F1 Esports : Richard Arnaud en sweat Renault Vitality Jeux Vidéo

F1 Esports : Nouveau manager chez Renault Vitality


Richard Arnaud, président de l’équipe esport Race Clutch, rejoint Renault Vitality en qualité de manager aux F1 Esports Series. Le but affiché est de jouer la gagne.

Team Vitality et Renault vont-ils jouer le(s) titre(s) aux F1 Esports Series en 2020? Les deux partenaires se donnent en tout cas les moyens de l’emporter. Après le recrutement du simracer Nicolas Longuet, Richard Arnaud rejoint l’équipe en tant que manager.

Âgé de 26 ans, ce dernier est loin d’être inconnu dans le monde du simracing. Président de l’équipe esport Race Clutch, nombre de ses pilotes se sont déjà illustrés dans de grandes compétitions virtuelles (F1 Esports, FIA Gran Turismo Championships,… Ndlr). Certains simracers ont également franchi le pas du virtuel au réel, notamment avec l’école de pilotage Feed Racing ou la FFSA. Le tout en comptant toujours sur le soutien de l’équipe, pour les mettre dans les meilleures conditions.

Nouvelle direction, nouvelles ambitions

C’est avec des ambitions aussi élevées que Richard Arnaud rejoint Renault Vitality en tant que manager pour les F1 Esports. « On ne se cache pas, notre but est de gagner nous explique-t-il simplement. Il tempère toutefois : Le premier objectif ambitieux est d’arriver à faire au moins aussi bien ou mieux que l’an passé (Renault a fini 4e au classement Constructeurs en 2019, Ndlr). On serait très bien avec un podium et l’objectif ultime c’est d’aller chercher un titre. Mais nos adversaires seront très fort. »

En attendant d’en savoir plus sur les forces en présence, le nouveau manager de Renault Vitality  reste concentré sur la préparation de son équipe. « L’annonce est tombée il y a quelques jours, mais Renault Vitality et moi avons commencé à travailler ensemble dès mars, explique-t-il. On a suivi la fin de l’opus F1 2019, et F1 2020 vient tout juste de sortir. Pour l’instant, tout le monde se jauge. C’est un peu tôt pour avoir une hiérarchie ».

Tout pour les F1 Esports

Ce dernier met en tout cas en place tout ce qu’il peut pour gagner en performance. Il bénéficie pour cela du support de Renault et Team Vitality. Une salle spécifique est par exemple dédiée à l’esport à Enstone (Angleterre), dans l’usine de Renault F1 !

Richard Arnaud apporte également toute son expérience de gamer pour faire progresser l’équipe. En particulier le seul pilote officialisé chez Renault Vitality aux F1 Esports pour le moment, Nicolas Longuet.

« L’idée est d’arriver à faire entre 100 et 150 tours par jour, détaille-t-il. Donc on est à l’usine de 9 heures à 18 heures. C’est des horaires de bureau, il faut être efficace dans ce qu’on fait. On travaille en ce moment même sur la productivité en entraînement, avec des méthodes que j’applique. »

S’il concentre son programme principalement sur les F1 Esports, son travail en tant que manager va plus loin encore. En plus de la préparation des courses, il lui faut aussi se pencher sur tous les aspects de management de l’équipe (budgets, partenariats, communication,… Ndlr). L’organisation de courses sociales est également au programme.

D’ici là, Richard Arnaud et son équipe ont encore quelques semaines pour préparer les F1 Esports 2020. La première grande étape sera de constituer un roster complet, pour participer au championnat. Il faudra donc trouver des équipiers à Nicolas Longuet. Un nom circule avec déjà pour ce poste, celui de Fabrizio Donoso. Membre de l’équipe Race Clutch, ce dernier s’est illustré dans ce championnat en 2017 et 2018. Les différentes sessions de draft permettront également de former l’équipe 2020.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *