playstation Mini Sony PS4

Consoles Playstation Mini : quelle suite après le semi-échec ?


Si le rétrogaming a le vent la poupe et si Nintendo a réussi un vrai coup avec ses consoles « Mini », les consommateurs ne semblent pas prêts à se jeter sur tout et n’importe quoi non plus. Pour preuve, l’échec de la Playstation Mini qui, une fois l’effet « Hype » estompé, n’a pas engendré les ventes souhaitées. Et pour cause, la qualité d’émulation n’était pas optimale. Mais s’agit-il là de la seule et unique raison de ce désaveu ?

Playstation Mini : le Classic oui, mais pas à tout prix ?

Ce n’est plus un secret pour personne, la Playstation Classic n’a pas remporté les suffrages souhaités. Pourtant, Nes Mini et Super Nes Mini avaient ouvert une voie, créant au passage un besoin qui n’existait pas auparavant. D’autres comme SEGA ou SNK, s’y sont également engouffrés, avec un succès mesuré. Reste à définir à quel moment le rétrogaming est-il plaisant et, surtout, si une limite dans le temps doit être marquée.

Car entre une SNES et une PS1 subsistent plusieurs années et donc, une différence générationnelle. Aussi, il est bon de se demander s’il existe un public pour l’après 16-bit. En cas de réponse négative, l’échec de la PS1 Mini pourrait s’expliquer. Au-delà de la qualité d’émulation, très moyenne. Car avec un nombre très important de « fans-boys », il reste surprenant que cette machine n’ai pas enregistré de meilleurs résultats. Ne serait-ce que pour l’aspect « collector ». D’où ce questionnement sur les générations concernées.

Une question de génération…ou de communauté !?

Pourtant, il y a fort à parier qu’une N64 Mini fonctionnerait à merveille, console sortie après la Playstation première du nom. Alors, au-delà de l’âge des consoles, ce sont peut-être les communautés en elles-mêmes qui sont différentes. Car s’il existe de nombreux trentenaires et quarantenaires prêts à s’acheter une console « Mini » de chez Nintendo, il semblerait que dans le clan des fans de Playstation, la demande soit moins importante.

A moins que cela ne vienne des jeux sur consoles Sony, pas suffisamment « légendaires » pour susciter l’envie ? Ainsi, un FFVII, aussi mythique soit-il, n’attirerait pas autant qu’un Super Mario Kart, un Zelda : a Link to the Past ou un Mega Man II ? Difficile à dire, bien que cette piste ne puisse être totalement écartée.

Playstation Mini : ne rêvons pas…

Toujours est-il qu’après cette sortie peu retentissante de la PS1 revue et corrigée, Sony n’a jamais abordé de « suite ». Il faut dire qu’il serait sans doute précoce de sortir une Playstation 2 « Mini ». Par contre, la réédition d’une PSP pourrait être justifiée. Sauf que dans ce cas, sa part de marché ridicule face à la Nintendo DS l’a fait oublier par de nombreux joueurs. Oui, pour Sony et Playstation, la voie des consoles Mini semble définitivement bouchée. Du moins, dans les 4 à 5 ans à venir…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *