Gran Turismo : la Renault RS.01 de Esteban Ocon Jeux Vidéo

Gran Turismo : Maxime Delpech remporte le Renault GT Sport Show


Le simracer (pilote virtuel) Maxime Delpech remporte le Renaul GT Sport Show, organisé le 7 avril, par Renault et Team Vitality, sur Gran Turismo Sport.

Coronavirus et confinement sont les sujets majeurs de discussion à l’heure actuelle. Rien de bien réjouissant, donc. Heureusement, Renault est venu mettre un peu de baume au coeur des gamers et fans de sport auto, ce mardi 7 avril 2020.

Une compétition Gran Turismo signée Renault

Le constructeur au losange, accompagné des équipes esport Team Vitality et Race Clutch, ainsi que de l’International Gran Turismo League (série de compétitions sur Gran Turismo) a décidé d’organiser une épreuve esport sur Gran Turismo Sport. Au programme, deux courses pour le fun, réunissant diverses personnalités, comme des gamers jusqu’au pilote Renault de Formule 1 Esteban Ocon.

C’est d’ailleurs Esteban Ocon qui remportait la première course du soir, sur le circuit de Spa-Francorchamps avec des Renault RS.01 Groupe 3 (véhicules répondant à la règlementation GT3). Deuxième sur la grille, le Nomand se battait presque toute la course durant face au poleman, Maxime Delpech (simracer de l’équipe Prima Esport). Une bagarre à trois, puisque Hadrien David (membre de l’académie Renault Sport) s’y mêlait aussi. S’échappant à quelques boucles de la fin, Ocon s’imposait toutefois et prenait la tête de cette compétition.

Maxime Delpech conclut en tête

La physionomie de l’épreuve changeait toutefois dès le départ de la deuxième course, disputée en Mégane Trophy V6 Groupe 4 (proche de la règlementation GT4) sur le circuit du Red Bull Ring. Dès le départ, Esteban Ocon subissait en effet un crash. Distancé et en manque de rythme il achevait cette course au 5e rang.

Devant lui, Maxime Delpech et Hadrien David se retrouvaient donc en duel pour la victoire finale. Un affrontement qui tournait finalement à l’avantage de ce premier. Vainqueur de la course 2, le simracer Prima Esport remportait la compétition. « Le départ était un peu chaotique, j’ai réussi à passer entre les gouttes et ensuite, c’était ma course, déclarait-il une fois le drapeau à damiers passé. Je suis très content, le plaisir était là, tout le monde a joué le jeu donc c’était super. »

Distancé par les deux hommes, Esteban Ocon terminait finalement 3e de cet évènement. Une petite épreuve qui aura permis de patienter un temps, en attendant le retour à une vie plus normale.

(Crédit photo : Twitter – Race Clutch)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *