ghost of tsushima Sony PS5

Test flash : Ghost of Tsushima Director’s Cut sur Sony PS5


Depuis quelques jours, Ghost of Tsushima Director’s Cut est disponible sur les deux consoles de Sony. Pour notre part, c’est sur PS5 que nous avons testé ce DLC tandis que nous avions publié le test de la version initial, il y a quelques mois, sur Playstation 4. Nous proposons donc un test flash histoire de vous aider à prendre votre décision.

Ghost of Tsushima Director’s Cut : sur PS5, c’est (logiquement) mieux !

Evidemment, si vous n’aviez pas encore fait Ghost of Tsushima, nous vous conseillons vivement de vous l’offrir sur PS5, avec cette version Director’s Cut. Auquel cas, nous vous invitons à lire notre test de la version « de base » juste-ici. Pour les autres, la question est de savoir si le supplément de 30 euros (sur PS5 mais 20 euros sur PS4) vaut le coup, avec le contenu supplémentaire apporté.

Tout d’abord, sur le plan technique, cette extension permet de jouir de graphismes encore plus fins que ceux proposés dans l’original, du moins sur PS5. Bien entendu, niveau fluidité de l’action et temps de chargements, là encore, la console new-gen fait son effet. Le DualSense est également mis à contribution. Ce qui apporte un petit plus (notamment lors d’usage d’armes de type projectiles), sans transcender l’expérience non-plus. Notons, aussi et surtout, les nouveaux environnements et couleurs chatoyantes apparues avec ce DLC, qui permettent de vivre une toute nouvelle aventure, avec des contrées inédites. Oui, parfois, les paysages laissent bouche bée. C’est magnifique !

ghost of tsushima

Une nouvelle contrée sublissime

Car c’est sur l’île d’Iki que se poursuit l’aventure de Jin Sakai, parti prendre à revers une nouvelle offensive mongole, venue d’un autre chef, dont l’objectif est de réussir là où a échoué son prédécesseur. Cette île présente une particularité pour le héros, celle d’incarner le lieu de mort de son père. Aussi, sous l’effet du poison de l’aigle, ce dernier va vivre une campagne douloureuse psychologiquement, avec des voix incessantes tentant de perturber sa progression…

En outre, pour atteindre sa mission, Jin va devoir s’allier avec des pirates, seuls effectifs disponibles en nombre sur l’île, afin de battre l’adversaire. Les ennemis de mes ennemis…sont mes amis ! Voilà qui offre une variation à l’histoire qui, bien qu’un brin prévisible, se déroule avec fluidité. Un bon divertissement en somme, à défaut de grandes surprises.

Une durée de vie un peu juste…

Par contre et c’est bien là de grand défaut de l’aventure, il ne faudra pas s’attendre à plus de 3H30 de durée de vie, si l’on ne s’attarde pas. Bien heureusement, de multiples objectifs secondaires, trésors, armures et autres capacités inédites font partie du lot. Ce qui permet de rallonger la sauce pour quelques heures. Sachant que dans Ghost of Tsushima, le moindre objectif secondaire se réalise avec plaisir.

Un mot, enfin, de la bande son, toujours aussi extraordinaire, tant du côté des bruitages que des musiques, idéalement composées à chaque occasion, le tout en harmonie totale avec l’action et surtout, les somptueux paysages.

Ghost of Tsushima : Un excellent DLC, juste un brin coûteux…

Vous l’aurez compris, les développeurs de Sucker Punch Productions n’ont pas ménagé leurs efforts, pour offrir aux joueuses et joueurs une nouvelle aventure, riche de multiples objectifs secondaires, de paysages inédits que l’on déguste avec délectation et un bel upgrade sur PS5 (donc, en achetant directement le jeu sur cette dernière). Nous pourrions toutefois critiquer l’utilisation du DualSense, un brin décevante et la durée de vie du soft, pour celles et ceux ne souhaitant pas s’attarder sur les objectifs secondaires (et ils auraient tort !). Reste, aussi, cette caméra qui, pendant les combats, a parfois du mal à suivre…

Mais c’est surtout le prix de 30 euros, sur PS5, qui passe mal. Un rapport quantité/prix pas terrible, qui passe peut-être mieux sur PS4 (pour 10 euros de moins), mais avec un visuel moins flatteur. Mais, intrinsèquement, ce Director’s Cut est d’excellente facture et il serait dommage de s’en priver, pour qui aurait apprécié la version initiale du jeu…

Notre note : 85%