Web

La France s’attaque à la pornographie pour protéger les plus jeunes


Ce sont deux associations française qui ont attaqué en justice plusieurs sites diffusant du contenu vidéo à caractère sexuel, normalement réservé aux majeurs de plus de 18 ans. Et c’est justement ce point qui pose problème puisque, selon certains, nombre de sites ne feraient pas le maximum pour bloquer leur contenu aux mineurs. Evidemment, on se doute que de nombreuses visites sont en jeu, pour les médias en question…

Vers un blocage des sites X sur Smartphones ?

C’est le média Le Monde qui a récemment publié le commentaire d’un Professeur en Gynécologie de Strasbourg, Israël Nisand. Selon lui : « Les contenus pornographiques créent à la fois un choc, un trauma et une excitation chez les jeunes. On leur donne du prêt à fantasmer basé sur des images dégradantes et transgressives, qui vont toujours plus loin. » Ce qui « dégrade la construction de leur fantasmagorie sexuelle » ainsi que « l’image des femmes, réduites à des objets, dont on ignore le consentement ».

En juillet dernier, e-Enfance et La Voix de l’enfant ont donc lancé une procédure en justice, auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris. Et c’est demain, jeudi 9 septembre 2021 que le verdict sera rendu. Aussi, en cas de victoire des plaignants, il pourrait être imposé aux fournisseurs d’accès à Internet de bloquer l’entrée vers une dizaine de sites diffusant des vidéos pornographiques. Et compte-tenu du contexte actuel, en matière de sexualité et d’abus en tous genres, il y a des chances pour que cela boutisse. A suivre…