Microsoft Xbox One Scorpio Microsoft Xbox One

Nouvelle Xbox : renouveau impératif, pour Microsoft, face à la PS5


Si aucune présentation officielle n’a encore eu lieu, nous le savons, la Playstation 5 est sur les rails. La prochaine console de Sony devrait, d’ailleurs, être dévoilée au moment du prochain E3 de Los Angeles. Et comme chacun s’en doute, le grand rival du fabricant japonais prépare probablement, aussi, sa « relève ». Une nouvelle Xbox, donc, qui devra impérativement incarner le renouveau, pour la firme américaine.

Effacer l’échec de la Xbox One, pour repartir vers les sommets

Microsoft est en position de faiblesse, sur le marché vidéoludique, depuis le lancement de la Xbox One. En cause, dans un premier temps, la mauvaise campagne de communication qui avait précédé le lancement du hardware. Puis, le manque d’exclusivités face à Sony s’est fait sentir, assez rapidement. Pourtant, la console américaine ne manque pas de bonnes licences ni de qualités, intrinsèquement. Oui mais difficile de lutter face à la puissance et à l’expérience de Sony, dont le nom Playstation fait désormais partie du langage courant, surtout en Europe et au Japon. Un peu comme la console Gameboy, en son temps…Désormais, les gens ne jouent plus aux « jeux vidéo » mais à la « Playstation ».

Alors, pour rectifier le tir, la Xbox One X avait fait son apparition, peu après la PS4 Pro. Mais là encore, malgré un beau lancement, la réussite n’était pas au rendez-vous, sur le long terme. En même temps, Microsoft -comme Sony- s’étaient attiré les foudres de pas mal de joueurs en sortant (trop vite) une version plus puissante de leurs consoles respectives, à plein tarif. Sachant que seul une amélioration graphique était au programme des réjouissances…

Reste à déterminer comment les joueurs réagiront en cas d’arrivées des PS5 et Xbox One « new-gen » d’ici la fin de l’année 2019. Le terme « vaches à lait » pourrait ainsi se démocratiser, d’ici-là, lors de l’évocation du sujet…Toujours est-il que, pour Microsoft, la sortie d’une nouvelle machine symboliserait bien plus qu’une simple évolution de technologie. Car avec ce hardware, le géant américain aura surtout la volonté de reconquérir le coeur de certains joueurs, partis vers la concurrence.

Quelles « mesures » pour revenir dans la course ?

Evidemment, pour atteindre cet objectif, Microsoft ne pourra pas se contenter de sortir une pépite technologique délivrant des visuels et animations encore plus aboutis…Non, cette-fois, il faudra aussi peaufiner les licences exclusives, qu’il s’agisse de jeux « maison » ou de titre d’éditeurs tiers. Mais un « petit plus » serait vraiment salvateur, également, sur le modèle de ce qu’a réalisé Nintendo avec sa Switch, bien que cette dernière soit en légère perte de vitesse.

Un simple copié-collé du concept issu de Kyoto ne serait, bien entendu, pas suffisant. Aussi, MS devra faire preuve d’imagination, en proposant un service particulier, une fonction inédite, quelque chose susceptible d’offrir à sa nouvelle Xbox une personnalité « propre ». Bien sûr, ici, le concurrent n’est pas Nintendo mais bien Sony, les deux firmes bataillant toujours dans la même cour, à l’inverse de Big N, souvent un peu en marge.

A défaut de concept novateur, comme nous le disions plus haut, un line-up de sortie très puissant et composé de nombreuses exclusivités pourrait compenser. Mais le succès de cette nouvelle Xbox dépendra, aussi, de ce que proposera le concurrent. Avec le succès enregistré par la PS4 (et, avant-elle, les PS1, PS2 et PS3), Sony pourrait être tenté de se reposer sur ses lauriers. Si tel était le cas, alors, Microsoft disposerait d’une occasion en or pour venir contester au « champion » son titre. Evidemment, en théorie, les joueurs pourraient ressortir gagnants de cette lutte.

Xbox One « 2 » : rendez-vous d’ici Noël 2019 ?

Côté rumeurs, comme Sony, Microsoft pourrait révéler sa nouvelle console aux alentours du prochain E3 de Los Angeles. Et compte-tenu de la nécessité de remplacer vite sa machine actuelle, le fabricant américain pourrait sortir très rapidement sa nouvelle machine, l’idée étant de couper l’herbe sous le pied de son concurrent. Ainsi, une sortie d’ici Noël 2019 semble plus que crédible…Attendons, néanmoins, que les intéressés communiquent plus précisément sur le sujet, ce qui ne saurait tarder.