Switch

Nous venons de tester Dragon Ball FighterZ Switch : nos sentiments


Outre ses propres jeux, Nintendo nous présentait, il y a quelques jours en région parisienne, plusieurs titres d’éditeurs tiers. Parmi eux, Dragon Ball FighterZ, annoncé lors du dernier E3 de Los Angeles. Mais compte-tenu de ses qualités graphiques exceptionnelles sur PS4 et Xbox One, nous étions logiquement intrigués par ce portage, sur une machine nettement moins puissante. Le résultat ? Nous vous le révélons, dans cette preview du jeu de baston, sur console Switch.

DB FighterZ Switch tient-il la route techniquement ?

Finalement, les joueurs Switch n’auront pas attendu si longtemps avant de profiter enfin de l’une des sensations vidéoludique de cette année, Dragon Ball FighterZ. Car le jeu de Bandai Namco sera disponible sur la console hybride dès le mois de septembre prochain. Une excellente nouvelle pour les adorateurs de Goku et Vegeta, qui pourront bientôt tâter du Final Flash lors de leurs déplacements !

C’est avec une légère inquiétude que nous avons pris les commandes de Dragon Ball FighterZ, sur Nintendo Switch, lors de l’événement Nintendo post-E3 de Paris. En premier lieu, sachez que ce test a été réalisé avec une manette Switch « Pro ». L’achat ce ce pad semble d’ailleurs indispensable, les joy-con n’étant pas particulièrement adaptés aux jeux de baston 2D.

En pratique, via ce mode de contrôle et pour avoir largement joué à la version PS4, nous avons immédiatement trouvé nos marques, au point de battre l’un de nos confrères ainsi que le responsable de la démo en question ! Temps d’adaptation nul, donc, ce qui constitue déjà une excellente nouvelle.

Abordons maintenant l’aspect délicat, le technique (graphismes et animations) pure. Dans le domaine, excellente surprise, Dragon Ball FighterZ dispose de visuels quasiment identiques à ceux offerts par les versions PS4/Xbox One. Les décors sont exactement les mêmes tandis que les attaques spéciales ont été reproduites quasiment à la perfection. En effet, seuls quelques petits effets (comme certaines petites gerbes, lors d’une attaque spéciale) ont été supprimés, mais cela reste très difficile à détecter de prime abord. D’ailleurs, si vous n’avez jamais joué aux autres versions, cela passera comme une lettre à la poste. Et si vous connaissez FighterZ sur les autres supports, dans l’action, vous n’y prêterez pas attention non plus. Le résultat est donc bluffant, sachant les différences techniques existant entre la console Nintendo et les autres. Comme quoi, lorsque les développeurs se donnent de la peine, la console hybride est capable du meilleur…Autre petite différence, il nous a semblé que, lors des attaques finales (expulsion d’un adversaires dans le décor) un effet d’aliasing plus présent qu’ailleurs se faisait légèrement sentir. Rien de grave non plus, sachant que cela peut encore être amélioré, d’ici la sortie du soft.

Côté animation, FighterZ tourne en 60FPS sur écran TV comme sur écran nomade, ce qui se caractérise par des animations de grande qualité, sans chutes brutales à signaler. Bien sûr, il nous faudra tester le soft plus longuement pour confirmer cette excellence, les quelques combats -victorieux- menés n’étant pas de nature à tirer une conclusion définitive sur ce point-là.

FighterZ sur Switch : contrat rempli ?

Si vous faisiez partie des joueurs inquiets, quant au portage d’une bombe technique comme Dragon Ball FighterZ sur console Switch, soyez rassurés, l’effet de spectacle est quasiment identique à celui observé sur les supports concurrents. En clair, l’action frénétique soutenue par des séquences spectaculaires visuellement est retranscrite à merveille. Seul réticence, la maniabilité avec les Joy-con, que nous n’avons pas eu l’occasion de tester, mais qui pourrait poser problème, comme sur des titres tel Street Fighter Collection, sur la même machine. Il faudra donc songer à investir dans une manette pro, pour retrouver cette prise en main intuitive et si jouissive.

Une excellente surprise, donc, même s’il nous faudra parcourir d’avantage le soft pour vous le conseiller de manière définitive. Réponse le 27 septembre prochain…

Précommandez Dragon Ball Fighter Z sur console Switch