human tech days Jouets High-Tech

Projecteur sur les Human Tech Days 2022


Lancés en 2019, les Human Tech Days sont un évènement se déroulant dans la région du Centre-Val de Loire dont le but est de réunir les professionnels et les habitants afin d’aborder la question du numérique sous tous ses différents angles. Cet event, en rassemblant les différents acteurs du domaine, poursuit 3 objectifs : promouvoir la culture numérique, fédérer l’écosystème numérique et valoriser les acteurs régionaux. Cette 4e édition servira de base aux concertations dans le cadre de l’élaboration des futurs plans numériques régionaux. Le but est donc que tous les habitants puissent profiter des opportunités des nouvelles technologies et de ce fait participer au développement du territoire. Focus donc sur les Human Tech Days (HTD) de 2022.

Animation et concertation

Le Centre-Val de Loire, comme l’a déclaré le président de la région, François Bonneau, accueillera 70 évènements qui se dérouleront sur l’ensemble du territoire pendant le premier semestre de 2022. Du 1er au 26 avril seront organisées 6 rencontres dans 6 départements autour de différentes thématiques. Il y aura donc des échanges, des témoignages et des débats afin de recueillir les attentes, les enjeux et les intérêts nécessaires à la construction des futures stratégies numériques territoriales. Concentrons-nous sur chacune des six thématiques qui doivent être abordées :

Créativité

La première des rencontres s’est déroulée dans le département du Loiret à l’école supérieure d’art et de design d’Orléans. Elle était ouverte à tout le monde et avait pour objectif de répondre à plusieurs questions sur le thème de la créativité numérique. Benjamin CADON, Catherine LENOBLE, Sandra EMONET, Fabien VIDAL et Vincent MARTY furent les principaux intervenants et étaient chargés d’apporter des réponses sur le numérique, internet, les jeux vidéo, les jeux d’argent en ligne et autres.

C’était donc l’occasion idéale d’en apprendre un peu plus sur les casinos en ligne, ces plateformes sur lesquelles il est possible de se divertir et de gagner de l’argent en jouant à des jeux comme le blackjack, le bingo, le poker, les machines à sous, etc. Ces établissements ont beaucoup de succès en raison notamment des jeux qu’ils proposent, mais aussi d’un type d’incitation qu’on appelle les bonus. Les utilisateurs peuvent en effet y recevoir de superbes offres promotionnelles, qu’il s’agisse d’un bonus d’argent ou de quelques dizaines de free spins. Avec les tours gratuits par exemple, il est possible de jouer à la plupart des jeux de machines à sous offerts sans dépenser le moindre sou.

Citoyenneté

Cette deuxième rencontre qui aura pour thème principal la citoyenneté se déroulera à la cité du numérique de Châteauroux dans le département de l’Indre. Une inscription obligatoire est nécessaire avant d’y participer. Hélène Delpeyroux, Simon Laurent, Jonathan Rouffort et Gilles Dowek (Chercheur à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA) et professeur à l’École normale supérieure de Paris Saclay) seront les différents intervenants, et leur but sera de montrer les différents liens qu’on peut établir entre citoyenneté et numérique. En effet, la citoyenneté au-delà de son cadre juridique est également associée à 4 autres dimensions

:

  • Dimension sociale : Elle concerne le comportement des individus dans la société et requiert une loyauté et une solidarité suffisantes. Les compétences sociales et la connaissance des relations sociales sont indispensables au développement de cette dimension.
  • Dimension politique : Elle fait référence aux droits et responsabilités envers le système politique. Le développement de cette dimension nécessite une compréhension des institutions politiques et des compétences requises pour promouvoir les attitudes démocratiques à la participation.
  • Dimension économique : Elle implique la relation entre les individus, le travail et le marché de la consommation. Elle comprend le droit au travail et à un niveau de vie minimum. Les compétences économiques et la formation professionnelle jouent un rôle clé dans la réalisation de cette dimension économique.
  • Dimension culturelle : Elle renvoie à la prise de conscience du patrimoine culturel commun. Elle peut être développée à travers la connaissance du patrimoine culturel ainsi que l’histoire et les compétences de base, en particulier linguistiques telles que la lecture et l’écriture, sans oublier l’art numérique, rendu accessible par des logiciels comme Corel Painter.

Comment le numérique peut-il avoir un impact positif sur ces dimensions de la citoyenneté et venir au secours de la démocratie ? Ce sera l’une des questions majeures qui seront soulevées lors de la rencontre. L’autre point important qui sera abordé concernera les moyens de lutte contre les fake news et le cyberharcèlement. Il faut préciser que les fake news sont de fausses informations volontairement truquées pour des raisons financières, politiques ou idéologiques. Aujourd’hui, malheureusement on en retrouve un peu partout à cause des réseaux sociaux. Le cyberharcèlement quant à lui est un comportement agressif et délibéré d’un individu ou d’un ciblant à plusieurs reprises des victimes (souvent des adolescents). Cela se produit via les réseaux sociaux, la messagerie instantanée, les forums, le chat, les jeux en ligne, les e-mails, etc. Ainsi, lors de la rencontre, des solutions seront apportées par les intervenants pour lutter contre les fake news et le cyberharcèlement.

Relocalisation

La 3e rencontre des HDT, dont le thème est la relocalisation, aura lieu le 23 mars dans le département du Cher à Bourges. Cette entrevue aura but de parler de la sécurité du numérique et de comment faire pour protéger nos données contre les cyberattaques afin de ne pas finir par exemple comme l’entreprise Samsung qui a été dépouillée de certaines de ses données. Un autre point important de cette rencontre sera le climat. Comment se servir des données environnementales pour lutter contre le changement climatique ? Telle est la seconde question à laquelle devront répondre les différents intervenants. Ces derniers sont au nombre de 4 à savoir : Fabien GAINIER, Jean-Manuel GAGET, François PONTOIZEAU et Olivier JOUIN.

Patrimoine

4e rencontre des Human Tech Days, elle se déroulera à Blois, à l’école du paysage sur le site de l’INSA dans la région de Loir-et-Cher. Que peut apporter le numérique au patrimoine régional ? Telle est la question principale à laquelle il faudra répondre. Il faudra faire comprendre au public les avantages du numérique, ce que ce secteur pourra apporter sur le plan du tourisme, mais aussi sur le plan des finances. Jérémie BELLOT, Thibaut MEURGEY et Émile CODDENS sont pour le moment les intervenants de cette rencontre qui aura lieu le 24 mars.

Sobriété

Avant-dernière rencontre des HDT, elle aura lieu dans le département d’Eure-et-Loir à la cité de l’innovation à Chartres. L’un des points qu’abordera la réunion sera de savoir s’il est possible de concilier le numérique, internet et les enjeux de préservation de l’environnement. La protection de l’environnement est un réel enjeu pour les années futures. Préserver le bien être de notre planète est devenu une question de survie pour l’homme. Aujourd’hui le numérique est responsable de 4 % des émissions de gaz à effet de serre. Quelles sont les solutions qui s’offrent à la population dans ce cas ? Ce sera l’une des questions auxquelles répondront les différents invités le 5 avril prochain.

Inclusion

Cette dernière rencontre des Human Tech Days aura pour thème principal l’inclusion. Il faut savoir que le numérique et les compétences qu’il requiert sont aujourd’hui indispensables. Ainsi, le fait que certaines personnes ne puissent pas utiliser ou se servir d’appareils numériques et/ou des outils informatiques en raison d’une méconnaissance ou d’une incompréhension totale de leur fonctionnement est un véritable problème. L’objectif de cette rencontre sera donc d’obtenir des solutions pour lutter contre l’illectronisme et trouver des moyens qui permettront aux habitants de se former sur le numérique tout au long de leur vie. La réunion aura lieu dans le département de l’Indre-et-Loire à MAMA dans la ville de Tours le 26 avril.

Le HTD Live Tour

Une tournée aura lieu du 30 mai au 9 juin avec le car podium de la Région Centre-Val de Loire qui portera les couleurs des Human Tech Days et sillonnera les 6 départements à la rencontre des différents acteurs de l’écosystème numérique local. Portées par le DEV’UP Centre-Val de Loire, ces rencontres, en collaboration avec les communautés numériques locales et le Digital Loire Valley, visent à favoriser les dynamiques territoriales du numérique. De nombreux sujets seront abordés afin de mieux mobiliser les communautés numériques locales, faciliter les échanges et faire rayonner le meilleur de la Tech régionale ! Vous aurez droit à des présentations d’innovations digitales par des startups, des rendez-vous métiers, des ateliers, des témoignages, des expérimentations, des conférences, etc.

Le Salon Vivatech

C’est le rendez-vous mondial des innovations technologiques et des start-up françaises qui se démarquent, à l’image de Giroptic, la jeune firme qui a créé une caméra 360° pour mobile. Il aura lieu du 15 au 18 juin au cœur de Vivatech dans la ville de Paris et mettra en valeur tout en revendiquant ce qui fait l’identité de la Human Tech Région. La présence de la région Centre-Val de Loire portera cette année sur les différentes démarches autour du « Climate Data Hub ». Lancée en 2020, la dynamique territoriale liée à cette thématique innovante doit créer un cadre de confiance pour une utilisation partagée, éthique et responsable des données au service de la politique climatique.

Le HTD — Un vrai festival de la créativité numérique

En somme, on retiendra que le numérique est mis à l’honneur une fois encore lors des HTD. Un festival particulier y sera même organisé. Ouvert à tous, le festival se déroulera à Orléans du 20 au 26 juin et permettra de découvrir les expressions culturelles créées par les nouvelles technologies. Cette célébration permettra également de rencontrer des artistes régionaux et nationaux et de contempler leurs différentes œuvres. Il y aura au programme des spectacles audiovisuels, des concerts, des conférences, des ateliers, des expositions, etc.