Switch

[Switch] Ultra Street Fighter 2, The Final Challengers : nos impressions -màj


Alors que les joueurs attendaient un Marvel vs Capcom Infinite voire, un SFV, Capcom a préféré faire le choix de la nostalgie, sur Switch. C’est lors de l’événement dédié à la presse, vendredi 13 janvier, que nous avons testé pour la première fois Ultra Street Fighter 2, The Final Challengers. Il s’agit d’une version améliorée du remake HD déjà sorti sur consoles next-gen. Cet opus revisité sur Switch apporte, toutefois, deux ou trois éléments inédits.

Ultra Street Fighter 2, The Final Challengers : les ajouts

Les amateurs de nouveautés ne seront probablement pas aux anges avec cet Ultra Street Fighter 2: The Final Challengers. Par contre, les plus nostalgiques d’entre-nous apprécieront peut-être ce portage. Mais tout dépendra aussi du prix qui sera pratiqué sur ce soft édité par Capcom. Concrètement, la version Nintendo Switch intègre donc Evil Ryu ainsi que, pour la première fois sur cette licence, Violent Ken (issu de SNK vs Capcom Chaos). D’autre part, les développeurs ont retravaillé les textures des combattants afin de leur offrir un look plus « next-gen ». Il en résulte un style non sans rappeler un certain Street Fighter Alfa. Toutefois, les puristes pourront choisir de jouer avec les graphismes originaux, d’avantage pixelisés. A noter aussi, la présence d’un mode permettant à deux joueurs d’affronter un fighter dirigé par la console. [Màj] : Nous apprenons aussi que le soft sera jouable en ligne, ce qui constitue une excellente nouvelle. Voilà pour les nouveautés.


Ultra Street Fighter II the Final Challenger par magjeuxhightech

Lors de cette phase de test, nous avons eu l’occasion de prendre en main le soft avec la manette Switch « complète ». C’est donc avec l’ensemble intégrant les deux Joy-Con à leur support (une manette classique, en somme) que nous nous sommes frottés aux Street Fighters. D’emblée, nous retrouvons les sensations d’antan, bien que le pad Switch ne soit pas totalement adapté à ce genre de jeu. L’ergonomie de la manette ne nous est pas apparue optimale sur un tel soft. Le choix de la manette Pro serait donc plus logique, si compatibilité il y a (à confirmer…). Il faudra toutefois juger du résultat sur des sessions de jeux plus longues.

Cependant, les différentes attaques spéciales et autres super-attaques sortent facilement. Violent Ken reste très proche du personnage original mais dispose de quelques coups propres. Visuellement, le lifting graphique appliqué aux combattants est plutôt réussi et confère à ce remake un style inédit et pas dénué de charme. Ainsi, bien qu’il s’agisse d’un plat x fois réchauffé, les aficionados de SFII y trouveront potentiellement leur compte. Capcom y ajoutera-t-il un ou deux personnages (cachés) en plus avec ou sans DLC ? Telle est la question. D’ailleurs, pour l’heure, peu d’informations sur le soft qui ne dispose d’aucune date de sortie.

Ultra Street Fighter 2 sur Switch par magjeuxhightech

Ultra Street Fighter 2, The Final Challengers : sympa, mais à quel prix ?

Au final, après quelques minutes de jeu, nous avons été plutôt séduits par cet Ultra Street Fighter 2, The Final Challengers. Un titre qui aura au moins le mérite de représenter le genre du jeu de combat sur Switch, aux côtés de l’excellent Arms, dans un style très différent. Les quelques petits ajouts plairont aux aficionados de la série et, plus particulièrement, de SF2. Reste à déterminer si cet opus sera jouable au Pad Pro et, surtout, quel sera son prix. Car ce dernier conditionnera sans aucun doute l’intérêt présenté par ce remake…Reste que la politique de Capcom sur Switch n’est pas faite pour nous rassurer. Ainsi, au lieu de développer ces grosses licences les plus récentes et autres nouveautés attendues, l’éditeur s’est contenté de ce remake, très proche de la version HD. Frileux ? Très certainement…A moins que d’autres titres ne soient dévoilés prochainement, ce qui paraît envisageable, compte-tenu des récents propos tenus par l’un des cadres de Capcom.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *