Test

Test : Sonic Boom, le feu et la glace sur 3DS


Fiche jeu

  • Editeur:SEGA
  • Developpeur:Sanzaru Games
  • Supports:3DS
  • Genres:Action, Plateforme
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:Disponible

Sonic est de retour sur Nintendo 3DS, une plateforme qui se prête, généralement, à merveille au bon déroulement des aventures du hérisson. Cette-fois, la particularité du soft vient, comme son titre l’indique, de la possibilité de jongler avec les pouvoirs de feu et de glace. Visuellement plus proche d’un dessin-animé que d’un Sonic « traditionnel », ce dernier saura-t-il convaincre le plus grand nombre ? Réponse dans notre test de Sonic Boom le feu et la glace sur console Nintendo 3DS.

Sonic Boom : le chaud et le froid ?

Comme chaque année, Sonic fait son retour sur consoles avant les fêtes de fin d’année. Cette-fois, c’est la 3DS qui s’y colle avec le prometteur Sonic Boom : le feu et la glace. Alors soyez prévenus d’entrée, les aficionados les plus nostalgiques du hérisson bleu pourraient ne pas adhérer à la direction artistique, cet opus paraissant d’avantage inspiré du dessin-animé que des précédents jeux vidéo. De la sorte, SEGA et Sanzaru Games semblent vouloir viser un public plus large et plus jeune. Passons sur le scénario, que nous vous laisserons découvrir, pour entrer immédiatement dans le vif du sujet, « console en main ».

D’emblée, notre hérisson rend de bonnes sensations. Nous retrouvons les habituelles courses à hautes vitesses mais aussi et surtout, des phases plus axées plateformes, donc plus lentes. Cela casse un peu le rythme connu dans les jeux Sonic habituellement, ce qui pourrait en gêner certains mais en attirer d’autres. Ainsi, Sonic Boom semble gagner en profondeur, avec pas mal d’actions à exécuter à vitesse réduite. Les pouvoirs de feu et de glace permettent d’accéder à différentes zones secrètes mais, aussi, à évoluer dans le jeu. Un bloc de glace vous barre la route ? Déclenchez simplement votre capacité de feu (avec la gâchette) pour la faire fondre et passer au travers. Une barrière enflammée se dresse devant vous ? Transformez les flammes en bloc de glace pour poursuivre votre avancée. Ce gameplay sur lequel le soft s’appuie manque toutefois un peu de renouvellement. Avec 2 ou 3 pouvoirs en plus, à n’en pas douter, l’action y aurait gagné en diversité et en intérêt. Une petite lassitude se fait, ainsi, ressentir de temps à autres…

Heureusement, le fait de pouvoir incarner 5 héros différents (Tails, Knuckles, Sticks, Amy et Sonic) offre un peu de fraîcheur à l’aventure. Si Sonic dispose de sa capacité de Dash lui permettant de débouler à toute vitesse mais, aussi, de détruire des blocs, Amy, elle, profite d’un marteau très utile face à des blocs de pierre qu’elle sera la seule à pouvoir détruire. Selon le même principe, Stocks pourra atteindre des points éloignés à l’aide de son boomerang alors que Knuckles fera usage de sa force supérieure. Tails, enfin, aura toujours la possibilité de voler en vue d’atteindre des zones inaccessibles en temps normal. Clairement, cette alternance obligatoire entre les différents personnages fait un bien fou à l’aventure en matière de renouvellement. L’on peut même dire que c’est cet aspect-là du soft qui sauve Sonic Boom : la glace et le feu !

sonic-boom-3ds

Car si cet opus 3DS s’en sort plutôt bien techniquement (nous reviendrons sur ce point un peu plus bas), un sentiment de redondance persistant gâche un peu l’expérience. Clairement, les différents puzzles et embûches se répètent trop souvent si bien que l’on a parfois l’impression d’effectuer à plusieurs reprises les mêmes niveaux. Dommage car la prise en main est excellente et très intuitive, l’utilisation de l’écran tactile apportant un vrai plus en la matière (notamment pour changer de personnage). Rassurez-vous cependant, le plaisir de jeu reste de mise, à condition de ne pas jouer trop longuement. Nous vous conseillons plutôt d’y goûter de temps en temps, pas plus de 30 minutes, afin de ne pas connaître l’overdose. Car laisser tomber ce Sonic en cours de route serait dommage à plusieurs égards.

