Article

Casino et jeux vidéo : deux univers étroitement liés


L’univers du casino a toujours eu une place de choix sur les différentes plateformes de jeu vidéo. L’arrivée du système des micros-transactions au sein des jeux rend à présent la frontière encore plus floue. Et ce n’est pas l’ouverture du Diamond Casino dans GTA V online qui risque de changer la donne. L’ouverture de ce vrai/faux casino relance d’ailleurs le débat sur l’autorisation des jeux d’argent en ligne au Canada. Des dizaines de sites de casinos sont disponibles et il peut être dur de s’y retrouver. Le meilleur site sur le casino en ligne au Canada peut vous aider à y voir plus clair dans ce domaine. 

Petit historique des jeux vidéo où l’on peut jouer au casino

Dès l’ère des consoles 8 bits, il était possible de parier et de miser sur des jeux semblables à ceux des casinos. Vous souvenez-vous de la machine à sous dans Mario 2 censée vous aider à gagner des vies supplémentaires ? Déjà là, il fallait tenter d’aligner les symboles pour décrocher un gain, exactement comme dans un casino classique. Des dizaines de jeux vidéo entièrement dédiés au monde du casino ont également vu le jour. On peut citer notamment le jeu Golden Nugget  sur Super Nintendo ou le jeu Caesars Palace sur Megadrive.  

Le gambling au service de la narration

Ce que les joueurs apprécient le plus, c’est quand la possibilité de jouer à des jeux d’argents se fond parfaitement dans l’histoire et aide le joueur dans sa progression. L’un des premiers à vraiment pousser le concept est Final Fantasy VII ™ avec le parc d’attractions de Gold Saucer. The Legend of Zelda propose également beaucoup de mini-jeux où il est possible de parier des rubis pour espérer remporter le Jackpot. Plus récemment, Fallout New Vegas ™ ou the Witcher 3 ™ incluent  eux aussi des passages de jeux d’argent très réussis. Tous ces mini-jeux rendent l’immersion encore plus forte et mettent le joueur dans un état d’excitation comparable à celui d’un vrai joueur de casino. 

Rockstar : le roi du casino factice 

L’éditeur Rockstar est connu pour ses jeux violents et controversés comme la série des GTA, Manhunt  ou encore Red Dead Redemption. Mais la violence n’est pas le seul vice présent dans les titres de l’éditeur new-yorkais. Depuis plusieurs années, les activités de gambling tiennent une place très importante dans les productions du studio. On trouve des jeux d’argent dans les casinos de la ville de Las Venturas dans GTA San Andreas ou encore des parties de poker et de blackjack dans tous les « saloons du monde ouvert » de Read Dead Redemption ™. 

Le Diamond Casino de GTA V online : la fusion des deux mondes 

Les joueurs de GTA V online avaient l’habitude de voir un grand panneau « ouverture prochaine » au-dessus de la porte du casino de la ville de Los Santos. Cette ouverture a finalement eu lieu et des millions de joueurs se sont précipités au sein du Diamond Casino. 

À l’intérieur, il est possible de jouer à des machines à sous, de participer à des parties de poker et de blackjack. 

Le problème est qu’il est possible de parier des GTA dollars (la monnaie du jeu), mais que cette monnaie peut être acquise avec l’aide d’argent réel. Le processus peut également être fait en sens inverse, ce qui veut dire qu’une personne ayant fait un gros gain de GTA dollars peut les échanger contre de l’argent réel. Conséquence, de nombreux pays ont bloqué l’accès de ces casinos dans les jeux vidéo, considérant qu’ils représentent une violation de la législation sur les jeux d’argent. 

L’industrie des casinos en ligne n’a jamais caché sa volonté d’attirer la génération milléniale à travers de nouveaux moyens de communication. Il semble qu’il soit en passe de réussir un beau coup d’éclat si le casino de GTA V devient accessible dans le monde entier. Affaire à suivre…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *