Donald Reignoux en conférence lors de Paris Manga 13 (crédit - Thesupermat) TV, séries, ciné

ITW de Donald Reignoux (VF de Spider-Man) : « J’ai cherché à en profiter encore plus »


Voix française de Peter Parker dans les jeux Spider-Man, Donald Reignoux voit son rôle évoluer avec la sortie de l’opus Miles Morales. Pas de quoi le rendre nostalgique, bien au contraire.

Marvel’s Spider-Man, opus précédant Miles Morales, est sorti en septembre 2018. Depuis le temps, aviez-vous hâte de redonner vie à Peter Parker dans un jeu?

C‘est clair que cela faisait partie des projets que j’attendais le plus. J’avais un peu peur que ça s’arrête là et que les développeurs délaissent Peter Parker pour Miles Morales. Mais je suis rassuré car il n’y a pas de sortie de ce personnage. Même si l’opus est centré sur Miles Morales, Parker a un rôle intéressant et j’étais très content de voir ça.

Dans ce jeu, il y a deux Spider-Man. Comment Spider-Man s’adresse-t-il à Spider-Man?

Comme en version originale, j’ai cherché à être le grand frère qui donne les techniques à l’autre Spider-Man pour s’occuper de la ville de New-York. Je n’ai pas spécialement changé ma manière de jouer le rôle car mon personnage s’adressait à Miles Morales. Le ton était même naturel.

Votre personnage devient donc secondaire dans cet opus. Qu’est-ce que ça a changé dans votre approche de ce rôle?

Sachant que je n’avais pas beaucoup de dialogues, j’ai juste cherché à en profiter un maximum, pour m’amuser. Je voulais surtout que le peu de temps passé avec Peter Parker soit fun. J’ai vraiment profité de chaque ligne qui m’était attribuée.

spider-man ps5

Vous avez notamment dû réaliser des tutoriels pour apprendre à votre homologue à se battre. C’est un exercice spécifique, est-ce que c’est venu comme ça?

Il y a toujours des tutos dans ces jeux, donc ce n’est pas nouveau. Mais c’est vrai que je ne m’attendais pas à ce que ce soit fait de cette manière. Comme Peter Parker n’est pas présent longtemps, j’ai trouvé intéressant qu’il soit dans les tutoriels en hologramme tout au long de l’aventure. Cela permet d’avoir une continuité et c’est bien pensé de la part des développeurs.

Vous avez dit savourer d’enregistrer les dialogues, comme vous en aviez peu dans ce jeu. Les avez-vous plus savourés que lors du précédent opus ou étiez-vous déçu à la fin?

C’est vrai qu’il y avait des tonnes de dialogues en moins. Il y a deux ans, j’avais passé ma vie en studio alors que là, le travail était bouclé en seulement quelques jours. Mais je n’étais pas déçu car je le savais. Donc dès que j’avais l’opportunité de placer quelque chose de marrant, je le faisais puisque je savais avoir peu d’occasions. Je me permettais d’improviser tout en enregistrant le dialogue attendu et validé par l’auteur. Je proposais ma petite blague, si elle plaisait c’était tant mieux et sinon il y avait toujours la version originale. Il y a certains changements qui ne sont pas passés d’ailleurs.

Y a-t-il une blague que vous auriez aimé placer mais qui n’est pas passée? 

Pour être honnête, j’ai proposé tellement de modifications que je ne m’en souviens plus (rires).

Avez-vous échangé des conseils avec Eilias Changuel (VF de Miles Morales), qui a moins d’expérience en jeu vidéo que vous et qui débutait en tant que Spider-Man principal? Vous aimez notamment que votre personnage se lâche, ce qui n’est pas forcément aisé à réaliser.

Non, nous ne nous sommes pas consultés durant l’enregistrement. Mais il m’a dit par la suite que le directeur artistique lui avait demandé de ne pas hésiter à déconner « comme Donald. » Mais je pense que son rôle était écrit avec moins de vannes que pour mon personnage.

Vous avez dit être content de ne plus être le personnage principal car vous vous « auto-saoulez ». Comment ça? Vous n’aimez pas la voix de Donald Reignoux?

Non. Je n’écoute jamais ce que je produis. Une fois que c’est fait, c’est fait. Je connais mes forces, mes faiblesses et j’essaye de m’améliorer. Récemment j’ai essayé d’écouter mes commentaires des Finales Mondiales Gran Turismo mais je n’y arrive pas. Ça me saoule, ce n’est pas agréable donc je préfère éviter.

Quels sont vos points forts et vos faiblesses en tant que voix française de Spider-Man?

Mes points forts, je pense que ce sont l’humour et l’humeur que j’arrive à insuffler en général au personnage. Le point faible, c’est ma capacité à assumer de manière nourrie les longs dialogues. Il est difficile d’être au top d’un bout à l’autre d’un gros pavé.

Comment comparez-vous vos aventures en tant que personnage principal et secondaire?

Disons que la première fois, je ne savais pas trop où j’allais, si j’en faisais trop, pas assez ou si mes blagues allaient marcher. J’ai tenté des trucs en me disant « si c’est une catastrophe, tout le monde va se foutre de moi » mais finalement ça a bien marché. Pour ce rôle secondaire, j’ai essayé d’être dans la continuité, de proposer la même expérience… en attendant de voir ce que l’avenir nous réserve.

Michelle (Zendaya) catches a ride from Spider-Man in Columbia Pictures’ SPIDER-MAN: ™ FAR FROM HOME.

Peter Parker a-t-il encore un avenir dans le jeu maintenant qu’il semble remplacé? Avez-vous l’impression qu’une sorte de page se tourne?

Non car Peter Parker n’a pas encore terminé ses aventures dans les jeux vidéos. Je ne suis pas chez Insomniac Games et ne suis donc au courant de rien mais je ne vois pas pourquoi ils ne feraient pas un Spider-Man 2. Et de toutes les rumeurs que j’ai pu entendre, ce serait à priori encore la suite du premier.

Et dans les films, qu’en est-il? Des rumeurs courent actuellement sur un Spider-Verse réunissant les trois Spider-Man, dont le vôtre, d’Andrew Garfield. Avez-vous des informations, savez-vous si vous en serez ou non?

Je regarde ça depuis des années, ils en parlent depuis longtemps et nous sommes encore à l’état de rumeurs. Mais si jamais il y a un film, j’en serais très heureux. Après, les gens impliqués dans ce genre de projet font très attention à la confidentialité. Si ça devait se faire, je serais soit appelé pour un premier trailer, soit informé en même temps que tout le monde.

Tobey Maguire, du film Spider-Man de 2002, pourrait être dans ce Spider-Verse. Prêter sa voix à un Spider-Man aux côtés de la voix française de Tobey Maguire, Damien Witecka, ce serait quelque chose de spécial pour vous?

Bien sûr, ce serait très cool de partager un Spider-Man avec les légendaires Damien Witecka et Hugo Brunswick (VF de Tom Holland). Mais comme d’habitude, si ce projet venait à aboutir, nous ferions ça chacun de notre côté car tout le monde enregistre séparément maintenant.

Même chose avec les méchants. Vous avez déjà combattu Electro mais si le projet Spider-Verse venait à se concrétiser, il pourrait y avoir quantité de méchants en plus. Ça vous ferait quoi d’en affronter autant à la fois?

Ce qui serait bien, ce serait surtout d’aller au bout du combat contre Rhino amené à la fin de The Amazing Spider-Man 2 mais que nous n’avons jamais vu. En fait, ce que je trouve intéressant, fondamental même dans ce Spider-Verse, c’est que peu importe le nombre de scènes dans le film, on sortirait du « on a fait des reboots et tout ce qui a existé avant Maguire n’existe finalement pas. » C’est à dire que Maguire, Holland et Garfield sont encore Spider-Man, ce qui fait coexister tous ces personnages. Dans l’esprit, ils sont dans des univers parallèles et sont susceptibles de revenir a tout moment. Et finalement, c’est énorme comme changement.

Un The Amazing Spider-Man 3 devait voir le jour, avant d’être annulé. Comment avez-vous vécu cette annulation?

J’étais fou lors de l’annonce de l’annulation, puis j’ai été estomaqué en apprenant le changement de comédien sur Spider-Man. En fait j’ai vécu ça comme Florence Foresti dans Holywoo. Je me retrouve sur le carreau parce que l’acteur aux USA a aussi perdu le rôle. Du coup c’était injuste mais je ne pouvais pas me battre là-dessus car, en changeant d’acteur, que la voix française soit différente, comme ils l’avaient fait avant avec Damien Witecka.

Avec votre expérience du jeu Miles Morales et des deux Spider-Man, doubler un film avec trois Spider-Man ne serait d’aucune difficulté.

C’est sûr que maintenant, j’ai des automatismes, je sais ou j’en suis, comment est Spider-Man et comment je veux l’emmener avec ma sauce comme ne le feront pas d’autres. J’ai ma manière d’apporter de la vie à ce personnage, qui a été inspirée en grande partie de l’humour amené par Andrew Garfield.

Pour finir, avec tous ces Spider-Man, réfléchissez-vous à créer un syndicat pour ce personnage?

Pourquoi pas. Ce serait énorme… mais ce n’est clairement pas prévu !

(Interview réalisée en collaboration avec nos confrères de Culturanovine)