horloge sanctuaire Figurines, Jouets, Mangas/Comics

Saint Seiya : Focus, en vidéo, sur l’horloge du sanctuaire pour figurines Myth Cloth


Les collectionneurs de figurines Saint Seiya, qu’il s’agisse de Myth Cloth (ou EX), DD Panoramation ou autres font face à la même problématique, offrir à leurs personnages des décors dignes de ce nom. Et s’il existe des artisans spécialisés dans ce type de création, Bandai propose, de temps à autre, des solutions. C’est le cas avec l’horloge du sanctuaire. Nous avons testé l’accessoire, voici donc notre focus.

L’ horloge du Sanctuaire s’illumine…et chante !

En termes d’échelle, l’horloge du sanctuaire de Saint Seiya, fabriquée par Bandai, semble d’avantage adaptée à de petites figurines. Les Panoramation, par exemple. Néanmoins, dans une vitrine, aux côtés de Myth Cloth EX, cela peut également faire son effet. De notre côté, nous avons essayé l’objet en question. Et ce dernier nous a plutôt séduit.

Ainsi, si l’on excepte la base de l’horloge, supposée représentée des rochers représentés un peu grossièrement (avec un effet plastique pas très convaincant), Bandai a plutôt bien travaillé. Car ce cadran représentant les flammes des douze maisons du zodiaque dispose à la fois d’une fonction visuelle et d’une bande-son carrément sympa.

En effet, les musiques les plus connues du manga peuvent être jouées, alternativement. Comme vous le constaterez dans notre vidéo (ci-dessus). De plus, il est possible, en jouant avec les boutons de mise en route et d’action (ce qui peut prendre une heure avant d’en maîtriser les subtilités, si l’on ne lit pas le Japonais), d’allumer ou d’éteindre les flammes souhaitées. Selon le stade d’avancée dans les maisons que l’on souhaite représenter.

Evidemment, une fois les lumières de la pièce coupées, l’effet est garanti. Reste tout de même à munir l’horloge de trois piles LR6 sachant que leur consommation dépendra uniquement de la fréquence d’utilisation. Puisque l’objet ne reste jamais allumé plus de quelques secondes, sans action de la part de l’utilisateur. A moins qu’une fonction nous ait échappé, ce que nous n’excluons pas encore.

Quoiqu’il en soit, sachant que nous avons déboursé la somme (moins de 100 euros), nous ne regrettons pas l’investissement. En espérant que d’autres objets de ce type soient produits dans le futur. Nous la conseillons, donc !