Test

Sonic Colours Ultimate : le grand bleu en test Switch


Fiche jeu

Sonic Colours Ultimate est, à la base, un jeu Wii et DS sorti en 2010. Il nous revient aujourd’hui dans sa version la plus récente. Plus beau, plus riche et plus fluide, il renoue avec un certain classicisme dans les aventures du hérisson. Tout en apportant suffisamment de nouveautés pour attirer et garder le joueur dans ses filets. Mais un jeu qui fête ses 11 ans est-il toujours convaincant ? Nous nous sommes posé la question.

Sonic Colours Ultimate : le retour de Sonic

Petit point sur le scénario de cet opus. Le Dr Eggman semble avoir fait amende honorable en construisant un parc d’attractions interstellaire autour de la planète Mobius. Seulement voilà, les apparences étant souvent trompeuses, le sinistre personnage en veut en fait aux pouvoirs des Wisps, les extraterrestres qui vivent dans le coin. Heureusement, Sonic et Tails découvrent la machination du grand méchant et vont tout faire pour l’arrêter.

Premier point que l’on note dans le jeu : exit la pléthore de personnages secondaires, ici Sonic est le seul et unique héros jouable. Tails est présent également, mais il n’apparaît que lors des cinématiques liées au scénario. Il faut aussi son arrivée sur le terrain grâce à la nouvelle fonction de Tails Saves. Si Sonic tombe dans le vide, Tails le rattrape pour le ramener juste avant sa chute. Cela évite de recommencer tout depuis le checkpoint. À condition bien sûr d’avoir une pièce Tails sur soi. Celles-ci sont disséminées dans les niveaux et sont assez rares et dures à trouver.

Et la particularité de ce Sonic Colours Ultimate est le fait de pouvoir emprunter aux Wisps leurs pouvoirs, de façon temporaire. Cela permet à Sonic de se transformer en courant électrique, de changer l’apparence de certains cubes, de traverser les murs, etc. Les pouvoirs des Wisps se reconnaissent à leur couleur et il faut les ramasser sur le terrain pour ensuite user de leur pouvoir une seule fois. Généralement ils sont placés à des endroits stratégiques donc il n’y a pas à les chercher très loin. Cependant, certains pouvoirs sont bloqués au début du jeu et il faudra revenir sur ses pas à la fin pour viser le 100%.

J’ai failli attendre

Dans Sonic Colours Ultimate, six mondes vous attendent, composés eux-mêmes de six niveaux et d’un combat de boss. Les niveaux se parcourent relativement vite en ligne droite. L’intérêt étant bien sûr de récupérer tous les rings rouges cachés dans le décor pour débloquer des niveaux bonus. Ils ne sont pas obligatoires pour découvrir la fin du jeu et offrent même la possibilité d’être parcourus en duo.

L’intérêt principal des rings rouges et la nouveauté de cet opus est de débloquer le mode Rival Rush. Il permet de faire la course contre l’impitoyable Metal Sonic. Il s’agit là de parcours de vitesse qu’il va falloir maîtriser du bout des doigts pour passer la ligne d’arrivée en premier. La victoire vous octroie des pièces de monnaie in-game que vous pouvez utiliser pour personnaliser Sonic.

Là aussi il s’agit d’une nouveauté propre à cet opus Ultimate. Il est donc possible de changer la couleur des gants, des chaussures, de l’aura ou encore du turbo de Sonic pour les faire selon vos goûts. C’est une nouveauté sympathique bien que totalement dispensable, mais on ne va pas s’en plaindre. Ces pièces de monnaie se trouvent également dans les niveaux. Et il est même possible d’en obtenir quelques-unes supplémentaires lorsque vous obtenez un score honorable à la fin.

Sonic Colours Ultimate : la vitesse avant tout

Bon qui dit Sonic dit forcément vitesse. La majorité des niveaux misent là-dessus avec des mouvements de caméra impressionnants qui suivent Sonic lors de ses sprints effrénés. On alterne entre les courses vue TPS et celles, plus classiques, en vue de côté comme dans les premiers opus. Tout cela serait très sympathique sans les quelques phases de plate-forme qui viennent un peu gâcher l’expérience. Sonic est en effet un peu lourdaud quand il s’agit de sauter et de faire dans la précision. D’autant qu’il est doté d’un double saut qui se montre assez imprécis et donc rapidement frustrant.

On s’amuse beaucoup plus sur les phases de courses enchaînées aux moments où il faut bondir d’ennemis en ennemis avant de repartir sur les loopings. Le jeu voit son rythme s’effondrer sur les moments de plateforme, même si ceux-ci permettent de se poser un peu plus pour trouver les items bonus. Pour les autres, il faudra compter sur des réflexes affûtés ou sur la rejouabilité des niveaux.

Mais ne vous y trompez pas, la maniabilité a été légèrement améliorée par rapport à l’opus de base. Sonic Colours Ultimate est très jouable et on y prend même du plaisir, que l’on soit fan de longue date ou novice dans la licence. En effet ce titre se veut assez accessible, suffisamment pour toucher un large public. Plus large que celui de Sonic Mania qui s’orientait plus pour les purs et durs. Ainsi, avec ce Sonic Colours Ultimate vous allez passer un très bon moment, seul, à deux ou avec des plus jeunes. Une très bonne porte d’entrée dans l’univers de Sonic en attendant un futur titre original.

Points positifs

  • Une aventure plus classique
  • Les courses toujours aussi plaisantes
  • La personnalisation de Sonic

Points négatifs

  • Des temps de chargement longs (sur Switch)
  • Des phases de plateforme laborieuses
  • Une certaine rigidité dans les mouvements du hérisson

Note

Graphismes 68%
Bande-son 76%
Prise en main 67%
Plaisir de jeu 65%
Durée de vie 70%
Conclusion

Sonic Colours Ultimate est un remaster honnête qui réhausse un titre vieux de 11 ans en lui apportant quelques nouveautés bienvenue. Le jeu tient ses promesses en termes de vitesse et de sensations fortes, même si sur Switch il souffre de quelques ralentissements au niveau des temps de chargement. Le reste est plutôt fluide, sauf lorsqu’on arrive aux phases de plateforme, un peu plus laborieuses, sans être impossibles non plus.  On se plaît à visiter et revisiter les différents niveaux afin d’atteindre les meilleurs scores et le 100% partout. Ce qui devrait prendre une grosse dizaine d’heures aux plus acharnés des joueurs. Sonic Colours Ultimate est un titre honnête pour qui ne l’a pas connu à l’époque. Une bonne porte d’entrée pour les plus jeunes dans la franchise. Et surtout un excellent apéritif en attendant la sortie prochaine d’un jeu original.

Note finale 69% Plaisant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.