Tout d’abord, l’effet de 3D propre à la console (3DS) apporte un vrai plus en matière d’immersion. Suffisamment rare pour être signalé…D’autant qu’ici, vous pouvez très bien pousser le loquet 3D pendant que vous jouez, sans subir pour autant des mots de tête incessants ou des perturbations visuelles. Le rendu est vraiment efficace, agréable à l’oeil, y compris durant les phases intermédiaires, avec une vraie et belle impression de voir les personnages sortir littéralement de l’écran au cours de ces cut-scène. Evidemment, cela ne sert à rien, sinon à s’extasier en poussant un profond « wahhhhhou ! ».

sonic-boom-glaces-3ds sonic-boom-mini-game

Cette réussite en 3D est due également à la qualité des graphismes qui, sans atteindre des sommets, s’avèrent jolis et plutôt fins. Les passages sur le plan arrière apportent aussi un petit quelque chose en plus sans révolutionner le jeu de plateformes pour autant. Nous avons aussi particulièrement apprécié le rendu des combats contre les boss, qui se déroulent sur deux écrans. Fun ! Ainsi, vous pouvez débutez une ascension vers un ennemi en partant de l’écran inférieur pour évoluer progressivement vers celui du haut. Très sympa. Après, les combats en eux-mêmes face  ces boss ne sont pas toujours captivants ni très originaux mais l’on reste plus ou moins dans l’esprit Sonic, ce qui devrait suffire au plus grand nombre.

Reste aussi quelques problèmes de ralentissements, rares et courts mais à signaler.

Côté bande-son, les musiques sont plutôt réussies mais un tantinet répétitives, à la longue. Ce qui confirme au passage l’aspect occasionnel de ce soft, qui se joue de temps en temps, entre deux stations de métro, dans une salle d’attente d’un hôpital (du vécu!) ou lors de petits trajets en train. Néanmoins, avec pas mal de petits objets et bonus à débloquer, ce Sonic Boom s’approche lentement de la vingtaine d’heures de jeu, suffisant pour justifier un achat, donc.

Points positifs

  • Excellente utilisation de la 3D de la console
  • Prise en main intuitive
  • L'alternance entre les 5 personnages

Points négatifs

  • Niveaux et gameplay répétitifs
  • Les pouvoirs de glace et de feu, mal exploités
  • Direction artistique qui déplaira sans doute aux aficionados de Sonic...

Note

Graphismes 79%
Bande-Son 70%
Prise en main 91%
Plaisir de jeu 71%
Durée de vie 75%
Conclusion

A l’heure du bilan, si Sonic Boom : le feu et la glace ne sera clairement pas l’opus du retour au sommet, il demeure un bon petit jeu de plateformes, plus réussi que la moyenne sans être sensationnel pour autant. Techniquement sympa et disposant d’une 3D très réussie (largement au-dessus de la moyenne…), cet opus souffre principalement du côté de sa mécanique de jeu, quelque peu répétitive. L’alternance des pouvoirs de glace et de feu trouve, en effet, rapidement ses limites. Mais le fait de disposer de 5 personnages différents permet d’effacer en partie ce défaut. Prise en main intuitive, durée de vie plutôt correcte si l’on s’attelle à terminer le soft à 100%, notre hérisson ne manque pas de qualité mais juste d’originalité.
Aussi, les fans invétérés pourraient ne pas accrocher à la direction artistique, probablement d’avantage tournée vers un public plus jeune. En clair, Sonic Boom le feu et la glace se présente comme un bon petit jeu de plateformes à déguster de temps en temps, pour tuer le temps, ce qui n’est pas si mal que cela…

Note finale 77% Un bon petit jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *