pad super nintendo pour switch Jeux Vidéo

Safer Internet Day : Hyper X milite pour le Gaming sécurisé


Hyper X prépare le Safer Internet Day, qui a lieu en février, chaque année. C’est mardi prochain, le 11/02/2020, que l’événement dédié au gaming aura lieu. Aussi, afin de communiquer auprès des joueurs, jeunes et moins jeunes (enfants, ados, parents, grand-parents) la firme en question nous propose un rafraîchissement de mémoire quant à l’attitude à adopter et les pièges à éviter, lorsque l’on s’adonne à sa passion, les jeux vidéo. Voici les points en question, extraits du communiqué officiel d’ Hyper X.

Gaming : quelques points essentiels à retenir

  1. Prendre soin de ses informations personnelles

De nombreux jeux en ligne permettent aux joueurs d’interagir les uns avec les autres grâce à la messagerie instantanée ou même la messagerie vocale. Lors de ces échanges, il est impératif de ne jamais communiquer de données personnelles, même celles semblant anodines : date de naissance, nom de famille ou encore lieu de résidence doivent rester confidentiels !

Afin d’assurer son anonymat, il est nécessaire de choisir un pseudo et un mot de passe complexes. Ceux-ci sont en effet la base de la sécurité informatique ! Un mot de passe est sécurisé s’il est long, s’il n’a aucun sens et s’il est facile à retenir.

Enfin, en cas de revente ou recyclage de sa console, la première règle est de s’assurer d’avoir bien effacer ses données personnelles pour éviter que le nouveau propriétaire y ait accès. Et pour bien faire, le manuel d’utilisation de la console peut être une aide précieuse.

  1. Contrôle parental indispensable

Afin de protéger ses enfants, le contrôle parental est disponible sur chaque console, appareil de jeu portable, ordinateur, téléphone et tablette. Son activation permet de gérer le temps que les enfants peuvent passer à jouer à des jeux, combien d’argent ils sont autorisés à dépenser pour des achats dans le jeu, avec qui ils peuvent jouer en ligne et quels jeux et applications sont interdits en fonction de leur âge.

  1. Des jeux adaptés à l’âge de l’enfant

Tous les jeux vidéo (qu’ils soient vendus sur support physique ou en téléchargement) comportement un logo indiquant la catégorie d’âge auxquels ils sont destinés. Il s’agit du classement PEGI qui évalue le contenu violent ou choquant du jeu, et non sa difficulté.

Les classements PEGI sont une première étape rapide et facile pour aider à décider si un jeu est approprié pour les enfants. Et comme chaque enfant est unique, il est également important de tester soi-même le jeu afin d’évaluer si des scènes sont bouleversantes ou dérangeantes pour un enfant.

  1. Faites face au cyber harcèlement

Avec les options de messagerie instantanée et de messagerie vocale, il existe un risque de cyber harcèlement. Il est impératif de sensibiliser les enfants à  bloquer et signaler tout comportement toxique. Afin d’éviter de manière préventive les comportements potentiellement troublants, il est possible de désactiver le chat vocal, limiter l’utilisation du casque ou encore créer des « listes blanches » qui permettent de savoir avec qui l’enfant est autorisé à jouer.

  1. Faire des pauses

Afin de prévenir les problèmes potentiels tels que le syndrome du canal carpien ou la fatigue oculaire, les enfants doivent prendre des pauses régulièrement. La plupart des contrôles parentaux offrent la possibilité de gérer le temps que les enfants peuvent passer à jouer. Ainsi, ils peuvent consacrer plus de temps aux devoirs pendant la semaine et plus de temps de jeu le week-end. Avant tout, il est primordial de discuter avec son enfant sur ce que signifie « jouer de façon équilibrée ».

Bon gaming à toutes et à tous !

hyper x


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *