Test

Test de The Walking Dead l’Ultime Saison Episode 1 : Sa Majesté des Mouches


Fiche jeu

Il est né le divin enfant ! Enfin, cette saison accouchée dans la douleur peut commencer, la fermeture du studio et le départ des développeurs vers Skybound étant faits, les joueurs peuvent se concentrer sur le jeu et la conclusion de l’épopée de Clémentine et AJ. Alors certes à l’heure où j’écris ces lignes l’épisode 3 est va sortir mais ne vous inquiétez pas : les tests vont s’enchaîner dans un cours laps de temps et vous pourrez bientôt tout lire. Mais commençons par le commencement.

Petite Clémentine deviendra grande

Présentons The Walking Dead dans les très très grandes lignes. Il s’agit à la base d’un comics racontant l’histoire de Rick Grimes et de survivants après une apocalypse zombie. La particularité de cette histoire est de ne pas se focaliser sur le pourquoi ou le comment arrêter ça, mais vraiment sur la survie. Ces comics ont été adaptés en série télé et en jeux vidéo. L’un de ses meilleurs représentants n’est autre que la première saison de The Walking Dead par TellTale Games dans lequel on incarnait Lee qui prenait sous son elle une enfant du nom de Clementine.

Les saisons passent et ne se ressemblent pas. Après moults péripéties aussi bien in-game qu’IRL (tout est raconté ici), Clementine a bien grandi, a elle-même pris sous son aile un jeune orphelin du nom d’Alvin Junion, surnommé affectueusement AJ. Et voilà nos deux héros à l’aube de leur ultime aventure pour une saison raccourcie à 4 épisodes au lieu de 5 pour les raisons citées plus haut.

L’aventure démarre avec Clementine au volant d’une voiture, roulant à toute allure vers on sait où, en quête de nourriture. AJ est assis derrière, le ventre gargouillant, et la jeune femme tente tant bien que mal de lui enseigner quelques principes vitaux de survie. Car il faut rappeler qu’AJ est né pendant l’ère des zombies et qu’il n’a pas connu le monde « normal ». Cet état de chose est à prendre en compte car ce sera un élément charnière du gameplay, via l’influence que vous aurez sur lui selon vos actions. Un peu à la manière de ce que fait DONTNOD avec Life is Strange 2.

Nouveau groupe, même bazar

Très vite nos deux héros vont faire la rencontre et intégrer un nouveau groupe. Et on le sait dans The Walking Dead, que ce soit en comics, en série ou en jeu, les groupes ne font jamais long feu. Il s’agit là de jeunes calfeutrés dans leur école qui survivent tant bien que mal. Vous pourrez donc faire leur connaissance et développer des relations avec chacun d’entre eux pour ainsi découvrir leurs noirs secrets. Pour le scénario nous nous arrêterons là afin de ne pas spoiler la suite et nous préférerons parler plutôt des mécaniques du jeu.

Cette ultime saison ne déroge pas à la règle des jeux TellTale et reste un jeu d’aventure ponctué de nombreuses QTE et de choix qui déterminent les embranchements scénaristiques. Le titre a subi quelques modifications et les affrontements avec les zombies sont plus mortel qu’auparavant. Vous aurez le choix entre viser la tête directement ou leur porter un coup aux jambes pour les amener à portée de votre lame. Et le choix peut s’avérer vital car un coup à la tête est plus long et permettra aux autres monstres de vous boulotter.

Pour le reste on reste dans du classique et la progression se fait en parlant à tous les personnages et en explorant les environs. Tout va se dérouler de façon scripter et les situations les plus épineuses verront leur dénouement changer en fonction de vos choix. Et il va d’ailleurs faire très attention car le jeune AJ, très influençable, prendra modèle sur vous pour mener ses propres choix et actions. C’est l’une des nouveautés intéressantes de ce titre : vos choix ont des impacts à plusieurs niveaux. AJ va retenir toutes vos réactions et vos façons de faire et les reproduira dans des situations futures. Le petit n’ayant pas reçu de véritable éducation et ne connaissant pas le monde civilisé n’a que Clémentine pour modèle. Il va donc falloir très attention à ce qu’on fait et foncer dans le tas n’est peut-être plus la solution à tous vos problèmes.

Plus proche du comics

Graphiquement le jeu a fait une belle avancée. Certes le moteur n’a pas évolué des masses mais le parti pris visuel est plus marqué. Le trait ressemble plus à celui du comics, les personnages sont plus détaillés (notamment les zombies) et les décors plus éloignés prennent une teinte noire et blanc qui rappellent fortement le matériau de base. Les couleurs apparaissent quand on s’approche bien entendu et on ne part pas sur du noir et blanc total, mais cette transition visuelle est des plus plaisantes.

L’autre grosse nouveauté de cet opus c’est la VF. Disons-le d’entrée celle-ci est plutôt de bonne facture et les voix des comédiens sont bien trouvées. Le jeu d’acteur est juste la plupart du temps et permet d’apprécier l’histoire et les choix sans perdre trop de temps à lire les sous-titres pour saisir certains enjeux. Les puristes bien entendu repasseront à la VO mais comme il en faut pour tout le goût et que la VF est de bonne facture, c’est un point important à mentionner.

Enfin, dernier petit détail mais qui peut avoir son importance : les trophées ne sont plus simplement liés à l’histoire. Il y a maintenant des petites actions à réaliser, des objets à ramasser, pour les faire apparaître. Certains sont même liés à des choix scénaristiques qui vous obligeront à relancer une partie depuis le début ou à jouer avec une copie de votre sauvegarde. Certes cela ressemble à une façon de gonfler artificiellement la durée de vie mais les complétistes y trouveront un petit challenge supplémentaire qui justifie de relancer une petite partie pour explorer tout le scénario.

Points positifs

  • La VF
  • L'influence sur AJ
  • La maturité de Clémentine
  • Une amélioration visuelle agréable

Points négatifs

  • Trop court
  • Des murs invisibles
  • Une légère impression de déjà-vu

Note

Graphismes 70%
Bande son 72%
Prise en main 68%
Plaisir de jeu 70%
Durée de vie 59%
Conclusion

Cet épisode 1 pose des bases solides pour la suite des aventures de Clémentine et AJ. L’héroïne est devenue mature et se retrouver à endosser le rôle que Lee avait avec elle jadis. Espérons juste qu’elle ne connaisse pas le même sort funeste. Si le début peut paraître un peu long les choses s’accélèrent avec la rencontre du nouveau groupe. Le fait de voir AJ nous prendre comme modèle fait qu’on mesure plus ses actions et réactions sous peine de les voir ressurgir plus tard dans le comportement du jeune garçon avec de fâcheuses conséquences. On a hâte de voir la suite !

Note finale 68% Zombivivifiant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *