Test-du-DLC-Coupe-du-Monde-FIFA-18-occasion-manquee. Test

Test du DLC Coupe du Monde FIFA 18, occasion manquée ?


Fiche jeu

Depuis 1998, EA proposait des jeux vidéo officiels pour la Coupe du Monde (et même pour l’Euro entre 2000 et 2008). Mais, cette année, coup de théâtre ! EA Sports ne propose qu’une simple mise à jour gratuite pour son jeu FIFA 18 en l’honneur de la Coupe du Monde de la FIFA en Russie. Étonnant ! Alors, le DLC est-il aussi bon qu’un jeu complet ? La réponse dans notre test du DLC Coupe du Monde de FIFA 18.

FIFA 18, un DLC gratuit mais tronqué !

Pourquoi faire un jeu Coupe du Monde quand on sort un FIFA par an ? Certains joueurs se posent la question. La réponse vient du fait que la Coupe du Monde de la FIFA est sûrement l’événement sportif le plus populaire au monde ! Depuis 1998, EA Sports nous proposait un jeu vidéo officiel et complet. Ainsi, on pouvait y disputer la Coupe du Monde telle quelle est, mais aussi la personnaliser ou mener une équipe à la victoire depuis les éliminatoires, et ce dans chaque confédération ! Un vrai plaisir, apprécié par des centaines de milliers de joueurs à travers le monde. C’était LE jeu de la Coupe du Monde. Un produit dérivé qui a permis à certains de découvrir l’existence de la licence FIFA ou qui faisait jouer certains à FIFA.

Mais, cette année, EA Sports ne propose pas de jeu officiel. Juste un DLC pour FIFA 18 et une version « spéciale » de FIFA 18 (avec le DLC inclus). Et, le contenu est une déception. Bien sûr, on retrouve les 32 équipes qualifiées et sous licence. Cependant, bye bye les éliminatoires, exit les 190 (voire plus) pays dans un seul jeu. Au revoir la bande son spéciale Coupe du Monde. Bref, on comprend mieux pourquoi le géant américain du jeu vidéo est resté muet si longtemps sur le sujet ! Et, les commentateurs sportifs (en Espagne ou Pierre Menès en France) s’étaient donc trompés : pas de « vrai jeu » sur la Coupe du Monde. Pourquoi ? On ne le sait pas. Pourtant, le partenariat entre la FIFA et EA de 2013 annonçaient bel et bien des jeux pour 2014 et 2018. Terriblement décevant.

Au moi,s, Buffon est en Russie de manière virtuelle !

Donc, la Coupe du Monde n’est plus qu’un mode dans FIFA 18. Il faut donc chercher l’onglet lui correspondant pour découvrir les différentes options proposées :

  • Disputer la Coupe du Monde 2018 telle quelle est et avec son ou ses équipes préférées
  • Disputer une Coupe du Monde 2018 personnalisées
  • Jouer à des matchs amicaux avec les équipes du DLC
  • Vibrer en mode FUT Coupe du Monde

Rien de bien original donc, et pas d’épisode spécial pour Alex Hunter qui aurait pu aller à cette FIFA World Cup Russia 2018… Une déception de plus.

Un DLC sorti dans la précipitation ?

Annoncé fin avril et lancé le 6 juin dernier, ce DLC aurait pu bénéficier de listes de joueurs plus actuelles, à l’inverse des anciens jeux Coupe du Monde qui sortait fin avril/début mai. Mais non. Ainsi, on se retrouve avec Adrien Rabiot en Equipe de France. Aleksandr Kokorin, blessé en mars dernier, est titulaire dans la sélection russe. Etc, etc… Espérons qu’une mise à jour est prévue pour après la Coupe du Monde, comme pour l’opus 2014 du jeu au Brésil. Bref, le délai supplémentaire n’a pas été utilisé afin de peaufiner le contenu de cette mise à jour. Alors, on peut se mettre à supputer qu’un vrai jeu devait sortir à la base et que pour X ou Y raisons, le projet a terminé en DLC gratuit pour FIFA 18. D’ailleurs, il n’y a pas de trophées/succès supplémentaires pour ce DLC, à l’inverse de celui de PES 2016 pour l’Euro 2016. Une fois de plus, on ne peut être qu’étonnés par l’attitude d’Electronic Arts, et l’aspect un peu bâclé de ce DLC.

Rabiot finalement présent en Russie !

Pour le reste, on retrouve le cahier des charges habituel. Ainsi, on a le droit à l’habillage officiel de la Coupe du Monde. Que ce soit dans les menus ou durant les matchs. Très appréciable. Les maillots officiels des équipes qualifiées et non qualifiées sont au rendez-vous. De même pour les noms des joueurs. De ce côté là, on ne peut qu’être satisfaits. Des mini-hymnes sont mêmes présents ! Les sélectionneurs principaux sont bien modélisés. Et, certains joueurs ont eu le droit à une modélisation plus poussée que dans le jeu de base. Ainsi, Igor Akinfeïev (gardien de l’équipe russe) est bien plus réaliste dans le DLC que dans le jeu de base FIFA 18, la différence est frappante ! Un bon point. Bien sûr, les 736 joueurs de la Coupe du Monde n’ont pas le droit à ce traitement. Néanmoins, les principaux joueurs gagnent en crédibilité.

Vous devez vous en douter, mais en tant que DLC, la Coupe du Monde 2018 offre exactement le même gameplay que sur FIFA 18. Et, les commentaires de Hervé Matoux et Pierre Menès sont presque les mêmes. Certaines phrases ont été ajoutées. Néanmoins, les gros fails sont de la partie. On arrive à entendre des phrases parlants du « championnat en cours », alors qu’on joue les demi-finales. Ou même, on a le droit à tout un récital sur le bienfait des matchs amicaux alors qu’on vient de débuter son quart de finale contre la France !

FUT Coupe du Monde, le Panini de FIFA 18.

Le mode FUT (FIFA Ultimate Team) est au rendez-vous dans un relooking spécial Coupe du Monde. Ici, il sera question de monter son équipe internationale (en la basant sur l’un des 32 qualifiés) et d’obtenir différents joueurs issus des sélections. Mais aussi, 14 légendes de la Coupe du Monde ! Ainsi, on peut jouer avec Pelé, Maradona ou Miroslav Klose. Très appréciable. Dommage que le nom de notre équipe soit calqué sur celui de notre équipe FUT dans FIFA 18.

Bref, les amoureux de FUT vont pouvoir passer leur été sur cette version Coupe du Monde ! Rien de nouveau sous le soleil, mais le côté Panini Coupe du Monde est toujours aussi appréciable.

Petite note pour prévenir les joueurs qu’une édition physique (toujours CR7 en couverture mais avec le maillot du Portugal cette fois-ci) est disponible. Souvent proposée à 30€ (comme FIFA 18 de base), le jeu contient simplement le DLC en plus. Alors, si vous possédez déjà le jeu, inutile d’acheter l’édition Coupe du Monde, qui n’apporte strictement rien de plus, si ce n’est le DLC. Alors, à moins de ne pas être connecté à internet sur sa console, cette édition est inutile si vous avez déjà FIFA 18. A l’inverse, on vous conseille vivement cette version. En effet, certains magasins proposent encore le jeu de base à plus de 50€ et la version « CDM » à 29,99€. Paradoxal.

Points positifs

  • Les 32 équipes sous licences officielles
  • + quelques équipes éliminées
  • Gratuit

Points négatifs

  • Ce n'est pas un vrai jeu Coupe du Monde
  • Pas de phases éliminatoires
  • Pas de nouvelles musiques
  • Listes de joueurs pas à jour
  • Les défauts de FIFA 18 (commentaires compris)

Note

Graphismes 80%
Bande-Son 75%
Prise en main 85%
Plaisir de jeu 55%
Durée de vie 50%
Contenu 35%
Conclusion

En conclusion, ce DLC Coupe du Monde de la Russie 2018 pour FIFA 18 est une déception. Déjà, avoir un simple DLC est une déception. Mais, en plus, son contenu est light par rapport aux vrais jeux Coupe du Monde. A croire qu’il a été conçu dans la précipitation. De nombreux journalistes et joueurs diront qu’on ne peut pas critiquer quelque chose de gratuit… Mais, quand c’est quelque chose d’attendu et qui, en plus, est sous licence, on a totalement le droit d’être déçu et de se poser des questions ! Gratuit ou pas, ce DLC est une déception pour les amoureux de la Coupe du Monde et des jeux dédiés à cet événement planétaire! De plus, sa sortie tardive n’apporte pas de « mieux » dans la liste des joueurs sélectionnés. Bref, on a un peu la mauvaise sensation d’être pris pour de simples con-sommateurs et qu’EA n’a pas du tout souhaité écouter ses fans. Néanmoins, le plaisir de jeu est au rendez-vous. On regrettera juste l’impression de jouer à un simple mode de FIFA 18 qu’à une véritable extension Coupe du Monde 2018. Vous voilà donc prévenus !

Note finale 63% Décevant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *