Objets connectés

Amazon Echo : scandale, Alexa nous espionnerait…


C’est, peut-être, la nouvelle affaire qui va choqué la planète High-Tech. Si nous savions déjà que nos données, habitudes et goûts étaient scrutées, collectées et utilisées par nombre de marques engagées sur le web et dans les nouvelles technologies, Amazon serait allé un peu trop loin, cette-fois. C’est ce que révèle une enquête menée par le site américain Bloomberg.

Vie privée violée par Alexa ? Amazon dément…

Afin d’offrir une prestation optimale aux utilisateurs d’Alexa via Amazon Echo, le géant américain a imaginé une méthode permettant d’enregistrer et d’utiliser les conversations, afin d’améliorer progressivement son accessoire high-tech. Jusqu’ici, rien de très original, d’autres procédant de la sorte dans différents domaines. Mais là où l’affaire devient plus épineuse c’est que ce serait des employés d’Amazon qui écouteraient les discussions des utilisateurs, dont la vie privée serait largement bafouée.

« Serait » car, de son côté, Amazon dément cette information issue de Bloomberg : « Nous prenons au sérieux la sécurité et la confidentialité des informations personnelles de nos clients. Nous appliquons des mesures de protection techniques et opérationnelles strictes. Les employés n’ont pas directement accès aux informations permettant d’identifier la personne ou le compte dans le cadre de ce flux de travail. Toutes les informations sont traitées avec une grande confidentialité« .

Avérées ou non, ces accusations ont, probablement, déjà fait leur œuvre. Car l’on imagine que nombre d’utilisateurs déconnecteront leur enceinte après l’émergence de cette affaire tandis que d’autres abandonneront leur projet d’acquisition du fameux Amazon Echo…

La Mega Drive Mini officielle de retour chez Amazon