoire.

Note finale 83% Accessible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *