WRC Esports : Image d'une Toyota dans WRC 9 Jeux Vidéo

WRC Esports : On connaît les qualifiés, place à la finale !


Le championnat WRC Esports touche à sa fin. Ils sont désormais huit gamers qualifiés pour la Finale, dont deux Français. Au terme de plusieurs mois de compétition, la bataille finale s’annonce rude entre les simracers les plus rapides, sur WRC 9.

Car en tête, ils sont quatre à se disputer la tête. En premier lieu Sami Joe et le champion en titre Lohan Blanc. Au cumulé de leurs dix meilleur résultats, les deux hommes… sont à égalité de points ! De quoi soulager Lohan Blanc qui ne pensait « pas être aussi performant en début d’année. D’autant que les rookies (Sami Joe et John Bebnowicz-Harris) me mènent la vie dure. Les battre est un vrai challenge. »

Derrière ces deux hommes, John Bebnowicz-Harris (izamusing) et Dylan Noël (RC NOEL) prennent les 3e et 4e places. « C’était plus compliqué de jouer devant cette année, déclare ce dernier. La difficulté du jeu changeait beaucoup de choses. On connaissait un peu moins les limites. » 

Ces quatre gamers et leur quatre poursuivants prendront donc part à la finale, dont on ne connaît aucune information pour le moment. On sait simplement qu’elle se disputera sur WRC 9 (dont vous pouvez retrouver notre test ci-dessous). Oh, si, il n’y a rien de moins qu’une Toyota GR Yaris à remporter.

Lohan Blanc tentera en tout cas de coiffer une nouvelle couronne. « Je vais essayer de remettre mon titre en jeu, être encore plus performant et de nouveau champion, lâche-t-il sans aucun stress apparent.

La messe est dite côté Equipes, pour ces WRC Esports

Le championnat par Équipes n’a pour sa part pas échappé à la formation tricolore Race Clutch. Notamment emmenée par Lohan Blanc et Dylan Noël, la structure de Limoges a dominé la saison. Créditée de 483 points, elle devance WRCeDRIVERS de 70 unités.

Tout cela ravit évidemment Richard Arnaud, président de Race Clutch. « La saison était excellente, comme l’an passé, explique-t-il. Nous avons réussi le meilleur score par équipe dans huit des onze rallyes. Cette saison a été la plus rude en matière de concurrence. Malgré tout, nos résultats n’ont pas diminué. Le bilan est excellent, maintenant il ne reste plus que la finale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *