Test

Test de Astérix & Obélix XXL 2 sur PS4 : réveillez le gaulois en vous


Fiche jeu

Grosse actu pour Astérix en ce moment avec la sortie récente du Secret de la Potion Magique, le dernier long métrage d’Alexandre Astier et Louis Clichy, et celle de XXL 2 Mission Las Vegum sur PS4, Xbox One, PC et Switch. Ce remaster du classique de 2005 tente bien évidemment de surfer sur la sortie du film pour faire parler de lui. Le matériau de base était excellent, reste à voir si le passage à la HD lui a fait du bien, ou nom.

Ils sont flous ces gaulois

Pitchons très rapidement le jeu : Astérix et Obélix partent enquêter sur une éventuelle trahison de Panoramix. Pour cela ils se rendent à Las Vegum, un parc à thèmes créé par les romains. L’occasion pour nos deux héros de visiter des endroits parodiques qui rappellent Lutèce, l’Egypte, Venise et j’en passe. Le titre brille surtout pour ses multiples références culturelles qui parsèment l’aventure. Ainsi vous rencontrerez des romains déguisés en Mario, Sonic, Rayman, Pac-Man, Ken de Street Fighter, etc.

Véritable pot-pourri de la pop culture, le titre se veut brillant dans ses références et se paye le luxe d’avoir les voix de Roger Carel et Pierre Tornade pour Astérix et Obélix, soit les doubleurs historiques des personnages dans les longs-métrages de notre enfance. Dès que les gaulois ouvrent la bouche c’est un véritable régal pour les oreilles tant ces voix sonnent juste et collent parfaitement à leurs personnages.

Le jeu en lui-même est un mélange de plateforme et de beat’em all. La progression se fait par tableau qui symbolisent les différentes zones de Las Vegum. Pour progresser vous allez devoir tabasser des romains (un compteur est à l’écran) afin d’ouvrir la porte et continuer d’avancer. Au fur et à mesure vous lèverez le mystère de Panoramix qui pactise avec les romains. Vous affronterez également des boss gigantesques mais au pattern toujours simple à apprendre.

Pour se battre rien de plus simple : une touche sert à filer des baffes, une à étourdir et l’autre à choper les romains sonnés. Ceux-ci serviront ensuite d’arme pour frapper les ennemis alentours et vous pourrez alors vous en servir comme fouet ou projectile. Les romains quant à eux n’opposeront pas beaucoup de résistance, sauf les spéciaux qui demanderont un minimum de réflexion pour passer outre leurs défenses.

Pour ça vous pourrez passer d’Astérix à Obélix d’une pression sur R1 et vous pourrez même faire intervenir Idéfix en appuyant sur L1. Il viendra alors mordre le postérieur de l’assaillant le plus proche, l’assommant pour le coup pour vous permettre de venir le faire voler. Il est également possible de faire des combos lorsque l’indication apparaît à l’écran pour regagner de la vie ou un bonus multiplicateur de casques.

Retrogamix

Les casques vous seront bien utiles dans le jeu car vous pourrez passer par la boutique pour débloquer/acheter de nouvelles capacités ou des améliorations. Plus de vie, nouveaux combos, Idéfix plus puissant… Ce n’est pas tout : vous pourrez aussi acheter quelques objets comme les statues des personnages du jeu, du sanglier ou encore de nouvelles techniques comme dit précédemment.

Parcourir les niveaux c’est une chose, terminer le jeu à 100% en est une autre. Quelques collectibles et défis optionnels se cachent dans le jeu. Ainsi il vous faudra dénicher des casques en diamant dans chaque zone, pareil pour les cartes postales et, nouveauté de ce remaster, des défis de combat font leur apparition. Pour les remporter il faut vaincre des vagues successives de romains en un temps imparti. Si vous trouvez la mission trop dure, pas de problème ! Une des nouveautés de cet opus est le choix de la difficulté dans les options : facile, normal ou difficile.

Il est également possible, petit détail sympathique, de changer la tenue des gaulois en passant de la tenue moderne à la tenue classique. La différence n’est qu’esthétique mais c’est un petit bonus qui fait plaisir. On notera toujours l’impossibilité de jouer à deux même en local malgré l’omniprésence de deux personnages à l’écran, c’est bien dommage.

Mis à part ça le titre n’a pas trop mal vieilli. Certes sont âge canonique (clin d’œil) se voit surtout lors des cinématiques qui sont clairement d’une autre époque. Après, les personnages sont toujours taillés un peu à la serpe (d’or (re-clin d’œil)) mais le lissage est assez bon et le jeu ne pique pas les yeux 13 ans après sa sortie. Il propose un divertissement de bonne facture pour petits et grands, même si les premiers risquent de trouver l’expérience un poil compliquée même en mode facile surtout dans les défis.

Le jeu présente aussi un petit côté répétitif : on tape, on avance, on tape, on avance… Les parties se suivent et se ressemblent mais les joueurs prendront du plaisir à relever les innombrables clins d’œil à l’industrie du jeu vidéo qui parsèment le jeu. Il y a même une affiche sur les murs qui reprend les premiers visuels du Secret de la Potion Magique. Malgré tout on a envie de continuer, d’avancer, de lever le mystère sur la trahison de Panoramix et surtout : on ne se lasse jamais de coller des baffes aux romains.

Points positifs

  • Les voix de Roger Carel et Pierre Tornade
  • Le meilleur des jeux Astérix remaké
  • Tous les clins d’œil au jeu vidéo

Points négatifs

  • Répétitif
  • Les cinématiques peu retravaillées
  • La difficulté mal dosée

Note

Graphismes 62%
Bande son 72%
Prise en main 67%
Plaisir de jeu 68%
Durée de vie 67%
Conclusion

Si vous n’aviez pas fait Astérix et Obélix XXL 2 en 2005 : allez-y. Vous vous amuserez bien, ça défoule, ça regorge de clins d’œil  et c’est plutôt bien fait. Pour celles et ceux qui connaissent déjà le jeu, les ajouts de ce remake peuvent valoir le coup d’y revenir, surtout si vous êtes fan des deux gaulois.  Après il faut garder en tête que le titre date à la base de 2005 et il faut accepter que certains défauts de l’époque ont fait le voyage avec lui. Du coup on peut pester parfois devant la caméra qui fait ce qu’elle veut, une difficulté qui joue au yoyo et des cinématiques qui tournent en 30 FPS.

Mais malgré tout on passe un bon moment avec tous les anachroniques, les voix de Carel et Tornade et les romains qui se pressent autour de nous pour recevoir leur lot de baffes et s’envoler en laissant leurs sandales au sol. Une bonne surprise qui vient du passé !

Note finale 67% Par Toutatis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *