journée du câlin High-Tech

Journée du câlin : lâchez vous les coquins, car c’est demain !


Comme nous le rappelle gentiment Gleeden, le site/appli de rencontres extra-conjugales, la journée internationale du câlin a lieu demain, vendredi 21 janvier 2022. Et évidemment, les câlins, les couples en ont besoin. D’autant qu’une femme sur dix concède n’avoir jamais la moindre marque de tendresse de la part de son conjoint. Alors messieurs, faisons changer ces statistiques désastreuses ! Mesdames aussi, puisque cela va dans les deux sens, parité oblige…

Journée du câlin : les infidèles en manque d’affection avant tout

D’après 87% des femmes infidèles sondées par Gleeden, leur besoin d’aller voir ailleurs résulte d’un manque d’affection de leur moitié. Un constat quelque peu…alarmant, n’est-ce pas !? Sachant que d’après la psychothérapeute américaine Virginia Satir, il faudra 12 câlins par jour se développer et s’épanouir dans les meilleures conditions. Par ailleurs, 42% de ces dames admettent faire moins d’un câlin par semaine avec la personnage partageant leur vie. CQFD.

Solène Paillet, directrice de la communication de Gleeden, réagit à ces résultats : « Il est intéressant de constater que le manque de tendresse dans le couple est la principale raison évoquée par les femmes infidèles pour justifier leurs envies extra-conjugales. On mesure souvent la bonne entente d’un couple par la fréquence des relations sexuelles alors que le manque de marques d’affection est encore plus révélateur. »

Elle continue : « Je constate, grâce aux témoignages réguliers de nos membres féminins, que les femmes arrivent plus facilement à se passer de sexe que de tendresse. Dès lors qu’elles se sentent trop délaissées sur le plan émotionnel, elles ont un déclic et osent finalement sauter le pas de l’infidélité.

Et pour conclure : « Les couples qui ont des marques d’affection régulières arrivent à communiquer plus facilement lorsqu’il y a des frustrations. Et le dialogue est assurément la clé pour éviter l’infidélité. »

Rendez-vous donc demain -et même, dès ce soir- pour rattraper le manque d’affection et repartir sur de bonnes bases cette année, dans votre couple.

Journée mondiale de l’orgasme : 91% des femmes ont déjà simulé (mais les hommes aussi) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.