joyclub Web

JOYclub mène l’enquête sur les tabous intimes des femmes


JOYclub, nous en avions déjà parlé sur LMJHT, voilà quelques jours. Mais pour celles et ceux qui seraient passés à côté du sujet, rappelons qu’il s’agit d’un réseau social pour adultes, dans l’esprit site/appli de rencontres mais en plus moderne, plus frais, focalisé sur les échanges entre membres. Et bien ce dernier nous propose les résultats d’une enquête, sur les pratiques intimes des femmes, véritablement tabou aujourd’hui encore.

JOYclub confirme la disparité hommes/femmes

C’est en interrogeant un échantillon de 2 000 membres, sur les 3,9 millions présents sur JOYclub, au sujet de leurs habitudes et pratiques intimes (liées au plaisir) en solo que le réseau social pour adultes qui monte a révélé ces chiffres, assez surprenants. A savoir, que 71% des femmes se sont déjà masturbées à côté de leur conjoint endormi ! Certains vont, désormais, avoir du mal à trouver le sommeil…Où fait d’avantage d’efforts pour séduire leurs compagnes !

Par ailleurs, cette enquête démontre que, si les hommes ont majoritairement besoin de visuel pour se faire plaisir tout seul, les femmes, elles, ont d’avantage recours aux sextoys. Nous apprenons aussi, et cela est nettement moins surprenant, que les hommes sont plus nombreux à faire usage de cette pratique, avec 34,8% d’individus se faisant plaisir quotidiennement. Contre 14,3% seulement, pour les femmes. Le tabou est donc confirmé.

Place à l’extrait du communiqué, focalisé sur les jouets pour adultes, sollicités par ces dames en majorité :

L’enquête montre clairement que les hommes ne peuvent se passer de stimuli visuels lorsqu’il s’agit de se masturber. En effet, seuls 4,6% disent pouvoir se masturber entièrement sans consommer de pornographie. Parmi les femmes interrogées, en revanche, le chiffre atteint 27,1%. En ce qui concerne l’utilisation de jouets sexuels, l’étude dresse un tableau opposé, seules 11% des femmes se satisfont complètement sans jouets sexuels, tandis que pour les hommes, c’est plus de la moitié des répondants (54,6%). En ce qui concerne les jouets sexuels utilisés, les femmes ont principalement recours aux stimulateurs clitoridiens modernes (44,2%) tels que le Satisfyer ou le Womanizer. En deuxième position, on retrouve les vibrateurs classiques (33,9%), suivis du godemichés (11%). Pour les hommes les plugs anaux et les pockets pussies sont les aides à la masturbation les plus populaires.

Interrogés sur des fantasmes spécifiques, les hommes pensent surtout à la sodomie lors de la masturbation (11,1%), suivi d’un trio entre une femme, une femme et un homme (8,9%) et du sexe « normal » (8,5%). Les femmes, quant à elles, ont en tête des jeux BDSM (14,5%), les trios homme-homme-femme (12,3%) et le sexe « hard » (8,9%).