Gran Turismo : Le départ de la course Nations Cup Jeux Vidéo

Gran Turismo : Baptiste Beauvois s’impose en Top16 Nations Cup


Baptiste Beauvois remporte le deuxième Top16 Superstars Gran Turismo de 2020 en Nations Cup. Mikail Hizal récidive en Manufacturer Series, avec une victoire.

La saison FIA Gran Turismo 2020 se poursuit, toujours sans World Tour (épreuve réelle) de prévu. En conséquence, ce 16 mai, les 16 meilleurs simracers du classement actuel se sont retrouvés dans une épreuve Top16 Superstars. Une en nations Cup puis une en Manufacturer Series, à l’image des épreuves disputées les 2 et 3 mai derniers

Gran Turismo : Rick Kevelham (Toyota Supra GT3) devant Jose Serrano (Renault RS.01 GT3)

La bagarre Kevelham (Toyota) Serrano (Renault) faisait rage au départ de la course de Manufacturer Series

Baptiste Beauvois dominateur au Japon

Pour la Nations Cup (championnat dans lequel les pilotes représentent leur pays en solo), la course se déroulait sur le circuit de Suzuka en voitures de Groupe 3 (GT3). La plupart des pilotes ont choisi la Nissan GT-R, très à l’aise sur ce tracé. La différence se faisait donc principalement au pilotage. Ce qui a permis à Baptiste Beauvois de signer la pole position.

Placé en tête, le simracer (pilote virtuel) Veloce Esports dominait par la suite complètement la course. Jamais inquiété, il déroulait sa stratégie pour s’imposer avec près de 10 secondes d’avance. Un gouffre, à ce niveau de compétition, tous les pilotes ou presque utilisant la même voiture.

Interviewé à la suite de la course, le tricolore déclarait même ne pas s’attendre « à gagner la course. J’ai été bloqué en qualifications, donc j’ai eu de la chance d’avoir la pole position. En course, beaucoup de pilotes ont pris des pénalités. J’ai donc essayé de pousser et c’est seulement après le deuxième arrêt que j’ai commencé à penser à la victoire. »

Derrière lui, l’Espagnol Coque Lopez brillait avec une véritable remontada. Parti 6e, le simracer Williams Esports bénéficiait d’une bonne stratégie. Auteur de dépassements opportunistes, il s’emparait de la deuxième place au terme d’un combat face à Thomas Scibilia et Nikita Moysov. Si ce premier prenait la dernière place sur le podium, Moysov partait en revanche en tête-à-queue.

Avec ce résultat, Baptiste Beauvois occupe tout simplement la tête de la catégorie Nations Cup en Europe. Il devance Rick Kevelham, 2e et Coque Lopez, qui clôt le top3.

Gran Turismo Manufacturer Series, Mikail Hizal récidive

Du côté de la Manufacturer Series (compétition dans laquelle chaque pilote défend les couleurs d’un constructeur), c’est le tracé fictif italien de Sardaigne (dans sa configuration « Route B ») qui accueillait les simracers. Pour cette course, l’Espagnol Jose Serrano (Renault RS.01 GT3) s’emparait de la pole position. Baptiste Beauvois (Mercedes-Benz), premier français s’élançait, pour sa part du 4e rang. Suivaient Florent Pagandet, 10e avec la Citroën et David Villa (Nissan), au 12e rang.

Les premiers tours donnaient une bataille en tête entre Jose Serrano et Rick Kevelham. C’est pourtant le fond de peloton qu’il fallait surveiller. Partis en pneus durs, Mikail Hizal et Baptiste Beauvois s’arrêtaient en effet dès le premier tour. Chaussant des mediums, ils repartaient et roulaient sur leur rythme.

Gran Turismo : Mikail Hizal (Subaru) devant Baptiste Beauvois (Mercedes-Benz)

Hizal (Subaru au premier plan) et Beauvois (Mercedes-Benz) se suivaient, avant que l’Allemand ne fasse le break

Une stratégie décalée qui payait en toute fin de course. Hizal s’emparait en effet de la tête au dernier tour, pour s’imposer largement. Derrière lui, Kevelham résistait devant Beauvois, pour les dernières places sur le podium.

« Le rythme était super, même si j’ai fait quelques erreurs et ai été pris dans le trafic, expliquait Mikail Hizal après course. Mais je suis très content de cette course. Je remercie également Baptiste Beauvois et Adam Tapai (son équipier chez Team Redline, Ndlr) avec qui je me suis entraîné. »

Du côté des autres tricolores, Florent Pagandet arrachait le top10, devant David Villa, 11e. Avec ce résultat, Mikail Hizal mène donc la danse du côté du classement Manufacturer Series. Baptiste Beauvois et Rick Kevelham le suivent. Les prochains Top16 Superstars se dérouleront le 30 mai.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *