Test

Test de LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force


Fiche jeu

  • Editeur:Warner Bros. Interactive
  • Developpeur:TT Games
  • Supports:3DS, PC, PS4, Wii U, Xbox One
  • Genres:Action
  • Nombre de joueurs:2 simultanément
  • Date de sortie:Disponible

LEGO Star Wars: Le Réveil de la Force. Une licence qui n’endort pas ses fidèles.

On a souvent tendance à oublier que le jeu-vidéo peut aussi être destiné aux plus jeunes. De fait, on n’observe leur qualité que selon notre regard d’adulte expert. On occulte complètement le plaisir que peut ressentir un enfant à donner vie à ses plus folles histoires, et la joie ressentie lorsqu’il incarne ses personnages préférés. La série Lego s’adresse depuis toujours à toutes les générations et doit donc composer avec des mécanismes de jeu ouverts à tous. Difficile donc de proposer une totale refonte de la licence sans perturber les jeunes Padawans. Pire, comment retranscrire l’ambiance sombre du long-métrage en insufflant une dose d’humour suffisante pour ne pas décevoir les aficionados Lego tout en ne froissant pas trop les Jedis confirmés? En somme, voilà un jeu qui va devoir habilement composer avec la susceptibilité de nombreux fans…

lego star warsQue les puristes se rassurent, le jeu est fidèle au matériau de base. Même s’il s’ouvre sur un chapitre issu du Retour du  Jedi, afin de replacer la trame de l’épisode VII dans son contexte. Autre point important, l’ambiance sonore est délectable. Bande originale, voix des personnages, tout est respecté. Les doubleurs officiels prennent les commandes des dialogues pour une identification toujours plus marquée. Quel plaisir d’entendre Richard Darbois jouer la nonchalance de Han Solo. Rubrique nécro: Francis Lax, l’ancienne voix française de Harrison Ford est décédé en 2013.

Toutes les missions reprennent, bien évidemment, les scènes essentielles du film et se permettent même l’ajout de séquences additionnelles pour donner davantage de liant à l’histoire. Aïe, cela peut coincer chez les puristes bien trop attachés à l’univers (étendu ou non) de la franchise. Pour autant, ces ajouts ont été étudiés avec Lucasfilm et ont alors toute légitimité. Vous obtiendrez par exemple une explication sur l’origine du bras rouge de C-3PO ou davantage d’informations sur les Rathars (le monstre à tentacules dans les soutes du Faucon Millenium).

lego star wars xbox oneComme toujours chez Lego, une scène courte dans le film peut être étirée à l’envie dans le jeu, ce qui peut être vite rébarbatif, mais nous avons l’habitude. Le film dure deux heures, il faut bien faire tenir le joueur sur quinze heures…
Première nouveauté : le multi-build qui permet de construire jusqu’à trois éléments différents à partir des mêmes briques détachées. Malheureusement, cet ajout fort sympathique ne sert pas à grand-chose et ne révolutionne en rien l’expérience. Autre souci, la logique parfois toute relative sur la suite des opérations à mener pour avancer. Les différentes interactions ne sautent pas toujours aux yeux comme à l’accoutumée. Rien de plus agaçant de devoir tourner en rond et de remuer un tableau de fond en comble pour trouver l’élément déclencheur…

Par contre, les phases TPS renouvellent réellement le plaisir de jeu et apportent dynamisme à l’ensemble. La mise en scène est beaucoup plus vive, la caméra au plus près de notre personnage. Des séquences de shoots bienvenues, donc, même si elles ne s’adressent pas aux pros de la gâchette. Mais Lego se doit de rester familial, accessible et simple. En outre, la licence se veut toujours plus fun avec des passages en rail-shooter ou d’autres plus impressionnants aux commandes d’un X-Wing dans des étendues beaucoup plus ouvertes. Avec une agréable prise en main, ces passages sont de purs concentrés de fun. On apprécie aussi les différents hubs qui permettent de disputer des courses ou de réaliser de nombreuses quêtes annexes. Ceci gonfle encore la durée de vie du soft. Et croyez-nous, quand vous avez un petit garçon fan de Star Wars, il n’aura de cesse de vouloir débloquer tous les personnages et véhicules disponibles…

lego star wars le réveil de la forceL’humour ou l’ironie restent dans les standards de la série.  Kylo Ren qui casse sa chambre d’ado, hors champs, les animations et mimiques très cartoonesques des Troopers, la scène de liesse qui brise l’intensité d’une effroyable destruction de planètes par Le Premier Ordre, tout est prétexte à la blague potache. Soyons francs, certaines tombent à plat. Après de nombreuses années  à pratiquer les jeux Lego, on a malheureusement tendance à devancer la plaisanterie à venir. Une fois encore, les plus jeunes ne seront pas concernés et garderont toute la fraîcheur de la découverte.

Visuellement, Lego Star Wars, Le Réveil de la Force est joli. Les environnements sont très travaillés avec des détails à foison (peut-être un semblant de réponse à notre errance sur certaines parties). Sans être une claque graphique, le jeu est charmeur. La modélisation des personnages et les animations faciales ne souffrent d’aucun défaut. Le joueur est immédiatement séduit. D’autant plus quand on partage les parties à deux. Attention toutefois, le split screen dynamique donne toujours autant la nausée… Il n’empêche que se lancer dans un combat spatial en coop’, chacun dans son vaisseau, cela reste diablement grisant.

Noesis.

 

Points positifs

  • La bande son
  • Nouvelles séquences de gameplay
  • Durée de vie
  • Le mode coop'

Points négatifs

  • Ironie en baisse de régime
  • Interactions parfois peu évidentes

Note

Graphismes 70%
Bande-son 90%
Prise en main 80%
Plaisir de jeu 95%
Durée de vie 90%
Conclusion

En somme, Lego Star Wars, Le Réveil de la Force est une belle réussite qui saura convaincre tous types de joueurs. Il ne dénature pas (trop) le métrage et semble être une porte d’entrée idéale aux nouveaux venus dans la licence de Traveler’s Tales. Drôle, pêchu, s’essayant à de nouvelles mécaniques de game-play, ce Réveil de la Force n’endort pas le joueur à grands coups de bluff mais reste sincère dans son approche de ce que doit être un jeu vidéo : du fun à tous les étages.

Note finale 85% Fun et attachant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *