mega man x super nes mini Switch

Nintendo et Capcom main dans la main sur la Switch


Alors que les soutiens des éditeurs tiers envers la Nintendo Switch demeurent, pour l’heure, discrets voire, décevants, l’un d’entre-eux semble sortir du lot. Nous parlons de Capcom, qui travaille avec la firme de Kyoto de manière rapprochée depuis plusieurs mois. Le but, porter sur la console hybride ses prochains titres AAA. Des propos rassurants après une période de craintes due à l’absence d’annonce de développements majeurs sur Nintendo Switch…

Nintendo Switch : Capcom en sauveur ?

Jusqu’ici, il faut bien l’avouer, peu de jeux AAA ont été annoncés sur Nintendo Switch par les éditeurs tiers tels Konami, Electronic Arts, Activision ou encore, Bandai Namco. Heureusement, Capcom pourrait redonner espoir aux joueurs. Après avoir dévoilé un Ultra Street Fighter 2 : The Final Challenger séduisant mais faisant office de simple remake, l’éditeur semble déterminé à proposer d’autres choses aux futurs acquéreurs de la console de nouvelle génération.

En effet, à l’occasion du Game Creators Conference 2017, Capcom a révélé être à pied d’oeuvre en vue de porter son moteur next-gen sur la machine hybride. Il s’agit du RE Engine, conçu pour Resident Evil 7 (test à découvrir ici). En s’appuyant sur ce dernier, il souhaite, ainsi, développer des jeux AAA sur Switch. Faut-il, en conséquence, s’attendre à l’arrivée de RE7 sur la console japonaise ? Pas forcément. En revanche, ce moteur sera exploité sur les futures grosses productions, qui devraient débarquer sur Switch au même titre que sur les PS4 et Xbox One.

A ces fins, Capcom et Nintendo ont collaboré très étroitement en s’échangeant des informations de manière régulière. C’est d’ailleurs dans ce cadre-là que l’éditeur en charge de licences comme Street Fighter aurait incité la firme de Kyoto à améliorer sa console, notamment en matière de mémoire. Nintendo aurait, pour répondre à la demande de Capcom, développé un GPU en mesure de reproduire la puissance graphique de la Switch sur PC. Ce qui permettrait, aussi, de réaliser rapidement des conversions de jeux PC sur la console hybride.

Une excellente nouvelle qui pourrait offrir à Nintendo une puissance de feu intéressante afin de présenter des jeux tiers à fort potentiel, par exemple lors du prochain E3 de Los Angeles. Car, plus que jamais, le plombier italien aurait besoin d’un soutien massif de ces éditeurs avec des softs plus « matures », dans l’optique d’attirer une large audience sur sa console…

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *