Console Nintendo Switch Switch

La Nintendo Switch va-t-elle devenir la console la plus vendue de l’histoire ?


La Nintendo Switch va-t-elle devenir le plus gros succès vidéoludique de l’histoire ? Chez Le Mag Jeux High Tech, nous pensons que cela pourrait se produire. Et nous allons vous expliquer pourquoi nous sommes si optimistes envers la console next-gen.

Si les dirigeants de Nintendo visent, pour commencer, le record de ventes établi par la Wii (plus de 100 millions de consoles écoulées dans le monde), il se pourrait bien que la Switch fasse encore mieux. Evidemment, les premiers chiffres du lancement tendent à confirmer que la base est solide. Ainsi, les records sont déjà tombés, en dépit d’une date de sortie peu propice aux performances. Car, c’est d’ores et déjà acquis, les excellentes ventes de la Wii ont été enterrées. De plus, la Nintendo Switch est entrée dans l’histoire en devenant la console de Kyoto la plus vendue lors de sa première semaine de lancement.

Alors, bien sûr, certains imaginent un rapide déclin une fois que « l’effet Zelda Breath of the Wild » se sera estompé. Et pourtant, comme nous l’avions déjà avancé il y a quelques semaines, le jeu d’aventure, aussi bon soit-il, n’est pas seul responsable de ce succès historique. Car de nos jours, rares sont les joueurs qui investissent dans une console pour un seul titre. D’autant que le jeu en question existe aussi sur Wii U. Alors, bien sûr, une partie des joueurs s’est laissée tentée de par les perspectives software : Mario Kart 8 Deluxe, Splatoon 2, Arms, Super Mario Odyssey (qui, comme Zelda, va parler d’avantage à un public « mature ») ou encore, le prochain Xenoblade, qui jouent déjà un rôle.

Nintendo switch : un concept qui séduit

Néanmoins, c’est principalement grâce à son concept que le plombier Italien est parvenu à convaincre les joueurs. Nous parlons, bien sûr, du principe de machine hybride, qui séduit chaque jour de nouveaux utilisateurs. Le rythme de vie actuel et le vieillissement des trentaines/quarantenaires limitent les possibilités de jouer à la maison. Dès lors, le fait de pouvoir transporter sa console de salon dans les transports en commun, au bureau ou lors de sa pause déjeuner (pour ceux qui ne rentrent pas chez eux) fait mouche ! En fait, la Switch s’est adaptée au temps de travail des joueurs pour leur offrir de nouveaux créneaux de jeu.

Outre cet aspect-là des choses, tout un chacun peut désormais s’offrir deux consoles en un (salon+portable) ce qui, en matière de budget, réduit grandement la note également. Autre principe qui a séduit, la modularité des manettes. Jouer sur un support de type « pad » comme sur n’importe quelle autre console, détacher les joy-con pour se faire une partie seul ou à deux à domicile, lancer une partie nomade en mode « console portable classique » ou partager ses joy-con avec un second joueur, toujours en déplacement, voilà quelques éléments qui ont largement contribué à la réussite de la Switch.

Enfin, si la console Switch reste moins puissante que les Xbox One et PS4, le jeu en mode portable offre de bien meilleures performances que les PS Vita et 3DS. Ce qui expédie ces deux dernières au placard, sans ménagement. D’autres petites choses viennent s’ajouter à la liste des qualités de la bête comme la nature des jeux, qui reviennent sur format cartouche, principe permettant de sauvegarder ses parties sans saturer la mémoire du hardware. Les Joy-Con, eux-aussi, profitent d’une belle évolution en matière de technologie, avec des vibrations « HD » et une gestion de la détection des mouvements nettement plus précise que celle connue sur Wii et Wii U.

Et avec ses multiples qualités, la Switch a réussi la ou la Wii avait échoué -partiellement du moins- à savoir, capter avant-tout une audience de gamers. Des joueurs expérimentés et plus fidèles que les utilisateurs occasionnels. Car, quelque part, le succès de la Wii était assez logique, compte-tenu de la nouvelle cible -casual- qui avait été largement captée à l’époque, en plus des joueurs traditionnels. Mais battre ces records -avec la Switch- en ne touchant quasiment que des gamers, pour une console estampillée Nintendo, c’est déjà une grande performance.

Nintendo Switch

La console Nintendo Switch en mode nomade avec Zelda Breath of the Wild

Nintendo Switch : 2ème objectif, capter la cible « casual »

Evidemment, la cible « occasionnelle » ne va pas être oubliée pour autant. 1-2 Switch leur faisait, d’ailleurs, timidement de l’oeil. Mais il y a fort à parier que Big N leur concoctera des titres spécifiques au moment des fêtes de fin d’année, période idéale pour séduire ces joueurs. Attendez-vous, donc, à voir débouler un pack Switch avec un jeu « grand public » à fort potentiel. Nintendo pourrait tenter de recycler Wii Fit, Wii Sport ou Nintendo Land, mais nous pensons qu’une nouvelle licence sera commercialisée à ce moment-là. Et en matière de nouveaux concepts software, Nintendo reste un maître.

Au final, si le pari que fait Nintendo en jouant subtilement sur ces deux tableaux -joueurs occasionnels et gamers- fonctionne alors, c’est une évidence, les records de ventes de la Wii seront littéralement explosés !

Le prochain gros rendez-vous de Nintendo avec les joueurs prendra place dans quelques semaines, en juin, avec l’ E3 de Los Angeles. Super Mario Odyssey y sera présenté plus en détails mais pas que. D’autres licences très fortes y sont attendues, bien que rien ne soit officiel. Luigi’s Mansion, Eternal Darkness, Super Smash Bros. Diddy Kong Racing, pourraient y être annoncés, en plus de nouvelles licences, comme confirmé officiellement. Reste à savoir si le géant japonais exploitera ce salon pour commencer à évoquer ses titres « casual ». De notre côté, nous pensons que, stratégiquement, cela ne serait pas la meilleure idée. Attendons, donc, la période de l’E3 pour en savoir plus sur les plans de la firme de Kyoto à ce niveau. Pour l’heure, Nintendo dispose néanmoins de toutes les cartes en main pour faire de sa Switch une machine qui entrera dans la légende vidéoludique. Affaire à suivre, donc…

La Nintendo Switch en stock chez Amazon : Console Nintendo Switch avec paire de Joy-Con – gris

Test de la Nintendo Switch : la console de l’ère moderne ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *