Blacksad écran titre Test

Test de Blacksad : Under the Skin sur PS4 – L’enquête était buggée


Fiche jeu

À ma gauche : Blacksad. Bande-dessinée espagnole de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido, comprenant cinq albums jusqu’à présent. Elle raconte l’histoire de John Blacksad, un détective anthropomorphe ayant l’apparence d’un chat noir. À ma droite : Pendulo Studios. Studio de développement espagnol, lui aussi, à l’origine de la trilogie Runaway, Yesterday, et Yesterday Origins. Au centre : Blacksad : Under the Skin, un point’n’click inspiré du premier et développé par le second. Et ci-dessous : notre verdict.

Moi vouloir être un chat

New-York, années 50. John Blacksad est un détective à l’allure de chat noir. Cigarette au museau, grand pardessus beige, il a du mal à boucler ses fins de mois et accepte toutes les petites enquêtes possibles pour survivre. Celle qui concerne le jeu Under The Skin s’intègre dans la chronologie des livres. Elle se situe entre Arctic Nation et Âme Rouge, les tomes 2 et 3 de la BD. Blacksad est approché par Sonia Dunn, la fille du gérant d’un club de boxe qui s’est pendu sur son lieu de travail. Le problème est que sa mort est suspicieuse et que le grand champion de la salle est introuvable. Est-ce lui le meurtrier ? Où est-il ? Pourquoi s’est-il enfui ? Bref : à qui profite le crime ?

Blacksad fume

Blacksad : Under the Skin se présente comme un jeu d’aventure de type point’n’click dans lequel on dirige le personnage sur l’écran. La caméra est fixe et on se déplace de plan en plan à la recherche d’éléments avec lesquels interagir et personnages avec qui parler. Il est possible d’orienter le regard de Blacksad afin de passer d’un élément à un autre quand ils sont proches. Et, à la manière d’un jeu Sherlock Holmes, quand vous avez réuni suffisamment d’indices vous pouvez faire des déductions qui feront progresser l’enquête.

Blacksad se bat

Vous pouvez bien entendu parler aux personnages pour récolter de nouveaux indices et débloquer des options de discussion au fur et à mesure que vous avancerez dans l’enquête. Les développeurs ont pris le parti de faire de Blacksad une coquille vide. Attention, je tiens à préciser que le personnage a le même caractère que dans le BD : cynique, pensif, etc. Mais en revanche pour certains aspects de son caractère, sa fiche personnage évoluera en fonction de vos actions. Est-ce que vous êtes honnête ou manipulez-vous vos interlocuteurs pour parvenir à vos fins ? Optez-vous pour le silence lors des dialogues ou êtes-vous du genre à dévoiler toutes vos cartes ? Tous vos choix auront une répercussion sur la fiche de votre personnage et sur certains dialogues et scènes du jeu.

Blacksad, la complainte du chat noir

En plus de la récolte d’indices et d’interrogatoire, il y a quelques phases de QTE, notamment lors de scènes de combat. Les protagonistes du jeu auront la fâcheuse tendance à vouloir vous casser la figure, avec plus ou moins de succès. Il suffit d’appuyer sur les bonnes touches à l’écran afin d’esquiver et d’attaquer au bon moment. D’ailleurs en parlant des personnages du jeu, vous en découvrirez une trentaine d’inédits. Et vous retrouverez six têtes connues par les amateurs de la BD. Cela permet d’installer un nouvel univers tout en ancrant l’histoire avec des visages familiers.

Jake Ostiombe

Mais, et c’est là que nous entrons dans le sujet qui fâche : le jeu est buggé comme jamais. Et ça fait mal au cœur car en tant que grand fan des jeux Pendulo et de la BD Blacksad, je voulais aimer ce jeu. Encore maintenant j’ai du mal à lui en vouloir mais il faut se rendre à l’évidence : il souffre de sérieux problèmes. On a eu droit à des messages d’erreur avec la PS4 qui coupe le jeu sans prévenir, des dialogues qui se lancent hors cinématique, le « sens du chat » qui permet de passer au crible ses interlocuteurs : complètement illisible au point de plus voir le pointeur sur l’écran… Des temps de chargement qui se concluent sur des écrans noirs sans que le jeu ne reprenne…

Sens du chat

Et c’est vraiment bête parce que le jeu propose une intrigue intéressante. Les personnages sont plutôt bien faits, le titre est intégralement doublé en français… Il y a des cartes à collectionner à trouver un peu partout dans le décor. Six fins différentes sont possibles. Mais les défauts plombent trop l’expérience globale du jeu pour vraiment en profiter. Nous avons oublié de mentionner les temps de chargement, interminables. Alors certes le jeu a fuité quelques jours avant sa sortie officielle. Mais nous avons testé la version finale et patchée et le résultat n’est pas concluant. Donc à moins que le jeu ne soit très vite de nouveau patché, il n’est pas évident de recommander ce Blacksad à quelqu’un d’autre qu’à un fan. Et c’est dommage car ce qui aurait pu être l’un des meilleurs jeux Pendulo Studios se retrouve un cran en-dessous de leurs précédents jeux.

Points positifs

  • L'ambiance des BD Blacksad est là
  • Le jeu est intégralement doublé en français
  • Six fins possibles

Points négatifs

  • Le sens du chat, complètement buggé
  • Des crashs intempestifs
  • Des temps de chargement interminables qui se terminent parfois par un écran noir
  • On ne peut pas courir

Note

Graphismes 69%
Bande son 76%
Prise en main 59%
Plaisir de jeu 61%
Durée de vie 70%
Conclusion

Quel dommage que ce Blacksad, annoncé et maintes fois repoussé jusqu’au 14 novembre 2019. Le jeu a toute les qualités pour plaire, sur le papier, mais une fois lancé on est triste de se retrouver devant un produit qui souffre d’autant de problèmes. Et c’est bête car on a envie d’avancer, d’en savoir plus, de démêler l’intrigue… Même trouver les cartes à collectionner s’avère sympathique au final, car elles sont habilement dissimulées dans le décor. Mais entre les crash du jeu, les temps de chargement longs et buggés et le fait de ne pas pouvoir -parfois- faire courir Blacksad pour aller plus vite : on se retrouve face à une déception. C’est dommageable car comme nous l’avons dit à maintes reprises : nous aimerions de toute nos forces aimer ce jeu.

Note finale 67% Décevant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *